Écoeurantite aiguë

Poches vides1Soyez sans crainte, l’écoeurantite aiguë n’est pas une maladie, c’est un état. Et à la lumière de tout ce qu’on entend un peu partout, de plus en plus de CONtribuables en sont atteints, dont moi le premier. Notre bon gouvernement continu de nous saigner et selon ses dires, on n’a encore rien vu. Attendez 2015 et vous verrez.

Pourquoi en sommes-nous rendus là ? Parce que les riches continuent de s’enrichir alors que les pauvres s’appauvrissent. Aujourd’hui, mes petits-enfants sont revenus de l’école primaire avec une jolie lettre de leur Commission scolaire à l’effet que l’aide aux devoirs était supprimée ! Le mot à la mode est C-O-U-P-U-R-E-S !

Je suis écœuré de voir la coupe sauvage dans les services directs à la population;

Je suis écœuré des médecins de famille qui font du 9 à 5;

Je suis écœuré des allocations de départ;

Je suis écœuré de voir le gouvernement Couillard parler de relance économique alors qu’il coupe partout. Comment pouvons-nous dépenser et faire rouler l’économie avec les poches vides;

Je suis écœuré de voir Hydro-Québec augmenter ses tarifs à outrance, pendant que ses dirigeants se paient des hausses de salaires faramineuses avec boni et primes de toutes sortes;

Je suis écœuré de voir les pétrolières faire grimper les prix de l’essence, alors que le coût du baril de pétrole diminue substantiellement sur les marchés;

Je suis écœuré que le gouvernement continue de percevoir honteusement des taxes sur l’essence;

Je suis écœuré de voir des administrateurs encaisser leur généreux régime de retraite, puis reprendre le même travail deux jours plus tard avec un autre salaire mirobolant;

Je suis écœuré de voir des politiciens quitter la vie politique en cours de mandat, avec une incompréhensible prime de départ, puis revenir comme député à l’élection suivante;

Je suis écœuré de voir qu’on ne se soucie pas des démunis en sabrant dans les programmes sociaux;

Je suis écœuré d’apprendre que la collusion est toujours présente dans les services publics;

Je suis écœuré de constater le gaspillage de fonds publics, en dilapidant des sommes colossales sur des projets farfelus et voués à l’échec;

Je suis écœuré de voir la lenteur du système judiciaire à condamner les fraudeurs et des maires sans scrupules qui sont toujours en attente de procès après des années de procédures interminables;

Je suis écœuré de voir l’incompétence des gouvernements en votant des lois rétrogrades pour invalider des règlements de conventions collectives légalement négociés.

Je suis écœuré de voir tous ces voyages, payés à même mes taxes, que les politiciens se paient pour des raisons discutables. Des globe-trotteurs à cravates qui se déplacent toujours en délégation, sans égard à ce que ça coûte. De visiter du pays! Voulez-vous bien me dire pourquoi un maire d’une ville voyage autour de la planète pour toutes sortes de raisons?

Je suis écœuré des politiciens qui parlent des deux côtés de la gueule et qui font tout le contraire de ce qu’ils prêchent.

Je suis écœuré qu’on amenuise mon pouvoir d’achat;

Je suis écœuré qu’on me parle de placements alors que je n’ai même pas les moyens d’économiser…

La liste pourrait être plus longue et je vous invite à exprimer les vôtres dans vos commentaires. Laissez parler vos tripes… Je veux bien faire ma part pour réduire le déficit qui frise les 270 milliard de dollars, mais j’ai l’impression que c’est seulement moi qui fait l’effort.

J’ouvre le journal chaque matin et ce n’est pas bon pour mon petit cœur lorsque je vois de notables profiter de leur statut pour piger dans le plat de bonbons à pleines mains. Bravo aux journalistes qui dénoncent. Quand une personne visée par ces enquêtes ne veut pas corroborer les informations, c’est qu’elle a quelque chose à cacher, une anguille sous la roche, comme dirait mon ami Clément!

Il faut continuer de dénoncer et de dévoiler au grand jour ce qui se trame en vase clos. De poser des questions au point d’harceler. C’est le seul moyen de nous débarrasser de la rapace qui pourrit le Québec, sinon l’écoeurantite aiguë prendra des proportions pandémique. Non n’ayez crainte… Je ne suis pas dépressif, mais écœuré ! Il faut faire sortir le méchant de temps à autre.

3 réflexions sur “Écoeurantite aiguë

  1. Gilles Guay

    Dure partie de la nuit à rédiger et partager avec nous toutes ces réalités de la vie. Quelle nuit d’horreur et de ressentiments. Mais comme tu le dis, cela libère les émotions. Tu dois avoir bien dormi par la suite.
    Gilles

  2. Marcel Pelletier

    Ne lâche pas mon Normand, cet hiver on ne versera pas 15% sur nos achats pour faire rire de nous. Aussi on va pouvoir prendre un bon repas dans un restaurant à moitié prix d’ici
    Marcel

  3. Je sais que c’est lâche mais moi j’ai choisis depuis longtemps de ne pas lire le journal, la presse+ ou d’écouter les nouvelles. Il y a trop choses véhiculées qui génèrent de l’indignation, de la colère, de la peur. Je sais bien que si tout le monde faisait ça, à quoi bon en parler? Vous avez toute mon admiration de suivre toute cette m… et de la dénoncer!

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s