Des trucs pour mieux écrire

Bien écrireJe reçois beaucoup de courriels et de commentaires sur mes articles. Comme tout le monde, je me promène sur les réseaux sociaux et je lis ce qui s’écrit, par défaut ou conscience professionnelle peu importe, je relève quelques fautes d’orthographes ou d’accords de verbes. Certaines erreurs reviennent souvent et j’ai pensé vous donner mes trucs pour mieux écrire. Des méthodes simples qui m’ont été suggérées par mon professeur de français de 8ième année et dont je fais religieusement usage depuis ce temps.

D’abord, je vous dirai qu’il y a deux choses indispensables à faire pour améliorer sa syntaxe et son français écrit; se relire, et avoir à portée de la main un dictionnaire.

Se relire permet de corriger une foule d’erreurs de frappe. C’est fou comme on peut accrocher deux touches d’un minuscule clavier en même temps, avec nos gros doigts. Avant de publier votre texte, relisez-le ! Vous constaterez rapidement la différence et vos textes seront beaucoup plus concis et clairs.

Quant au dictionnaire, il y en a plein en ligne, certains gratuits, accessibles sur votre téléphone, votre tablette ou ordinateur. Pour ma part, j’utilise le Robert mobile que j’adore. Dès que vous avez le moindre doute sur la façon d’écrire votre mot, vous le consultez.

Alors pour revenir à nos moutons je vous propose la leçon suivante qui traite des différences entre c’est / ces / s’est / ses / sais / sait. Une erreur fréquemment observée sur le net.

c’est => pronom démonstratif (qui sert à démontrer) + verbe être. Il peut être suivi d’un nom, d’un pronom ou d’un adjectif. Si vous pouvez remplacer virtuellement c’est par ceci est ou cela est, vous devez l’écrire ce cette façon. Voyez les exemples : C’est une auto! C’est lui! C’est joli!

ces => déterminant démonstratif (qui sert à démontrer) est suivi d’un nom au pluriel. Exemple : Ces pommes sont délicieuses.

s’est => pronom réfléchi (qui indique que l’action émanant du sujet fait retour à lui-même) + verbe être. Exemples : Il s’est endormi. Ginette s’est regardée dans le miroir.

ses => déterminant possessif (qui marque une relation d’appartenance, un rapport de possession, de dépendance). S’emploie devant un nom au pluriel. Exemple : Il écoute ses disques.

sais => verbe savoir, présent de l’indicatif 1ère & 2e personne du singulier. Exemples : Je sais nager. Tu sais conduire.

sait => verbe savoir, présent de l’indicatif 3e personne du singulier. Exemples : Simon sait ce qu’il doit faire. Il sait jouer aux cartes.

Voilà pour cette première leçon et je compte bien vous en proposer d’autres de temps en temps. Vous venez de découvrir six mots qui ont la même prononciation. Ce sont des homophones, mais ils n’ont ni la même orthographe ni la même utilisation.

Et si l’idée vous vient de poursuivre plus intensément votre apprentissage du français écrit, je vous suggère le site francaisfacile.com

3 réflexions au sujet de « Des trucs pour mieux écrire »

  1. Merci Norm,
    J’ai hâte au prochain cours, celui-ci n’est pas un problème pour moi, j’ai plus de difficulté avec les accords, suis certaine que ton explication ce week-end va m’aider…. A bientôt xx

  2. Wow Normand, c’est toujours intéressant de pouvoir se ressourcer afin d’améliorer notre écriture en français. J’aime l’idée si motivante. Bravo!

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s