Un cadeau de Noël empoisonné

La Une

Est-ce que vous avez eu tout ce qui vous aviez demandé au père Noël cette année ?

Oui ?

Eh bien, vous êtes chanceux !

Pour nous, il nous réservait un cadeau de dernière minute ; la COVID-19. Malédiction qu’on n’avait jamais demandé. Le père Noël, mon ami de toujours, nous a fait ce sale coup !

Louise a commencé à recevoir des sensations légères de mal de tête et de nausées, durant la journée du 25. Lentement mais sûrement, elle se doutait bien que l’homme à la barbe blanche ne l’avait pas oublié.

Bref, on décide, hier matin, de se rendre à Cape Coral, dans un centre de vaccination et de test COVID, pour voir s’il y avait erreur, un simple rhume en somme, qu’on espérait vivement. Tant qu’à y être ! Bien que je ne souffre d’aucun symptôme, j’en profite pour me faire tester également.

On fera d’une pierre deux coups. Pourquoi pas ?

Arrivé sur place, on se place au bout de la file d’une bonne soixantaine de curieux comme nous. Il est 10h30. Il faut rester debout. Déjà, c’est mieux que de se faire geler les pieds, chez nous, au Québec. Ici, le soleil est radieux avec un 26°C bien senti. Même que je crois avoir attrapé un petit coup de soleil aux bras.

Alors on fait le pied de grue durant 80 minutes et finalement, nous voilà devant l’infirmière qui, après avoir pris nos coordonnées pour la suite, nous rend l’écouvillon et la solution qui dévoilera son secret, qu’on espère négatif, dans une heure. En fait, on s’auto-teste ! On exécute nous-mêmes l’opération, sous surveillance.

L’attente ne fut pas trop longue. Au retour à la caravane, le téléphone me signale l’entrée d’un courriel. Justement, c’était le centre de tests. Louise est déclarée positive et moi, négatif ! Voilà ! Le sort en était jeté.

Le confinement obligatoire pour 10 jours, pas de minouchage. Plus de partage de bouteille d’eau. Les p’tits becs, on laisse ça de côté jusqu’au prochain test qu’on refera vers le 4 ou 5 janvier. Promis !

C’est plate en simonac ! Je dois aussi me mettre en confinement au cas où. Louise doit suspendre temporairement ses soirées de bingo et son poker. Moi, c’est la musique que je dois mettre sur pause.

Enfin, faisons contre mauvaise fortune bon cœur en se disant que ça aurait pu être pire. Louise devait justement recevoir sa troisième dose hier. C’est pas de chance ! Moi, je l’ai déjà reçu.

Avec nos vaccinations respectives, on a tout de même une bonne protection. Ses symptômes sont légers et moi, je n’en n’ai pas pour le moment. On a l’impression que le confinement est là pour la forme et que la dangerosité reste faible. La dernière sortie qu’on a fait, c’était la veille de Noël alors qu’on partageait un repas au restaurant où les serveurs étaient totalement masqués. Nous n’étions que cinq proches à la table. Seule Louise en fut victime.

Maintenant qu’elle l’a attrapé, et la troisième dose qu’elle recevra bientôt, son armure sera plus forte et cet épisode ne sera plus qu’un mauvais souvenir. Et si je deviens à mon tour, positif, je ferai avec ! J’ai aussi une bonne protection vaccinale et je ne crois pas que je serais en danger.

Il faut se rappeler que les vaccins ne guérissent pas. Ils protègent !

On a aussi prévenu les personnes qui nous ont côtoyé dans les derniers trois jours. Ils devaient savoir.

Finalement, je fais confiance à la science… mais aucunement au père Noël.

Il nous en doit une, le vieux chr… !


361e jour de l’année

27 décembre 2021

Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Louise Hébert

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

Quand le pouvoir de l’amour surpassera l’amour du pouvoir, le monde connaîtra la paix.

Jimi Hendrix


Ça s’est passé un 27 décembre…

(1992) La nouvelle législation québécoise permet à tous les commerces d’ouvrir leurs portes le dimanche.

(2000) Super retour pour Super Mario : un but, deux passes et la première étoile. Mario Lemieux a repris mercredi exactement là où il avait laissé il y a trois ans et demi. Même après une si longue absence (42 mois), le 66 n’a mis que 33 secondes pour donner le ton au match et a conduit son équipe à une victoire de 5-0 contre les Maple Leafs de Toronto.

(2009) Les attentats du 11 septembre 2001 sont sans contredit l’événement le plus important de la décennie, selon un sondage Angus-Reid réalisé auprès de Canadiens, d’Américains et de Britanniques. Les attaques terroristes de 2001 aux États-Unis sont perçues comme l’événement le plus important des années 2000 par plus de 40% des gens dans les trois pays.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :