Encore les paradis fiscaux

Qu’est-ce que les gouvernements attendent pour taxer de façon exemplaire les milliards de dollars cachés dans les paradis fiscaux, par les compagnies multinationales souvent subventionnées et avantagées grossièrement? Est-ce parce qu’ils sont de connivence? Quoi qu’il en soit, la manchette qui suit est une belle démonstration de ce que le CONtribuable moyen ne pourra jamais se permettre.

Google a transféré 24 milliards $ aux Bermudes en 2016

AGENCE QMI | La maison-mère de Google, Alphabet, a mis près de 19 milliards $ US (environ 24 milliards $) à l’abri de l’impôt aux Bermudes en 2016, a rapporté Bloomberg mardi.

Ce montant est en hausse de 7% par rapport à l’année précédente, selon des documents présentés à la Chambre de commerce des Pays-Bas et consultés par la publication économique américaine.

La manœuvre aurait permis au géant du web de sauver des milliards de dollars d’impôts.

Google collecte ses profits internationaux par l’entremise d’une société établie en Irlande. Ces profits sont ensuite dirigés vers une entité basée aux Pays-Bas, qui envoie ensuite l’argent vers une boîte postale aux Bermudes, enregistrée au nom d’une autre compagnie irlandaise. Le montage financier est surnommé « double irlandais ».

MILLIARDS $ ÉPARGNÉS

Selon son taux d’imposition global de 19,3% aux États-Unis, Google a ainsi épargné 3,7 milliards $ US d’impôts grâce à la manœuvre. Selon le taux d’imposition de 12,5% en vigueur en Irlande, la multinationale a économisé 2,4 milliards $ US.

Un porte-parole de Google a assuré dans une déclaration à Bloomberg que la compagnie respecte les lois fiscales en vigueur dans tous les pays où elle fait affaire.

L’entreprise fait fréquemment les manchettes pour ses pratiques fiscales. En juillet dernier, un tribunal français a évité à Google de payer un peu plus de 1 milliard d’euros en statuant que les revenus de sa filiale irlandaise n’étaient pas imposables en France.

Le géant américain détient un total de plus de 60 milliards $ US à l’abri de l’impôt en dehors des États-Unis, selon Bloomberg.

Une réflexion au sujet de « Encore les paradis fiscaux »

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s