Du poisson contre l’Alzheimer

La Une

Avec le vieillissement de la population, on prédit que 107 millions de personnes seront atteintes d’Alzheimer en 2050.

Malheureusement, les causes de cette maladie restent nébuleuses.

Plusieurs études ont toutefois trouvé des liens entre la consommation de poisson, plus particulièrement ceux riches en gras oméga-3, et une diminution des risques d’un déclin cognitif.

Les cellules du cerveau sont constituées en majorité de ces gras. En consommer aiderait à maintenir les fonctions neuronales et à réduire les réactions inflammatoires impliquées dans le développement de la maladie.

D’après une méta-analyse (analyse de plusieurs études combinées), une consommation élevée de poisson, soit 500 g par semaine (l’équivalent de 4 à 5 portions) est associée à une diminution de 36 % des risques de souffrir de la maladie d’Alzheimer.

L’effet protecteur serait plus important en consommant du poisson qu’en prenant des suppléments. Un minimum de deux repas de poissons gras (thon, saumon, maquereau, sardines, etc.) par semaine est donc recommandé.

Source : Isabelle Huot, revue Le Bel Âge, avril 2019


364e jour de l’année

30 décembre 2021

On jase là…

On entend toute sorte de commentaires négatifs envers le gouvernement Legault sur la gestion de la pandémie COVID-19. Mais vous êtes-vous demandé, durant vos grandes réflexions, ce que vous auriez fait, en chaussant les mêmes bottines ? Pensez-y… ! Vous n’ariez probablement pas fait mieux.


Pensée et citation du jour

Il n’existe pas meilleur exercice pour le cœur que de se pencher pour aider quelqu’un à se relever.

John A. Holmes


Ça s’est passé un 30 décembre…

(1903) L’incendie du théâtre Iroquois de Chicago, fait 602 victimes.

(2002) Le train le plus rapide au monde est inauguré en Chine. Ce train peut dépasser les 400 km/h.

(2006) L’ancien président irakien né le 28 avril 1937, est exécuté à Bagdad à 6h05, heure locale (3h05 GMT). Livré par les Américains aux autorités irakiennes, ce sont des Irakiens qui exécuteront la sentence. Saddam Hussein est mené au gibet les bras et les pieds entravés mais conserve son calme. Il demandera même d’avoir la tête découverte, ce qui lui fut accordé. Il acceptera un foulard pour éviter les blessures occasionnées par la corde. Quelques secondes avant son exécution, certains des chiites officiels présents sur le lieu de l’exécution scandent : « Moqtada, Moqtada », par référence à Moqtada al-Sadr, le chef de l’Armée du Mahdi, dont le père a été exécuté sur l’ordre de Saddam Hussein.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :