L’horreur a encore frappée

Source: l'express

Source: l’express

Après Paris, Bruxelles a goûté mortellement à la folie des hommes pour qui la vie ne signifie absolument rien pour eux, imaginez pour les autres. Malheureusement, ces actes revendiqués par l’État Islamique se reproduiront et bien malin celui qui pourra prédire l’endroit et le moment. Des bains de sang qu’il faut éradiquer sans relâche.

Ici, à 7 ou 8 heures de vol de Bruxelles, les autorités ont renforcé les mesures de sécurité, au cas où… Un peu partout dans le monde on craint. On a beau ne pas y penser mais dès qu’il y a foule une dense dans un endroit public, la menace d’un attentat par ces fous d’Allah est bien présente. C’est toujours le scénario qu’ils préconisent. Le coup d’éclat terrifiant, percutant et sanglant, avec le maximum de victimes.

Des atrocités comme Paris et Bruxelles me laissent perplexe. Loin de moi l’idée de condamner l’immigration récente de 25 000 syriens au Canada, mais cette entrée massive et expéditive au pays est loin de me rassurer. Des questions de sécurité nationale sur le travail d’enquête qui s’est fait sur ces personnes, dans un espace-temps relativement court. A-t-on scruté en profondeur le passé de ces immigrants ? Est-ce que parmi ces milliers de nouveaux réfugiés, des groupuscules extrémistes se seraient infiltrés pour imiter les gestes de kamikazes en Europe ? Autant de questions laissées sans réponses et on doit se fier à ce que nos gouvernements nous racontent.

Quand on connaît l’histoire de ces ghettos en France et en Belgique, on est en droit d’obtenir des réponses à ces questions. Ils ont ouvert leurs portes aveuglément à la diversité culturelle au fil des ans et récoltent aujourd’hui la haine sanglante. Montréal, le Québec et le Canada ne sont pas à l’abri de ces manifestations de terreur envers la population innocente. Le World Trade Center n’est pas si loin dans nos souvenirs… Ça fera 15 ans le 9 septembre prochain que plus de 3 000 citoyens pacifiques y ont laissé leur vie, et c’était à côté, chez nos voisins. Ça me fait bien rire que Selfie-Justin dénonce avec véhémence ces actes barbares, alors qu’il a retiré ses F-18 du paysage syrien. Il faut plus que des mouchoirs et des mots d’amour pour faire la guerre à ces extrémistes.

Comme l’écrivait Martineau aujourd’hui dans son billet, – Le temps est venu d’envisager les mosquées radicales pour ce qu’elles sont : des repaires de bandits. Comme les bunkers des Hells ou les «clubs sociaux» de la mafia. Surveillons-les. Organisons des raids. Fermons-les. Et arrêtons les imams radicaux qui se cachent sous le bouclier de la religion pour semer la haine. Jamais nous n’accepterions que la mafia ou les Hells fassent la loi dans certains quartiers. Pourquoi acceptons-nous que des imams autoproclamés empoisonnent leur communauté?

Il faut y voir pendant qu’il en est encore temps… Sinon, il sera trop tard !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s