Les Québécois chassés

La Une

C’est ignoble ce qui se passe sur le côté Est de la Floride, à Fort Lauderdale, où les Québécois résidents du parc de maison mobiles Twin Lake Park sont évincés de leurs propriétés. Ils ont jusqu’en mai 2022 pour quitter définitivement ce coin paradisiaque.

À l’émission JE d’hier soir à TVA, Félix Séguin et son équipe de reportage a brossé un tableau des manigances qui s’y déroulent.

Depuis longtemps, ce parc de 350 terrains est occupé à 95 % de Québécois devenus des Snowbirds qui pour certains, ont investis toutes leurs économies pour se payer la douceur d’une agréable retraite sous les palmiers.

Sans être millionnaires, ils se sont achetés de coquettes maisons mobiles à prix abordables, sur des emplacements loués par le parc. C’est l’incompréhension totale. Certains vont en pleurer.

Mais voilà, qu’en catimini et sans aucun préavis, la propriétaire des lieux a vendu le parc à une compagnie multimilliardaire qui développera commercialement les lieux. Les Québécois ont découvert les avis d’éviction sur une feuille collée sur une fenêtre de leurs maisons, à leur arrivée.

Du coup, leurs maisonnettes ont perdu toute leur valeur. Les Québécois ont tout perdu. Ils peuvent les transporter ailleurs, sauf que certaines sont trop vieilles pour être déplacées et ne pourraient être acceptées dans d’autres parcs. Ils ne recevront aucune compensation.

Si vous avez l’occasion de visionner l’émission en rattrapage sur TVA, allez-y. Ça vaut le détour. C’est la seconde fois que ça se produit dans cette région. Le Candlelight RV Park, avait subi le même sort, il y a 25 ans.

Ces laissés-pour-compte examinent leurs recours avec des avocats, mais disons que la côte à remonter est très haute.

Ça m’a fait penser au parc où nous séjournons à Fort Myers et qui, sans être identique, fonctionne sur le même principe ; des maisons mobiles et ou véhicules récréatifs installés sur des emplacements loués. La différence est que des Américains l’habitent à l’année et que la proportion des Québécois qui y demeurent l’hiver est de l’ordre de 60 %, je dirais.

À notre arrivée, cet automne, on a remarqué dans le voisinage immédiat, un important déboisement qui n’est pas annoncé. Le quartier se développe lentement mais sûrement. Pourrions-nous subir le même sort ?

On n’est pas chez nous ici. Des promoteurs véreux et sans scrupules, il en existe partout. Espérons que non !

Quoi qu’il en soit, le geste d’évincer sa population sans avertissement et alors que la vendeuse comme les acheteurs étaient déjà au courant de l’avenir de ce coin de terre prisé de nos compatriotes, sans en divulguer une moindre information, est un geste ignoble.

Le fils de la vendeuse, lorsqu’interrogé par Félix Séguin, a même eu l’indécence de dire ironiquement « ces gens ont une maison au Canada ». Paroles de pas d’allure.

Ils voulaient l’argent des Québécois. Ils ont créé l’espoir et voilà que l’appât du gain a influencé cet ignoble conclusion. Une fois rassasiés, ils les mettent à la porte sans autre formalité. Un geste de lâcheté pure.


331e jour de l’année

27 novembre 2021

Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Gilles Guay

Bon anniversaire !


On jase là…

Les Canadiens de Montréal viennent d’en perdre une autre contre les Sabres de Buffalo. Qu’est-ce qu’on attend pour bouger ? 15 défaites en 21 parties. Que faut-il de plus ?


Pensée et citation du jour

La vie est courte mais il y a suffisamment de temps pour la courtoisie.

Ralph Waldo Emerson


Ça s’est passé un 27 novembre…

(1827) Les allumettes à friction sont inventées.

(2006) La Chambre des communes canadienne a adopté une résolution reconnaissant que « les Québécois forment une nation au sein d’un Canada uni », une première à la portée largement symbolique. Après deux jours de débats, les députés des quatre partis présents aux Communes ont adopté par 266 voix contre 16 la motion présentée par le premier ministre Harper, toutes les dissensions provenant des banquettes libérales. Les députés bloquistes et néo-démocrates ont voté en faveur.

(2011) La place Gilles-Carle est inaugurée à Montréal près du square Saint-Louis.


Merci de votre assiduité – Passez une excellente journée !

Un commentaire sur “Les Québécois chassés

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :