Une réglementation insolite

Contravention de MarcelSaviez-vous qu’il existe une réglementation qui interdit de se stationner à reculons dans un stationnement public en Floride, ce qu’on appelle communément un back in. La rumeur était venue à mon oreille depuis quelques mois déjà et là, j’ai la confirmation. Mon ami Marcel s’est vu décerner une contravention de 35U$, à Pompano Beach, en pleine journée du poisson d’avril qui, malheureusement n’en n’était pas un. Un ticket pour avoir stationné à reculons dans un stationnement public. Assez insolite merci !

Aussi incroyable que cela puisse paraître, j’ai fait mes recherches qui ont finalement confirmé la véracité de ce règlement, dépassé selon moi, dans le monde d’aujourd’hui. Avec les caméras de recul, il est beaucoup plus facile de se stationner en marche arrière, vous en conviendrez. De plus, il est plus sécuritaire de sortir d’une case de stationnement par devant, à cause des angles morts qui sont inexistants. Par contre, ceux-ci sont plus nombreux, hasardeux et imprévisibles en marche arrière. Imaginez les personnes à mobilité réduite ou handicapées lorsque vient le temps de quitter leur emplacement… Et en Floride ils sont légion. Le législateur est d’avis que la manoeuvre pour se stationner à reculons est plus compliquée pour l’automobiliste. Discutable !

En plus d’être insolite, cette loi comporte tellement de versions que c’est un vrai labyrinthe de s’y retrouver. Indépendamment de la ville, de l’endroit, où d’une zone précise comme près des plages ou des pistes piétonnières et cyclables, le règlement du back in existe ou n’existe pas. Si cette loi est appliquée sur tout le territoire de la Floride, chaque ville ou comté peut l’adapter selon sa géographie. Cependant, une affiche devrait indiquer « Back In Only », quelque part où c’est appliqué.

Autre raison très discutable ; En Floride, une seule plaque est délivrée et doit être apposée à l’arrière, comme au Québec. Alors elle doit être visible par le policier patrouilleur lorsqu’il fait sa ronde motorisée dans les parages. Oui oui, c’est écrit dans la loi. Drôle de raisonnement alors qu’une bonne petite marche, Monsieur l’agent, fait tellement de bien.

Une fois le scepticisme passé, Marcel et son groupe de passagers se sont cotisés pour payer cette amende qui, taux de change inclus, dépasse de quelques sous les 45$. Donc prenez bien note de stationner de façon que votre plaque arrière soit visible de la voie carrossable, en vous rappelant de sortir de votre case en reculant… Évidemment, si vous voulez économiser quelques précieux dollars ! C’est à vous de décider !

Une réflexion au sujet de « Une réglementation insolite »

  1. Je suis dans les chanceuses à savoir que cette loi était appliquée sévèrement, en Floride. Bien des québécois pouvaient se vanter d’avoir reçu le « ticket maudit » y compris mon Jacques qui s’est mérité deux de ces belles contraventions en souvenir de nos premières vacances, à la fin des années 1970.

    Dès lors, on s’accordait à croire que le principal pourquoi de ce règlement était uniquement de garder à vue la plaque du véhicule qui se devait d’être toujours visible pour les policiers dans les stationnements autour de Miami.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s