Une chance qu’on s’a

ÉmeraudeComme le chantait Ferland, je trouve que c’est un beau titre pour célébrer notre amour. Ce quarantième anniversaire de mariage, représenté par l’émeraude, démontre bien combien tu es précieuse et indispensable pour moi. Je t’aime.

Aujourd’hui, célébrer ses quarante ans d’engagement ne relève pas seulement de l’exploit, mais du don de soi pour l’autre. Une aventure enrichissante et stimulante qu’on partage quotidiennement dans l’amour, le respect, la confiance, l’attention et la générosité, tout en nous donnant un fils, devenu grand et qui fait notre fierté quotidiennement. Je t’aime.

Je n’aurais jamais imaginé ma vie sans toi et je suis reconnaissant de cette rencontre fortuite d’un certain soir d’automne 1968, prélude à la vie qu’on s’est forgée ensemble et qui a tout déclenché. Avec le temps, la maturité s’installe. On se connaît, on se complète et on se surprend souvent à penser les mêmes choses aux mêmes moments. On n’a qu’à se regarder pour facilement deviner. Je t’aime.

Maintenant qu’on vit notre rêve et qu’on nage dans ce bonheur, ces paroles d’une jolie chanson de Nana Mouskouri tourne dans ma tête comme un credo; Quelle importance le temps qu’il nous reste, nous aurons la chance de vieillir ensemble…

C’est cette chance que je nous souhaite mon amour, ma Loulou, comme les vœux prononcés en 1973 devant l’autel; …Tant qu’il plaira à Dieu de nous laisser ensemble. Je t’aime.