In Memoriam – Sébastien Nantel – 1979-2014

2009-12-27 004AHier, en milieu d’après-midi, mon neveu Sébastien, est décédé d’une leucémie qu’il combattait depuis plusieurs années. Mourir à 35 ans, quand on a la vie devant nous, quand la vie a encore tant à offrir, n’est pas dans la normalité des événements, c’est même injuste. On devrait toujours succéder à nos parents. La fatalité en aura décidé autrement et le Créateur le réclamait à ses côtés.

Il laisse dans la peine son épouse Erica, ses parents Lise et Sylvain, de même que sa sœur Isabelle, ainsi que d’autres parents et de nombreux amis. Il demeurait à Terre-Neuve, son coin de paradis qu’il avait choisi.

Je retiendrai de lui qu’il était un surdoué, le seul que je connaisse ayant réussi ses études en brûlant des étapes. Il savait lire avant même de s’assoir sur les bancs d’école. Jusqu’à quelques jours, alors que ses forces le lâchaient, il tenait un blogue quotidien pour exprimer ses états d’âme et traiter de tous les sujets qui le passionnait. Sa courte existence a été bien remplie et riche de souvenirs.

Maintenant Sébastien, les portes du paradis s’ouvrent à toi dans l’immortalité où la douleur n’existe pas. C’est maintenant à toi de veiller sur les tiens de ton nuage. En guise de réconfort et pour apaiser la douleur de tes proches, j’offre le texte qui suit du Chanoine Henry Scott-Holland (1847-1918), avec nos plus sincères condoléances, Louise et moi.

«La mort n’est rien. Je suis simplement passé dans la pièce à côté. Je suis moi, tu es toi. Ce que nous étions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours.

Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné. Parle-moi comme tu l’as toujours fait. N’emploie pas de ton différent, ne prends pas un air solennel ou triste. Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

Prie, souris, pense à moi, prie pour moi. Que mon nom soit toujours prononcé à la maison comme il l’a toujours été. Sans emphase d’aucune sorte, sans trace d’ombre.

La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié. Elle est ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de ta pensée, simplement parce que je suis hors de ta vue ?

Je t’attends. Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin. Tu vois, tout est bien.»

21 réflexions sur “In Memoriam – Sébastien Nantel – 1979-2014

  1. Francine

    Quel beau texte… et comme c’est vrai. Il faut continuer de parler d’eux, nos chers disparus.
    Nos plus sincères condoléances à toute la famille.
    Jean-Guy et moi

    J'aime

  2. Marcel Pelletier

    Carole et moi savons ce que Lise et Sylvain vivent présentement. Ce n’est pas des émotions facile à surmonter.
    Aujourd’hui notre Karine a 35 ans le même âge que Sébastien.
    Nos sympathies vous accompagnent dans cette épreuve.

    J'aime

  3. Sylvain Nantel

    Toute la famille se joint à moi pour vous remercier, tous et toutes, pour vos commentaires fort appréciés. Merci du fond de notre cœur.

    Erica, Lise, Sylvain et toute la famille.

    J'aime

  4. Julie

    Monsieur Nantel

    Je tiens à vous offrir toutes mes sympathies à vous, ainsi qu’aux parents de Sébastien, à sa soeur et à sa conjointe. J’étais une amie de Sébastien au secondaire; nous sommes perdus de vue par la suite mais j’ai eu le bonheur de pouvoir le suivre à travers son blogue. J’y ai retrouvé le Sébastien que j’avais connu avec son humour intelligent et sa plume qui savait captiver ses lecteurs, un gars honnête, simple mais profond.

    J'aime

  5. Jacques & Diane Therrien

    Quelle perte pour vous et les vôtres Normand et Louise…. Nous vous offrons nos plus sincères sympathies… nos meilleures pensées de Jacques et moi.

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s