Blagues de police

Un homme croise un policier et dit:

– J’ai trouvé ce pingouin, qu’est-ce que je dois en faire?

– Ben, je ne sais pas… amenez-le au zoo.

Le jour suivant, le policier croise le même homme avec le pingouin.

– Eh bien! Vous ne l’avez pas amené au zoo?

– Oui, oui, et il a adoré. Maintenant, on va au cinéma…!

—————————————————————

C’est un gars qui va au poste de police rapporter que sa femme a disparu. Il déclare :

– Ma femme est partie faire les boutiques et elle n’est pas revenue depuis deux jours.

– Combien mesure-t-elle? demande le policier.

– Je ne lui ai jamais demandé.

– Maigre ou grosse?

– Pas trop maigre, elle est peut-être un peu grosse.

– Couleur des yeux?

– Je ne saurais pas dire.

– Couleur des cheveux?

– Je ne sais plus, elle change chaque mois.

– Qu’est-ce qu’elle portait?

– Une robe ou un pantalon. Je ne me rappelle plus exactement.

– Était-elle en voiture?

– Oui, s’empresse de répondre le gars.

– Description de la voiture, s’il vous plaît?

– Une Audi Q5 gris anthracite V6 super turbo 3.0 litres avec une transmission Tiptronic semi-automatique à 6 rapports, phares LED à diodes, GPS intégré, sièges en cuir couleur chamois, attache-remorque et une légère égratignure sur la porte du conducteur.

Et là, le gars se met à pleurer.

Le policier lui dit :

– On se calme, on va la retrouver votre voiture…

—————————————————————

Un homme âgé est arrêté par un barrage de police vers 2 heures du matin. Le policier lui demande où il va à cette heure de la nuit. L’homme répond :

– Je me rends à une conférence sur l’abus d’alcool et ses effets sur le corps humain, ainsi que ceux du tabac et des soirées tardives.

Le policier pas convaincu demande alors :

– Vraiment, et qui est ce qui donne cette conférence à une heure pareille?

L’homme répond :

– Comme d’habitude, ça va être ma femme.

———————————————————–

Deux policiers appellent leur quartier général et demandent à parler à l’officier de garde :

– Nous avons un problème ici, une femme vient d’abattre son mari d’un coup de fusil de chasse parce que celui-ci a marché sur le carrelage frais lavé.

– Vous avez arrêté la femme? demande l’officier.

– Non Chef… c’est pas encore sec!

———————————————————

Un jeune policier débutant fait sa première ronde avec un collègue expérimenté qui lui annonce :

– Nous allons aller dans une cité sensible. Alors dès que tu vois un attroupement, tu les disperses pour éviter que ça dégénère. D’accord ?

Cinq minutes plus tard, le jeune policier s’écrie :

– Arrête la voiture!

Il descend en coup de vent et fonce vers un groupe.

– Allez, allez, on ne reste pas là, on rentre chez soi!

Les autres ne bougent pas.

– J’ai dit : On rentre chez soi! Vous préférez qu’on vous embarque?

Tout le monde s’en va. Fier de lui, le jeune flic remonte dans la voiture et dit à son collègue :

– Tu as vu comment je les ai dispersés, vite fait bien fait?

– Oui, effectivement. Et toi, tu as vu que c’était un arrêt d’autobus…