Injustice sociale

Deux événements ont particulièrement attiré mon attention la semaine dernière pour démontrer l’incompétence de ceux qui gèrent notre pognon sans trop de discernement et qui créent de l’injustice sociale.

Le premier cas est l’odieuse dépense de 650 000$ pour l’arrivée de la nouvelle gouverneure générale Julie Payette, gaspillée avec l’argent des CONtribuables canadiens. Un gros party pour un titre honorifique qui n’a plus sa raison d’être en 2017. Qui étaient invités? Des gros bonzes de notre société qui profitent abondamment des largesses de nos politiciens et hauts fonctionnaires qui ne dépenseraient pas un seul sou noir s’ils le sortaient de leur poche. Bah! Avec l’argent des autres « The sky is the limit! ».

Exemples de folles dépenses? Pour le jour de l’assermentation 167 900$ ont été dilapidés pour couvrir les frais de service de la réception. 22 500$ de billets d’avion pour sa visite chez la reine Elizabeth II. FaceTime aurait pu faire l’affaire. Foutu protocole de merde! 3 870$ pour la boîte à lunch des employés et artistes. Finalement, 930$ pour la page de Mme Payette dans le livre d’or. On en aurait acheté du papier de toilette pour le même montant. Est-ce que comme CONtribuable, vous avez reçu un seul merci pour cette grosse farce de plus d’un demi-million de dollars? NON!

Autre cas d’incompétence; l’indemnité de départ de 200 000$ remis à l’ancien patron des contrats informatiques gouvernementaux Christiant (probablement avec un T pour Tab’/#!%$) Goulet. Il peut bien avoir la gueule fendue jusqu’aux oreilles après avoir fourré les CONtribuables d’une telle somme… pour trois mois de travail. Et n’allez pas me dire que c’était prévu à son contrat d’embauche parce que si j’avais devant moi l’autre incompétent qui a mis une telle clause à ce contrat, je lui botterais tellement le cul, qu’il en aurait pour des mois à ne plus pouvoir s’asseoir. Et qui paie la note? Nous et toujours nous les CONtribuables.

Comme simple travailleur CONtribuable, perdez votre emploi et votre employeur vous remettra ce qui vous revient de salaire, de fond de retraite et dehors avec votre petit bonheur. La cerise sur le sundae? Six semaines d’attente avant d’obtenir une prestation réduite de l’assurance-emploi. Votre sourire sera fendu vers le bas, jusqu’aux fesses.

… Et pendant ce temps, une pauvre mère monoparentale de Repentigny risque de perdre sa maison adaptée pour sa fille handicapée à cause d’une nouvelle règle qui l’empêche de conserver son prêt hypothécaire. En octobre 2016, notre bon gouvernement fédéral a resserré les conditions pour obtenir un prêt hypothécaire. C’est pas beau ça? Pour imposer ces conneries là, c’est facile, les CONtribuables n’ayant aucun recours autre qu’espérer une collecte prolifique des GoFundMe.

La fillette de cette dame est atteinte du syndrome FOXG1, une maladie orpheline qui touche environ 1 enfant sur un million. À six ans, la petite ne peut ni parler ni marcher, doit être gavée et souffre de fréquentes crises d’épilepsie. Elle dépend totalement de la mère. La vie dans ce qu’elle offre de plus dur.

C’est ce que j’appelle de l’injustice sociale.

2 réflexions au sujet de « Injustice sociale »

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s