Est-ce qu’on nous aurait menti ?

La Une

Je suis sceptique envers notre gouvernement et la santé publique, en regard de cette pandémie des deux dernières années.

Selon la compilation officielle, on parle de 15 000 morts au Québec. Moi, je crois que c’est plus, beaucoup plus. Je ne me surprendrais pas d’un total de 70 000.

Et pourquoi j’arrive à un tel résultat ? Parce que partout où je vais, je tombe sur une affiche « NOUS EMBAUCHONS ». Et le nombre de postes à combler est faramineux.

Partout, tant chez les professionnels, que tous les secteurs d’activités, il manque des milliers de travailleurs. Pourtant, avant mars 2020, l’évidence d’une telle pénurie de main-d’œuvre n’était pas là. En tout cas c’était discret. Rien qu’en santé, c’est plus de 12 000 absents.

Les cafés qui étaient ouvert la nuit, ne le sont plus : manque de personnel. Il y a deux jours, je voulais prendre un café au Tim Hortons de mon quartier et voilà que je me colle le nez sur une porte verrouillée, à 9h30 du matin : fermé jusqu’à 17h00 du lundi au vendredi. Seul le service au volant est disponible.

Plus le temps passe, plus on demande des travailleurs issus de l’immigration…

Mais où sont passés nos travailleurs, s’ils ne sont pas morts ?

Se sont-ils lancés en affaires avec leurs généreuses PCU et PCRE économisées de l’ami Justin ?

Se sont-ils expatriés…?

D’où le titre de cet article !

Je fabule bien sûr et 70 000 morts, c’est une impression, une ironie. Mais avouez que c’est mystérieux qu’il manque tant de monde au travail, sans en connaître les raisons véritables, au point où la situation nous oblige à trouver des travailleurs étrangers.

L’équation semble facile; c’est impossible que tous ces gens soient disparus. S’il manque de personnel au point A et qu’il y en a trop au point B, ça peut balancer, mais ce n’est pas la réalité ici au Québec, où il y a une pénurie généralisée.

Le contraire de la pénurie, c’est l’abondance, alors c’est quoi qu’on a manqué au juste, dans les 24 derniers mois ?

Pourquoi on manque de main d’œuvre dans notre patelin alors que le taux de chômage est près du plein emploi ? J’ai hâte d’avoir des réponses parce que partout où les services sont déficients, je me fais répondre que c’est par manque de personnel…

Y SONT OÙ CEUX D’AVANT ???


135e jour de l’année

Dimanche, 15 mai 2022

On célèbre aujourd’hui…

LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FAMILLE


Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Martin GeoffrionSylvain Perreault

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

La plupart des hommes font du bonheur une condition. Mais le bonheur ne se rencontre que lorsqu’on ne pose pas de condition.

Arthur Rubinstein


Ça s’est passé un 15 mai…

(1940) Première mise en vente des bas de nylon, marque déposée par « Dupont de Nemours. » 72 000 paires sont vendues en huit heures à New York.

(1956) Le 15 mai 1956 à 22h37, deux avions chasseurs de type CF-100 du 445e escadron étaient lancés de leur base de Uplands, au sud d’Ottawa, pour aller identifier un avion inconnu faisant route du Grand Nord en direction de Montréal. Après avoir reconnu qu’il s’agissait d’un avion de transport North Star de l’ARC en route de Resolute Bay vers l’aéroport de Dorval, à une altitude de 7 000 pieds, les deux chasseurs ont repris de l’altitude et, à 33 000 pieds, ont effectué des pratiques routinières d’interception et ont utilisé leur surplus de carburant avant de retourner à leur base.

Un des deux appareils a atterri à Uplands mais l’autre, qui est resté dans les airs un peu trop longtemps pour utiliser son surplus de carburant, n’est jamais revenu. Il s’est plutôt écrasé en catastrophe sur la Villa St-Louis, un couvent des Sœurs grises de la Croix situé en banlieue du petit village d’Orléans. On n’a jamais établi avec exactitude la cause de l’accident ; on croit toutefois que l’accident aurait pu être attribuable à une défectuosité du système d’alimentation en oxygène de l’appareil.

Ainsi, cette défectuosité se serait soldée par l’évanouissement des deux membres de l’équipage et par la perte de 15 vie humaine. Une croix de 20 pieds, décorée de l’effigie d’un avion chasseur, et entourée de 15 pierres retirées des débris de la Villa St-Louis, marque aujourd’hui le site de cette tragédie. Cet écrasement est considéré comme l’une des pires tragédies dans les annales de l’aviation militaire au Canada.

(2004) Trois alpinistes originaires de Québec, Mario Dutil, Maxime Jean et Claude Saint-Hilaire, réussissent à atteindre le sommet de l’Everest; la décision finale de réaliser cette expédition s’était prise lors du retour d’une première rencontre avec l’Everest au printemps 2003.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Un commentaire sur “Est-ce qu’on nous aurait menti ?

  1. Ta question est très intéressante mais je pense que la pénurie s’explique de plusieurs façons. Plusieurs employés du réseau de la santé sont encore malades. On parlait de 8 000 personnes quelques jours passés. Aussi pendant la pandémie plusieurs baby-boomers de 70 ans et plus ( qui travaillaient encore) ont décidé de prendre leur retraite. De plus ceux qui ont atteint 55 ans ont décidé de prendre leur retraite immédiatement et jouir de la vie après avoir vu plusieurs personnes de leur âge mourir de la COVID.

    J’aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :