Questions de « Snowbirds »

La Une

Août amène les snowbirds à commencer la planification de leur hiver au soleil. Certains seront en route vers la Floride, l’Arizona, le Texas et même le Mexique dans deux mois. Comme on le constate, voyager à l’extérieur du pays amène son lot d’interrogations. Heureusement, l’Association canadienne des snowbirds peut nous fournir des réponses sur lesquelles on peut se fier.

Dans son édition estivale de sa revue Nouvelles CSA, cinq questions ont attiré mon attention. D’intérêt général, je veux les partager avec vous parce qu’elles pourraient répondre à vos interrogations.


Q1 – Nous sommes de nouveaux snowbirds. S’il vous plaît, dites-nous qu’il existe quelque part un régime d’assurance voyage qui nous couvrirait pendant 150 jours sans que nous ayons à traverser la frontière tous les 30-33 jours. À quoi bon acheter une assurance voyage s’il faut revenir tous les 30-33 jours ? Il coûte très cher de traverser la frontière tous les mois. Emmêlés dans l’assurance voyage… au secours…

R1 – Medipac se fera un plaisir de vous assurer pour tout voyage allant jusqu’à 212 jours. Et vous n’avez aucunement à faire des allers-retours à la frontière. Les « États-Unis vous permettent de séjourner jusqu’à six mois dans toute période de 12 mois – non pas une année civile, mais bien TOUTE période de 12 mois consécutifs. Et n’oubliez pas de profiter de la réduction Lève-tôt de Medipac. Vous pouvez faire de très belles économies en souscrivant votre assurance maintenant.


Q2a – Je suis un snowbird qui passe ses hivers à Nokomis, en Floride. Il semble y avoir un malentendu chez bien des snowbirds au sujet d’une règle qui existe réellement ou pas. Beaucoup de snowbirds prétendent que si on quitte les États-Unis et qu’on y revient dans les 30 jours suivants, le temps passé au Canada compte en fait comme du temps passé aux États-Unis.

Q2b – Si nous quittons le Canada pour les États-Unis en novembre, que nous rentrons en Ontario par avion pour deux semaines à Noël, puis retournons aux États-Unis, ces deux semaines au Canada seront-elles comptées comme des jours passés aux États-Unis ou au Canada ?

R2ab – L’ennui avec ce malentendu, c’est que la question est en fait laissée à la DISCRÉTION de l’agent de la CBSA (l’agence américaine des services frontaliers). Quand vous retournerez aux États-Unis après votre visite de Noël au Canada, il se peut que vous puissiez y rester six mois de plus ! Le problème qui risque d’arriver au bout du compte, toutefois, c’est que lorsque vous retournerez aux États-Unis l’automne suivant, ou dans les années suivantes, un agent de la CBSA pourrait, à la vue de votre dossier, décider – à sa DISCRÉTION – que vous avez abusé de votre droit de séjour. Il ou elle pourrait décider de raccourcir le séjour auquel vous avez droit. Nous avons été avisés par la CBSA que l’approche privilégiée pour éviter ce genre de malentendu lorsque vous passez l’hiver aux États-Unis consiste à ne pas déduire de votre séjour aux États-Unis les voyages de courte durée entre les deux pays.

Attention, à ne pas confondre avec le compte de jours de l’année civile utilisé dans le formulaire 8840, sur lequel l’IRS base son calcul du nombre de jours à des fins fiscales en ne comptant que les jours réellement passés aux États-Unis du 1er janvier au 31 décembre de chaque année.


Q3 – L’utilisation de cannabis médicinal est légale au Canada, mais pas dans tous les États. Quand nous allons aux États-Unis, je n’apporte aucune forme de CBD (utilisation pour laquelle je suis inscrite). Cependant, l’État de la Floride vient de me délivrer une carte d’identité pour l’utilisation de cannabis médicinal. Quand je rentrerai chez moi au Canada, je traverserai la frontière canadienne. Puis-je traverser notre frontière canadienne avec mon produit de CBD (acheté en Floride) sans complications ?

R3 – Non ! Non ! Non ! En vertu de la loi sur le cannabis, le passage de toute forme de cannabis à la frontière est illégal – y compris l’huile contenant du THC ou du cannabidiol (CBD), peu importe la quantité de cannabis que vous transportez, que vous soyez ou non autorisée à consommer du cannabis médicinal sous toute forme (y compris le cannabidiol ou CBD), ou que vous voyagiez en provenance ou à destination d’une municipalité, d’un État ou d’un pays où le cannabis est légal ou décriminalisé. Alors. Ne vous y risquez pas.


Q4 – J’ai reçu le relevé bancaire de mon compte à la banque TD aux États-Unis : j’ai gagné 44 cents d’intérêt. Dois-je faire une déclaration de revenus aux États-Unis ? Sinon, à partir de quel montant devrais-je en produire une ?

R4 – L’intérêt gagné dans ce compte bancaire n’est pas imposable, et de toute façon, vous êtes bien en deçà du seuil d’imposition, qui est autour de 750 $.

————-

Q5 – Une question sur le registre de nos traversées aux États-Unis. Pouvez-vous préciser ce que « le site Web I94 » veut dire, à moins qu’il y ait une coquille ?

R5 – Ce n’était pas une coquille. Nous prions tous les snowbirds de visiter ce site Web et de vois comment l’agence américaine des services frontaliers suit vos traversées de la frontière, entrées ou sorties. Rendez-vous sur le site Web « i94.cbp.dhs.gov/I94/#/home » et cliquez sur le bouton « VIEW TRAVEL HISTORY ». Vous pourrez ensuite entrer vos nom, date de naissance et numéro de document de voyage (passeport ou carte Nexus). Les dates et points d’entrée consignés au dossier s’afficheront. C’est intéressant. Big Brother vous tient à l’œil.


221e jour de l’année

Mardi, 9 août 2022

On célèbre aujourd’hui…

LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES POPULATIONS AUTOCHTONES


On jase là…

Ça me fait bien rire quand je vois les vierges offensées s’offusquer des paroles du premier ministre Legault au sujet du tueur malade qui a tué 3 personnes, de sang-froid, la semaine dernière, quand il se disait « content » que la police se soit « débarrassé » du suspect. Je regrette pour les têtes fragiles mais il a dit tout haut ce que pense la population tout bas. Le bandit faisait la pluie et le beau temps en envoyant promener tout le monde, en refusant sa médication et j’en passe. Comme personne ne s’en occupait, il est mort comme il a vécu; dans la violence. Et oui, on en est maintenant débarrassé et les gens n’ont plus à craindre de le rencontrer.


Pensée et citation du jour

N’oubliez jamais que le futur vient un jour à la fois.

Dean Acheson


Ça s’est passé un 9 août…

(1845) Naissance du Frère André, fondateur de l’Oratoire St-Joseph de Montréal.

(1936) Jesse Owens gagna quatre médailles d’or aux Jeux Olympiques d’été de 1936; le 3 août 1936 aux 100 mètres, le 4 août au saut en longueur, le 5 août au 200 mètres, et après être inclus dans l’équipe du relais 4 x 100 mètres, le 9 août il remporta sa quatrième médaille d’or. Sa performance fut égalée aux Jeux Olympiques d’été de 1984 par Carl Lewis qui remporta quatre médailles d’or pour les mêmes épreuves.

(1945) Trois jours après la tragédie d’Hiroshima, c’est au tour de Nagasaki de subir les affres de la destruction nucléaire. Un bombardier américain largue « Fatman », une bombe au plutonium sur la ville. On dénombrera 40 000 morts et autant de blessés. Le Japon doit admettre sa défaite; le 14 août, l’empereur Hirohito annoncera la capitulation.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :