2700 kilomètres, et l’été en hiver

Ce n’est pas parce que nous séjournons en Floride tout l’hiver qu’on oublie notre Québec nordique qui, selon les prévisions météorologiques, vivra sa première neige aujourd’hui et qu’il faudra s’habiller très chaudement. Pendant ce temps, à North Fort Myers, mon bonhomme météo, sur la photo qui agrémente cet article nous indiquait un torride 98°F pas plus tard que mercredi. Étant branché sur la télé du Québec, on peut apprécier Collette, en semaine, nous annoncer le temps qu’il fait chez nous. N’ayez crainte, on sympathise avec vous en se disant; « Tiens! On vient d’en sauver une autre… »

Nous en sommes à notre troisième semaine au pays des gougounes et le soleil est toujours au rendez-vous. Les mercures dépassent régulièrement les 90°F et le seul jour de pluie, avec des quantités de 50 ml d’eau, est survenu… j’ai oublié! En tout cas, il faut arroser les végétaux contre la sécheresse. Irma? De plus en plus ses effets visibles s’estompent. Il reste bien des enseignes démolies et des centaines de mètres de clôtures tordues et chancelantes ainsi que des tas de branches tombées, mais dans l’ensemble le paysage a repris sa physionomie.

Quoi qu’il en soit, Pioneer Village RV Resort s’anime lentement. À mesure que les snowbirds arrivent et que les câlins s’échangent chaleureusement, les activités s’organisent. Le vélo, la pétanque, la danse, le shuffleboard… les mollets se raffermissent. Louise passe deux soirées par semaine au bingo et la chance s’est déjà manifestée. Bof! Rien pour écrire à sa mère mais un gain, si petit soit-il, demeure un gain. Ce soir, la saison de poker francophone prend son envol à la salle de cartes et demain, à 11h00 exactement, on célèbre le jour du Souvenir à la grande salle communautaire, avec les vétérans du Canada et des États-Unis. Quand on connaît la fierté qu’on voue à ces soldats qui ont vécu les guerres, on ne s’étonne pas de l’importance que revêt cette célébration sobre, solennelle et combien respectueuse. Un dîner communautaire vient couronner l’événement.

Ainsi va la vie au pays des gougounes. C’est tout de même impressionnant de vivre l’été en hiver… dans le même fuseau horaire mais beaucoup plus au sud. On roule 2700 kilomètres et voilà que c’est magique! On troque le long pour le court dès l’arrivée en Géorgie. Même si on y séjourne depuis 2005, je savoure toujours ces moments. Je ne suis pas un adepte des plages mais passer l’hiver en culottes courtes, avouez que c’est bon pour le moral, comme le chante la Compagnie Créole… Je suis de ceux qui pensent que vivre l’été à l’année est un gage de longévité. Le soleil, la luminosité, la chaleur, autant de bienfaits qui stimulent. Ce sont de longues vacances… agréables. Cependant, le retour au printemps reste un choc, côté température seulement, parce qu’on revient très heureux de revoir nos proches avec plein de choses à raconter et un peu plus basané.

Et ça fait des envieux! Avant de partir on se fait traiter de chanceux et aussi d’en profiter en faisant le plein de soleil. C’est pourquoi j’avais le goût de cet article; vous faire partager mon enthousiasme et une partie de notre quotidien. Et si ça peut vous donner le goût ou vous faire rêver, tant mieux. Ça met du soleil dans votre journée et c’est du positivisme, non? En cette journée où l’hiver s’amène au Québec en catastrophe, ne serait-ce que le temps d’une bordée de neige, d’une bourrasque ou d’une fin de semaine, je vous transmets virtuellement la chaleureuse et douce brise du sud.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s