Juste constat

La Une

Avez-vous lu l’article de Richard Martineau dans le Journal de Montréal d’hier ? Non ? Vous avez manqué le constat on ne peut plus juste, de la situation constitutionnelle dans ce grand Canada qui, en catimini, aimerait bien qu’on vole de nos propres ailes, qu’on déserte, qu’on s’affranchisse.

Je vous partage son texte.


LE QUÉBEC SUR LE DIVAN

« Docteur Dayan ?

– Oui, monsieur Québec, bonjour, prenez place sur le divan… »

Monsieur Québec s’assoit. Silence gêné.

« Pourquoi êtes-vous venu me voir, monsieur Québec ?

– Je ne suis plus capable de vivre chez mon père. Je ne me sens plus chez-moi. C’est comme si on avait deux façons diamétralement opposées de voir les choses. Ça devient de plus en plus insupportable.

– Vous vous marchez sur les pieds, c’est ça ? C’est une petite maison ?

– Non, non, au contraire, c’est une grande maison, immense. J’habite dans le sous-sol, j’ai mon propre salon, ma propre salle de bain, j’ai même ma propre entrée… Mais ça ne va plus, j’étouffe.

Je ne peux plus recevoir qui je veux, il se mêle toujours des choses qui ne le regarde pas, il est toujours en train de critiquer ma façon de vivre, de commenter la moindre de mes décisions…

Tenez, l’autre jour, il est allé fouiner dans ma salle de bain et m’a engueulé parce que je n’avais pas la bonne sorte de diachylon dans ma pharmacie ! Je lui ai dit :  ̋ C’est ma santé, c’est moi qui décide !  ̏ Mais non, il a continué en disant que j’aurais dû acheter des Advil plutôt que des Aspirine, et patati et patata.

La semaine dernière, il m’a même engueulé parce que je refuse d’accrocher un crucifix au-dessus de mon lit ! C’est insupportable !

– Vous êtes dépendant financièrement de votre père ?

– Non, non, je travaille, je gagne bien ma vie.

– Vous pourriez payer un loyer ?

– Oui, oui, pas de problème…

– Alors, pardonnez-moi de vous poser la question, mais… Si la situation vous paraît si pénible, pourquoi continuez-vous à demeurer chez votre père ? Déménagez, trouvez-vous un appartement, non ?

– Oh, ne pensez pas que je n’y ai pas déjà songé ! À deux reprises, j’ai même fait mes valises… La deuxième fois, c’est passé à un cheveu…

– Et… ?

– Eh bien, j’sais pas, c’est pas aussi facile qu’on le pense, voilà. C’est compliqué, déménager…

– Qu’est-ce qui est compliqué ?

– Tout ! Juste l’idée d’y penser, ça m’épuise…

– Vous avez déjà essayé de parler à votre père et de lui demander de respecter votre besoin d’autonomie ?

– Il ne veut rien savoir ! Mardi, il m’a encore dit Non !

– Eh bien, il n’y a pas 36 solutions, monsieur Québec. Ou vous partez et prenez votre destin en main, ou vous restez chez votre père et respectez ses règles !

– L’autre jour, j’ai dit à mon père :   ̋ Tu es mieux de changer sinon je te le dis, papa, je vais me fâcher !  ̏

– Alors ?

– Alors il m’a ri en pleine face…

– Et ?

– Et quoi ? Qu’est-ce que vous voulez que je fasse ? Il devrait aller consulter un psy, il est malade !

– Euh… Avec tout le respect que je vous dois, je pense que c’est vous qui avez un problème, monsieur Québec. On se revoit la semaine prochaine ? Même heure ? »


157e jour de l’année

Lundi, 6 juin 2022

On célèbre aujourd’hui…

LE 78E ANNIVERSAIRE DU DÉBARQUEMENT DE NORMANDIE (1944)


À la douce mémoire de…

JEAN-MARC CHAPUT 1930-2020, auteur, conférencier et motivateur québécois.

ANDRÉE CHAMPAGNE 1939-2020, comédienne québécoise, ministre et sénatrice dans le gouvernement du Canada.


On jase là…

Qu’est-ce qu’on attend pour légiférer sur la vente des boissons énergisants aux jeunes de moins de 18 ans ? Ça presse ! On devrait aussi faire comme avec les effets néfastes du tabac, en orientant la publicité dans ce sens. Montrer aux heures de grande écoute et sur les canaux préférés des jeunes, le désastre que ça provoque. À prime abord, obliger de présenter une preuve d’identité afin de s’assurer de l’âge des clients, comme on le fait déjà à certains endroits, pour acheter des boissons alcoolisées.


Pensée et citation du jour

La découverte de ce qui ne convient pas doit toujours précéder la découverte de ce qui convient.

Guy Finley


Ça s’est passé un 6 juin…

(1944) Le jour J – Débarquement des troupes alliées en Normandie. La bataille de Normandie est l’une des grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale sur le théâtre européen. Elle commence par l’Opération Overlord dont la première action est le débarquement des Alliés en Normandie le 6 juin 1944 (également appelé D-Day ou Jour J). Trois divisions aéroportées (deux américaines et une britannique) tombent des airs, suivies par un premier échelon de six autres qui déferlent par la mer avec la maîtrise totale de l’espace aérien et l’appui de l’artillerie navale pour submerger la forteresse Europe.

(1971) Le spectacle de variété américain Ed Sullivan Show est présenté pour la dernière fois. Cette émission avait commencé le 20 juin 1948. Elle était diffusée tous les samedis soir à 20h. Jusqu’en 1955 l’émission s’appelait Toast of the Town.

(2007) Après plus de 50 ans de télévision, dont 35 à la barre de The Price is Right, Bob Barker, 83 ans, part à la retraite ; son populaire jeu, où il fallait deviner les prix de divers objets, a longtemps fait le bonheur de femmes et d’hommes au foyer, de retraités, d’étudiants ou d’enfants en congé d’école pour cause de maladie. Le sympathique Bob quitte peut-être les ondes, mais son influence se fait encore sentir dans nos jeux télévisés.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :