Une vente de garage fructueuse

2015-11-21 001Aujourd’hui à Pioneer Village, se tenait la traditionnelle vente de garage annuelle partout sur le complexe. Le temps s’annonçait pluvieux depuis quelques jours et même avec cette menace, rien n’allait ralentir les ardeurs des commerçants d’occasions.

Ce n’est pas que nous avions beaucoup de babioles et pacotilles Louise et moi, mais pour les amis Carole et Mario c’était tout le contraire, ayant vendu leur maison dès leur arrivée. Les effets personnels et autres objets dont ils ne pouvaient pu garder, venaient grossir les étalages de fortune. Lise et Gilles, ainsi que Suzanne et Jacques ont complété la gamme des produits offerts avec quelques objets disparates.

Dame nature ayant décidé de ne pas intervenir pour gâcher l’événement. Dès les premières lueurs du jour, nous étions à pied d’œuvre pour monter et garnir les tables avant la venue des curieux et chasseurs d’aubaines dont les premiers se sont pointés le nez dès 7h15.

Graduellement, l’affluence aidant, ça bourdonnait comme une ruche autour des objets de convoitise et chacun cherchait d’un regard furtif, l’objet qui allait leur simplifier la vie. Les hommes sont plutôt portés vers les outils, alors que les femmes étaient attirées par les articles de maisons, coussins, couvertures et menus articles. Un pèse-personne qui remplissait à merveille sa mission a trouvé preneur en la 18e personne à l’avoir utilisé… par curiosité bien sûr!

L’événement nous a donné l’occasion de découvrir un nouveau talent de vendeur; Mario. Il a un don inné pour réussir à passer des articles invendables à ceux qui voulaient partir avec un seul objet. Il ajoutait une condition à chaque achat; pour un maigre dollar, le client achetait le bien et Mario exigeait qu’il ajoute gratuitement tel ou tel article supplémentaire. Filant la super aubaine, le client acceptait à tout coup. Si pour votre vente de garage, vous êtes à la recherche d’un super vendeur, du genre à vendre un réfrigérateur à un esquimau, je vous recommande fortement l’ami Mario et vous ne le regretterez pas.

2015-11-21 002Vers 11h45, devant l’absence d’acheteurs potentiels et à quelques minutes de la fin de l’activité, nous fermions boutique, accompagnés de quelques amis pour ranger tables, chaises et ensacher les quelques objets qui ne se sont pas vendus pour les déposer sur le parvis de l’église du coin en guise de dons. Et comme le veut la coutume, on a célébré la clôture de l’événement par un festin aux hot-dogs sous l’abri d’auto, satisfaits du travail accompli. On s’est levé tôt mais ça en valait la peine.

Et pour terminer, quelques instants plus tard alors que nous étions sous l’abri les poches «bourrées de fric», Dame nature qui s’était retenue jusque-là, a crevé quelques nuages pour étancher la soif des végétaux.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s