Innocentes victimes de la guerre

La Une

Quand des soldats osent s’en prendre à d’innocentes victimes en les assassinant littéralement, c’est un crime contre l’humanité. Causée par un fou furieux et sanguinaire, cette guerre Russe en Ukraine dévoile ses horreurs.

Voici la triste fin d’une bénévole ukrainienne tuée en allant nourrir des chiens.

Une jeune bénévole ukrainienne, qui a décidé de rester au pays malgré la guerre, a été tuée par des soldats russes alors qu’elle apportait de la nourriture à un refuge pour chiens.

Anastasiia Yalanskaya (photo) avait décidé de rester à Kyïv, malgré le départ de sa famille et de ses amis face à l’avancée des troupes russes.

En faisant une livraison de nourriture à un refuge pour chien à une trentaine de kilomètres de Kyïv, sa voiture a été prise pour cible par des troupes russes. Elle était accompagnée de deux autres bénévoles, qui ont aussi péri.

Ses amis et sa famille ne comprennent pas pourquoi Anastasiia a été ciblée, mais croient que les Russes s’en prennent de plus en plus à des civils pour semer la peur au sein de la population.

« Je lui avais demandé d’être très prudente. Une seule petite erreur peut coûter très cher ces jours-ci », affirme son mari.

C’est une de ses amis, alertée par le manque de nouvelles d’Anastasiia, qui a demandé à une connaissance d’aller vérifier son état.

L’homme a rapporté avoir trouvé le véhicule de la jeune femme et les trois corps à l’intérieur. La voiture était criblée de projectiles qui ont été tirés de près, selon le témoin.

« Elle avait terminé sa livraison et était presque rendue à la maison », affirme son amie.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, Anastasiia documentait ses journées.

Les jours précédents sa mort, elle avait aidé une garderie où une quarantaine d’enfants étaient confinés. Elle avait apporté de la nourriture et des couches. Elle avait aussi aidé un hôpital militaire de la région de Kyïv.

Elle se décrivait comme étant fière d’être Ukrainienne.

« Elle était une bonne personne, elle était toujours en train d’aider tout le monde, elle ne pouvait pas faire autrement », affirme son mari.

Source : Journal de Montréal, 5 mars 2022, version Web


65e jour de l’année

6 mars 2022

On célèbre aujourd’hui…

LES FÊTES NATIONALES DU GHANA ET DU TOGO


À la douce mémoire de…

HENRI RICHARD 1936-2020, ex-capitaine des Canadiens de Montréal. Gagnant de 11 coupes Stanley.

LUC COUSINEAU 1944-2017, auteur-compositeur-interprète québécois.


Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Pierre LavigneClaude Gagnon

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

Choisis bien tes mots, car ce sont eux qui créent le monde qui t’entoure.

Pensée navajos


Ça s’est passé un 6 mars…

(1899) Naissance d’un médicament incomparable; l’Aspirine (acide acétylsalicylique).

(1967) Un nouveau quotidien voit le jour dans la Vieille capitale: le Journal de Québec, fondé par Pierre Péladeau dans le même style que le Journal de Montréal. Son tirage à sa première année d’existence est de 7 388 exemplaires.

(2006) Annonce de la vente d’une partie du parc du Mont-Orford à des intérêts privés. Le gouvernement annonce la vente éventuelle de 649 hectares du parc du Mont-Orford à des intérêts privés. Les centres de ski et le terrain de golf seront ainsi vendus. La nouvelle suscite immédiatement de fortes réactions dans l’opinion publique. C’est l’un des enjeux de la campagne électorale du printemps 2007.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :