Malheureusement, les cours de bienséances sont disparus des écoles

On les a remplacés au fil du temps par des classes vertes je suppose. Respect et politesse ne s’enseignent plus. Serait-ce le bilinguisme anglais qui en serait responsable ? Quand on sait que le « je » et le « tu » remplacent les « nous » et « vous », c’est déjà une forme de manque de respect avoué envers son interlocuteur.

Je veux partager avec vous aujourd’hui, l’article que publiait Denise Bombardier dans les pages du Journal de Montréal du 8 février dernier. J’endosse complètement son opinion et je trouve cela très malheureux qu’on soit descendu aussi bas.

LA POLITESSE FICHE LE CAMP

C’est une maladie virale qui croît à un rythme que l’on n’aurait pas imaginé. Elle concerne tout le monde. Elle n’est pas réservée à aucune classe sociale spécifique, mais recrute dans toutes les classes avec une concentration plus grande chez les jeunes. Parmi les matières que l’on n’enseigne plus en classe, la politesse et le respect des autres occupent les premiers rangs.

L’impolitesse semble avoir ses défenseurs et ses adeptes. « Té qui, toé ? » est leur devise. Elle est une des incivilités qui empoisonnent la vie sociale. Son moteur peut être l’ignorance, mais aussi l’impatience pathologique qui caractérise les citoyens de l’époque virtuelle et individualiste.

Cette semaine, on apprenait que deux enseignants d’une école secondaire dans les Laurentides ont décidé de prendre le taureau, quatre élèves, par les cornes. Ils ont expédié une mise en demeure formelle à ces garçons, dont la grossièreté et la vulgarité étaient devenues irrépressibles.

BRUTES

Qu’on en juge. Ces brutes à l’adolescence sans esprit ont trouvé cruellement « comique », suivant en cela certains humoristes qu’il est inutile de nommer, de se faire fabriquer des chandails avec le nom d’un des enseignants, associé au verbe « sucer » suivi de la photo d’un autre collègue. Tout fiers d’eux-mêmes, ces garçons à la mèche aussi courte que leur intelligence se sont promenés attifés de la sorte jusque dans leur école.

Résultat ? Trois jours de suspension. Ensuite, un retour en classe en héros, sans doute. Même si les parents de ces trublions ont dû verser une somme gardée secrète aux deux enseignants afin d’éviter une mise en accusation de leur progéniture.

Les incivilités dénoncées dans nombre de pays de nos jours gâtent la vie. Il faut fréquenter certains lieux publics pour s’en rendre compte. Prenez l’exemple des hôpitaux obligés de placer à l’intérieur de leurs murs des affiches qui expliquent que l’agressivité, la colère ou les injures ne sont pas tolérées. Le personnel et les médecins confirment sous le couvert de l’anonymat que des patients qui haussent la voix et profèrent des jurons à leur endroit font désormais partie de leur quotidien.

INJURES

Essayez d’interpeller poliment un impatient qui vous bouscule ou une dame qui tente de se faufiler plutôt que de faire la queue à un comptoir. Se faire répondre « va donc ch… ! » ou « mange de la m.. ! » n’est plus réservé aux feuilletons télévisés ou aux talk-shows supposément divertissants.

L’agressivité est aux rapports sociaux ce que l’adrénaline est à l’énergie. Les incivilités ne seraient-elles pas l’expression vulgaire des soubresauts qui plongent les citoyens dans des désarrois de tout ordre ? Les incivilités déshumanisent les relations humaines. Chacun y cherche, donc y trouve son compte au détriment de l’Autre.

Personne n’est à l’abri des malotrus et autres indigents de la sensibilité. Mais à l’évidence, l’éducation à la politesse ne semble plus être une priorité pour certains parents, à l’école ou en milieu de travail.

Faudra-t-il alors ajouter un gala supplémentaire où l’on décernerait des trophées aux gens polis qui rendent la vie en société plus douce et plus sereine ?

Une réflexion sur “Malheureusement, les cours de bienséances sont disparus des écoles

  1. Roussil

    J’ai vu ce reportage et je trouve ça bien terrible j’aurais aimé savoir la conséquence que les parents ont donné mais le retrait de l’école est ridicule il aurait dû à la place avoir de l’école le samedi et dimanche comme ça il n’aurait pas trouvé ça drôle

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s