Ygreck, et ses perles de novembre

La Une

Nul besoin de beaucoup de mots pour résumer ce qui émerge de l’actualité. Le caricaturiste Ygreck en a fait son art… Voici ses perles de novembre, parues dans le Journal de Montréal.


336e jour de l’année

Vendredi, 2 décembre 2022

On célèbre aujourd’hui…

LA JOURNÉE INTERNATIONALE POUR L’ABOLITION DE L’ESCLAVAGE


À la douce mémoire de…

JEAN BÉLIVEAU 1931-2014, Joueur, capitaine, vice-président et ambassadeur des Canadiens de Montréal.


On jase la…

Mes félicitations et mon admiration envers Paul St-Pierre Plamondon et son équipe du Parti québécois pour s’être tenus debout en étant refusé d’entrer au salon bleu de l’Assemblée nationale. Un homme de conviction envers le futur pays du Québec.


Pensée et citation du jour

L’amour est avant tout le don de soi-même.

Jean Anouilh


Ça s’est passé un 2 décembre…

(1893) L’Hôpital Royal Victoria a été construit au sommet de ce qui est maintenant la rue University, sur le versant du mont Royal, où il est encore aujourd’hui. Tout comme l’Université McGill, l’hôpital était alors situé en zone rurale. L’accessibilité pour les étudiants de McGill et les bénéfices de l’air frais pour la santé sont les deux raisons qui influencèrent le choix de l’emplacement. Conçu dans le style écossais par l’architecte londonien Henry Saxon Snell, l’hôpital avait pour mission de soigner tous les malades, quelle que soit leur race ou leur croyance. Très moderne pour son époque, le HRV a été salué comme le meilleur et le mieux équipé sur le grand continent américain.

(1969) Un brasier d’une puissance inouïe détruisait complètement la résidence Le Repos du vieillard, à Notre-Dame-du-Lac, tuant 39 de ses occupants. L’élément destructeur, allumé d’une main criminelle, s’était déclaré aux alentours de 6h ce jour-là. En 10 minutes, les flammes avaient rayé de la carte l’immeuble de bois et tué tous ces gens, alors qu’une trentaine de personnes avaient pu évacuer les lieux à temps.

(1995) Après d’une désastreuse défaite de 11 à 1 contre Detroit, Patrick Roy s’était adressé au président Ronald Corey, en passant devant l’entraîneur Mario Tremblay, pour lui annoncer qu’il venait de jouer son dernier match à Montréal.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :