Quand un camping perd son âme

La Une

Ian aura transformé toute une communauté après son passage, laissant des dommages considérables au point où on parle en termes d’années pour revenir à la normale.

Notre terrain de camping, le Pioneer Village à North Fort Myers, sur la côte ouest de la Floride, a été fortement touché par l’ouragan dévastateur du 28 septembre dernier. Plus de trois mois après cet événement climatique, la désolation est encore présente.

Évidemment, ça chamboule ses résidents et saisonniers, dont certains ne sont pas ici et d’autres ont décidé d’aller ailleurs, vers le Texas, l’Arizona et la côte Est de la Floride, moins épargnée.

Une autre conséquence est que les travailleurs de partout, réquisitionnés pour nettoyer réparer et rebâtir les environs, ont envahi le parc avec leur équipement pour se loger convenablement dans leurs roulottes.

DÉSOLATION

Dès notre arrivée, fin novembre, j’ai senti que le parc avait changé. Ce n’était plus l’endroit qu’on avait connu et aimé. Plusieurs maisons mobiles brisées et fortement endommagées semblaient abandonnées. Les aires de jeux avaient perdu leurs décors si familiers. Les abris complètement disparus. La végétation envahissait de mauvaises herbes les allées de pétanque.

Plusieurs clôtures arrachées, les conteneurs à déchets tellement remplis que la place était jonchée de détritus. On voyait des roulottes complètement renversées attendant d’être déplacées depuis la fin de septembre. Finalement, on ne compte plus les arbres tombés. Le secteur F, jadis prisé pour son ombre, ne l’est plus, étant clairsemé dans sa majeure partie.

LES GENS

À mon sens ce sont eux qui ont souffert le plus de l’ouragan. La population âgée étant la plus vulnérable, s’en remettra-t-elle ? Plusieurs maisons sont désertes avec leurs toitures et abris toujours arrachés. Certains, à l’évidence, devront faire des choix. Heureusement que la majorité des arbres tombés ont été ramassés.

LES GENS

C’est l’aspect où ça semble faire le plus mal. Le comité social, qui organisait toutes les activités depuis tant d’années, a cédé sa place cette année. Son remplacement amène son lot de difficultés.

L’administration du parc est composée de personnel nouveau, ignorants des us et coutumes développés au fil des années. Le personnel de l’entretien est moins visible qu’auparavant. Là encore on voit de nouveaux visages et leur présence est rarissime.

Les résidents permanents du parc ont souligné les nombreuses lacunes constatées partout; des vols, des règlements et obligations qui ne sont pas observés, le non-respect du voisinage et une foule de nouveaux irritants qui perdurent. La limite de vitesse non respectée et l’abondance de gros véhicules qui, par leur gabarit, nuisent dangereusement à la circulation.

La population est devenue plus disparate, moins sensible aux autres parce que les raisons et intérêts de leur venue sont pécuniers, différents des snowbirds.

Tout n’est pas noir cependant, des bénévoles tentent de repartir le côté social du parc avec le retour des activités auxquelles nous étions habituées. À cet égard, les Québécois s’impliquent beaucoup. Mais quand je regarde tout ce portrait, je ne peux m’empêcher de penser à toute la dynamique du parc qu’on avait, tous ensemble, réussi à implanter au cours des 20 dernières années.

En ces quelques jours de septembre ce ne sont pas seulement les biens matériels qui sont partis avec l’ouragan, mais l’âme et aussi l’esprit de corps de toute une communauté, anglophone et francophone, où il faisait bon vivre.

Il faudra du temps, beaucoup de temps !


345e jour de l’année

Dimanche, 11 décembre 2022

On célèbre aujourd’hui…

LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA RADIO ET DE LA TÉLÉVISION EN FAVEUR DES ENFANTS

LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA MONTAGNE

L’ANNIVERSAIRE DE LA PROCLAMATION DU STATUT DE WESTMINSTER


Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Sylvain RaymondLouis-François PaquinPierrette Lapointe

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

Les gens qui savent faire des efforts, qui s’accrochent à quelque chose de plus grand qu’eux ou qui veulent se dépasser, se sentent plus heureux.

Lise Daignault


Ça s’est passé un 11 décembre…

(1941) L’attaque japonaise de Pearl Harbor le 7 décembre 1941 pousse l’Allemagne à déclarer la guerre aux États-Unis. Les États-Unis font alors de même et déclarent la guerre à l’Allemagne nazie et à l’Italie fasciste. Leur intervention dans la Seconde Guerre mondiale va faire basculer le cours des choses. Ils libéreront la France aux premières heures du débarquement en Normandie en 1944.

(1946) L’UNICEF a été fondée en 1946 pour faire face aux besoins d’urgence des enfants au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Elle est la seule organisation des Nations Unies consacrée exclusivement à l’enfance. Depuis sa création en 1946, l’UNICEF agit pour protéger la vie des enfants du monde entier. Depuis cette époque, l’UNICEF plaide et travaille pour la protection des droits de l’enfant, afin d’aider les jeunes à satisfaire leurs besoins de base et à élargir leurs possibilités de réaliser tout leur potentiel (santé, vaccination, nutrition, éducation, hygiène assainissement et approvisionnement en eau potable…). L’UNICEF est aujourd’hui présente dans 162 pays, zones et territoires. L’UNICEF recevra le prix Nobel de la paix en 1965.

(2004) Un petit garçon de sept ans a eu la vie sauve grâce à l’implantation d’un cœur mécanique à l’Hôpital Sainte-Justine de Montréal. Le petit Richard avait été admis à l’urgence de l’institution à la mi-octobre souffrant d’essoufflement et de fatigue, situation d’autant plus inquiétante que son petit frère de 10 mois était décédé d’une atteinte cardiaque en juin auparavant.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

2 commentaires sur “Quand un camping perd son âme

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :