L’horreur des anglicismes

La Une

Vous connaissez mon aversion envers les anglicismes. Sans même chercher profondément, ils me tombent dessus.

J’en ai répertorié une centaine et voilà que ces derniers jours, j’ai lu les articles d’Antoine Robitaille et Sophie Durocher, dans les pages du Journal de Montréal, qui dénoncent la situation également chez nos cousins Français.

Pour massacrer une langue, ils sont passés maîtres.

Si ce n’était que des mots dans une phrase… les raisons sociales anglaises pullulent. Évidemment, le phénomène prend de plus en plus d’ampleur au Québec. Et les occasions ne manquent pas.

J’ajouterai même qu’on se sert d’anglicismes tordus alors que la version française est plus facile à retenir. On use d’anglicismes pour bien paraître ? Parce que c’est à la mode ? Pour montrer qu’on est bilingue ?

Et pourquoi ajouter l’expression « Comme disent les Anglais » ou « Comme on dit en canadien ».

Un peu d’effort s’il vous plaît, la langue française ne s’en portera que mieux.

Alors, voici ces horreurs :

Les mots et expressions

Flagué (averti, signalé)

Shaké (ébranlé)

Hoodie (gilet kangourou)

Flabergasté (stupéfait)

Trop cheap (Il ne fait pas le poids)

Slip of the tongue (Lapsus)

Alors, ready to Ouigo ? (slogan de la société de chemin fer SNCF)

Sarthe me up (slogan pour attire des entrepreneurs)

Unboring the future (le slogan de la nouvelle Peugeot 208)

Only Lyon (le slogan de la ville de Lyon en France)

My Loire Valley (application pour visiter les châteaux de la Loire)

Deux dudes sans kids

Laissez des kids être des kids

Est-ce que vous comprenez quelque chose à la phrase suivante :

« Ils vont mettre une pression pour nous pour pas pull out ? Yo, bro, moi j’peux pas pull out. »

Vous y comprenez quelque chose vous ?

Raisons sociales et plateforme publique

Sorbonne Université (écrit à l’anglaise)

Health Data Hub

Skyteam (Air France)

Pickup station (service postal français)

French days (chaîne de magasins Fnac)

Les Français sont rendus là ! Ça s’en vient rapidement de ce côté de l’Atlantique… chez nous !

Vraiment horrible !


51e jour de l’année

20 février 2022

Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Gabriel GeoffrionRoch Boiteau

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

Pour retrouver sa jeunesse il n’y a qu’à recommencer ses folies.

Oscar Wilde


Ça s’est passé un 20 février…

(1974) S’étant retiré du hockey en 1971, Gordie Howe est revenu en 1973 pour jouer aux côtés de ses deux fils chez les Aeros de Houston dans l’Association mondiale de hockey. Durant son séjour dans cette association rivale de la LNH, il a compilé une fiche de 174 buts et 334 assistances.

(1989) La Commission des droits de la personne statue que les femmes sont admissibles aux postes de combat dans l’armée canadienne.

(2003) En Équateur, les enquêteurs ont confirmé avoir découvert des débris d’un avion qui s’est écrasé il y a près de 30 ans. L’avion de ligne avait disparu le 15 août 1976, avec 59 personnes à bord. Les débris de l’appareil et des restes humains ont été retrouvés par des alpinistes sur les flancs du volcan Chimborazo, à près de 6000 mètres d’altitude. Les proches ont décidé que les restes des victimes, mutilés par l’accident et impossibles à identifier, seront laissés sur place et ont demandé que la zone soit classée comme cimetière.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :