La fin du périple

La Une

Pour notre dernière escapade vers la maison, pourquoi pas revivre le passé, sur la route ? Allons-y !

Quand on a débuté nos escapades en Floride durant les années ’80, on avait l’habitude de s’y rendre par le chemin le plus direct, soit par l’Interstate 95. Par la suite, avec le véhicule récréatif et ne pouvant pas passer dans les tunnels parce qu’on transportait du propane, on avait modifié notre trajet vers l’ouest où cette interdiction n’existait pas.

Alors cette fois-ci, pour le retour, on a décidé de revivre cette époque. Des routes très larges et jusqu’à 6 voies, tant le débit de véhicules est imposant. Malgré tout ce bitume, il y a quand même des bouchons.

Dans ce pays de grandeur, le maître c’est tout ce qui roule sur 4 roues et plus. Ce même pays qui a les plus gros verres de boissons gazeuses à volonté, les plus grosses frites et j’en passe. Comme dirait Elvis Gratton : Think Big, Stie !

La journée de samedi s’est déroulée sous le soleil où on a roulé sur près de 800 kilomètres. Nous sommes arrivés à notre dernier dodo un peu avant 17 heures.

Je dois vous raconter deux choses que j’intitulerais « Le malade » pour la première, et « Affichage rigolo », pour la seconde et que nous avons vécu, samedi.

LE MALADE

Alors que nous roulions calmement sur la voie du centre du New Jersey Turnpike, un malade en manque de sensations fortes, dans sa Cadillac Escalade, me dépasse par la droite à une vitesse que j’évalue entre 170 et 200 km/h, continue sa course en diagonale pour continuer sur la voie de gauche sans ralentir. Une grosse crampe au cerveau. Il est passé tellement vite et près de notre voiture, que celle-ci a bougé comme si un vent fort latéral l’avait frappé.

AFFICHAGE RIGOLO

Arrêt pour la pause pipi, on se rend aux toilettes et là, je remarque les symboles d’un homme et d’une femme sur la porte de leur toilette respective et qui accompagnent cet article. Ce qui m’a fait rire ce sont les jambes des pictogrammes; ils simulent une envie intenable. Fallait y penser !

DIMANCHE ET RETOUR

Comme il fait bon se retrouver dans nos affaires. On aime bien partir mais on aime aussi bien revenir. Il ne nous restait un peu moins de 400 kilomètres à parcourir, dont une bonne partir dans les Adirondacks en ce dimanche matin tranquille. Quand je compare cette chaussée à nos routes du Québec, je crois que nos ingénieurs routiers devraient prendre exemple. Une belle montagne avec un pavé comme sur une table de billard.

L’excuse météorologique ne tient pas dans ce paysage austère mais combien agréable pour rouler.

Ainsi donc, en traversant cette chaîne de montagnes, on a pu voir la neige, tombée deux jours plus tôt. Cette neige gorgée d’eau, collait encore littéralement aux branches des arbres, leur donnant un cachet féérique. Une fois libérée par quelques rayons de soleil, elle tombait alors en poudreuse. La photo est de Louise.

C’était calme et c’est à peine si on a doublé une douzaine de voiture. Au poste frontalier, aucune minute d’attente. Nous sommes passés comme du beurre dans la poêle, selon une expression populaire.

Enfin, à 11 heures, on s’arrêtait à la Rôtisserie Benny de La Prairie, pour ne pas briser la tradition, et prendre nos boîtes de délicieux poulet pour dîner confortablement dans l’appartement.

Et pour finir, on a installé et décoré notre sapin illuminé et autres décorations pour Noël.

Une arrivée de fou !


353e jour de l’année

Lundi, 19 décembre 2022

À la douce mémoire de…

GÉRARD POIRIER 1930-2021, comédien et metteur en scène québécois.

ANTOINE DÉSILETS 1926-2019, photographe et auteur québécois, récipiendaire de plusieurs distinctions.


Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Philippe Hudon

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

Le bruit fait peu de bien, le bien fait peu de bruit.

Proverbe français


Ça s’est passé un 19 décembre…

(1956) Neuf chansons d’Elvis Presley se retrouvent en même temps sur le palmarès. Il faudra attendre en 1964, avec l’arrivée des Beatles, pour que cette marque soit surpassée.

(1984) À 23 ans et après seulement 424 parties, la jeune star du hockey Wayne Gretzky, des Oilers d’Edmonton, marque son millième point en carrière.

(2000) Le controversé projet de loi 170 sur les fusions municipales est adopté à l’Assemblée nationale. Lucien Bouchard a dû suspendre les règles de procédure et imposer le bâillon pour paver la voie au regroupement d’une soixantaine de municipalités en cinq nouvelles à Montréal et sur la Rive-Sud, dans l’Outaouais et dans la région de Québec. Un comité de transition assurera la bonne marche de la fusion jusqu’en janvier 2002.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

4 commentaires sur “La fin du périple

  1. Bon retour au bercail et Joyeuses fêtes à vous deux! C’est toujours un plaisir de lire vos beaux textes, merci infiniment!

    Envoyé de mon iPad

    >

    J’aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :