Un beau geste pour sauver une vie

Il y a de ces histoires dramatiques qui font rapidement monter les larmes. En voici une…

Une mère, avec son fils de 10 ans, déjeunaient récemment au restaurant. Par mégarde, l’enfant se met une pièce de monnaie dans la bouche et l’avale. Malchanceux, la pièce reste coincée dans sa gorge.

La mère, paniquée, se lève et essaye de lui faire cracher la pièce en lui tapant dans le dos, mais rien n’y fait.

L’enfant commence déjà à donner des signes d’asphyxie, il devient bleu et la mère, désespérée, hurle pour demander de l’aide.

Subitement, un monsieur se lève d’une table voisine, et avec un calme étonnant, sans dire un mot, baisse le pantalon du gamin, saisit fermement ses petits testicules et les tire vers le bas.

Dans un cri à fendre l’âme, l’enfant sous une douleur intense, recrache vivement la pièce au grand soulagement des clients tout autour.

Le sauveur, avec le même calme étonnant qu’il avait en arrivant, retourne à sa table sans dire un mot.

Revenue de ses émotions et de son étonnement, la mère maintenant rassurée, se lève pour remercier cet homme qui a sauvé la vie de son fils. Elle demande :

– Vous êtes sûrement un médecin, pour avoir réussi à ramener mon fils à la vie ?

– Non, madame, mais je suis un professionnel : C’est une opération que nous pratiquons tous les jours.

– Et de quelle profession nous parlons ?

– Je suis un fonctionnaire de Revenu Québec. Attraper les contribuables par les couilles jusqu’à ce qu’ils crachent leurs derniers sous, c’est notre spécialité.