Fou-rire

Rire31Il pleut abondamment ce soir à Pioneer Village, pendant qu’au nord, vous vous préparez aux rigueurs de la neige, sa poudrerie et tous les inconvénients que cela amène. Alors je me suis rappelé qu’il y avait un bon moment que je ne vous avais pas offert quelques bonnes blagues. Qu’à cela ne tienne, voici cinq petites histoires à vous bidonner autour du feu, sous les couvertures ou en regardant tomber la pluie…

Un papa et son fiston requin aperçoivent un bateau en train de couler. Le père dit :

– Vite on y va, ça va être un festin !

Arrivé au bateau, le papa requin dit à son fiston :

– On va tourner autour des survivants en montrant seulement le bout de notre nageoire dorsale.

– Ok papa, dit fiston.

Les deux requins font quelques cercles autour des survivants. Le papa dit ensuite :

– On va tourner plus vite en montrant toutes nos nageoires. Après quelques tours, le papa dit :

– Ok fiston, on peut les manger tous !

Après avoir mangé tout le monde, le fiston requin dit :

– Papa, pourquoi avoir tourné autour avant de les manger ???

Le papa répond :

– Ils goutent meilleur quand il ne reste plus de marde dedans !

————————————————————————

Juste avant de s’endormir, un mari demande à sa jeune épouse :

– Chérie, combien as-tu eu d’amants avant de me connaître ?

Pas de réponse… Un long, très long silence… Puis le mari demande à voix basse :

– Tu dors, chérie ?

– Non, je compte !

————————————————————————

Une vieille fille arrive chez le boucher.

– Je voudrais que vous me prépariez 85 kilos de viande hachée.

– C’est des kilos ça ma petite dame ! Vous avez l’intention de vous faire un gros pâté chinois, dit le boucher en souriant.

Très sérieuse, elle lui répond :

– Non, c’est pour me mouler un homme à mon goût !

Le boucher, un peu étonné, s’en va en arrière et commence à hacher la viande. Son épouse qui le voit faire, lui demande :

– Mais qu’est-ce que tu fais là ? C’est certain qu’on ne vendra pas toute cette viande aujourd’hui.

– Non, non! C’est pour une petite dame au comptoir qui veut se mouler un homme.

Sa femme lui dit alors :

– Arrête tout ça ! Je vais aller lui parler !

Elle arrive au comptoir et dit à la vieille fille :

– Mais ma chère demoiselle, pas besoin de dépenser tant que ça pour un homme. Tout ce que vous avez à acheter c’est, une petite saucisse, une tête de cochon et deux oreilles de crisse !

—————————————————————————

C’est une petite fille qui arrive chez sa grand-mère et qui lui dit :

– Mamie, j’ai un lapin, j’ai un lapin !!!

Et la mamie lui répond :

– Hé bien, montre le moi, ton lapin.

Alors là, la petite fille soulève sa robe, baisse sa culotte.

– Mais ce n’est pas un lapin, dit la grand-mère.

– Si, si, c’est Mathieu qui me l’a dit. Et toi mamie, tu ne veux pas me montrer ton lapin ? dit la fillette.

– Oh non, mon ange.

– S’il te plait mamie, s’il te plait mamie !

– Bon d’accord.

La mamie lève sa robe et la fillette découvre un sexe ravagé par le temps… Elle dit :

– Ouach, il est tout moche ton lapin !!!

Alors la grand-mère, un peu vexée, de répondre :

– Ouais, bien le jour où ton lapin aura bouffé autant de carottes que le mien, on en reparlera !

————————————————————————-

Une petite expérience valant mieux qu’un long discours, un curé décida qu’une démonstration donnerait plus de poids à son sermon. Il met quatre vers de terre dans quatre flacons. Le premier ver dans un flacon d’alcool, le second dans un flacon plein de fumée de cigarette, le troisième dans un flacon de sperme et le dernier dans un flacon d’eau bien propre. À la fin du sermon, il donne les résultats de l’expérience.

– Le ver dans le flacon d’alcool est mort; le second dans la fumée est mort; le troisième, dans le sperme, est mort et le dernier, dans l’eau propre, a survécu. Il demande alors à l’assemblée :

– Quel enseignement pouvons-nous retirer de cette démonstration ?

On entend alors la voix d’une petite vieille du fond de l’église :

– Tant qu’on boit, qu’on fume et qu’on baise, on n’aura pas de vers.

2 réflexions au sujet de « Fou-rire »

  1. Normand, je te fais parvenir de la lecture légère. Le sperme c’est comme un mensonge…Le plus difficile,c’est de le faire avaler ! ! ! La gentillesse mène à l’orgasme, si si ! Plus tu es genlil ,plus tu te fais BAISSER. À la prochaine

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s