Faucheur de concentration

La Une

Vous trouvez difficile de vous concentrer ? Vous avez le cerveau dans la brume ? Ne présumez pas immédiatement que vous avez un problème médical; il se peut que certaines habitudes nuisent à votre concentration. Comme le multitâche.

Selon Lucy Jo Palladino, psychologue et auteure du livre Find Your Focus, il faut presque toujours plus de temps pour faire plusieurs choses en même temps que de diriger votre attention sur une seule tâche. C’est que vous perdez du temps et de l’attention à alterner les tâches.

L’ennui peut avoir un effet similaire. Lorsque vous vous ennuyez, votre cerveau cherche à se distraire avec quelque chose de plus intéressant. Pour contrer cette tendance universelle, accordez-vous de petites récompenses (comme une tisane ou une trempette de légumes) lorsque vous êtes resté concentré pendant un moment.

Ou gâtez-vous pour vos réalisations : deux raisins enrobés de yogourt pour chaque page, par exemple. Pour rompre davantage la monotonie, prévoyez de courtes pauses dégourdissement.

Les soucis chroniques peuvent aussi nuire à la concentration. Si vous ressassez une conversation troublante ou vous vous demandez si vous avez oublié ou non de prendre vos médicaments le matin, vous aurez naturellement de la difficulté à rester concentré sur la pile de factures qui jonche votre bureau.

Pour dissiper ces pensées tenaces, couchez-les sur une feuille de papier vierge – ou discutez-en avec une personne de confiance.

Source : Nouvelles « CSA », été 2022, p9


227e jour de l’année

Lundi, 15 août 2022

On célèbre aujourd’hui…

LES FÊTES NATIONALES DES RÉPUBLIQUES DU CONGO ET DE LA CORÉE DU SUD

LA FÊTE NATIONALE DE L’ACADIE


À la douce mémoire de…

ALBERT MILLAIRE 1935-2018, comédien et acteur québécois.


Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Carole Gagné

Bon anniversaire !


On jase là…

Le Journal de Montréal, dans son édition de samedi dernier, sous la plume de Nicolas Brasseur, révélait une statistique assez alarmante; 1294, c’est le nombre de personnes qui sont en liberté en ce moment au Québec, après un verdict de non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux. La Commission d’examen des troubles mentaux (CETM), qui a ordonné leur libération, précise que ces 1294 personnes « représentent un risque important pour la sécurité du public ». « Lorsqu’un accusé ne représente plus un risque important pour la sécurité du public, il est libéré inconditionnellement », ajoute la CETM dans une réponse à nos questions.

Plus tôt ce mois-ci, trois personnes ont été assassinées à Montréal et à Laval en moins de 24 heures. Le suspect, Abdulla Shaikh, souffrait de problèmes de santé mentale et était suivi par la CETM. En mars dernier, la Commission lui avait accordée une libération sans conditions, même si celui-ci était dans le déni de sa maladie.

Il y a des coups de pied au cul qui se perdent !


Pensée et citation du jour

Mieux vaut agir, quitte à s’en repentir, que de se repentir de n’avoir rien fait.

Boccage


Ça s’est passé un 15 août…

(1884) Adoption du drapeau acadien. Le drapeau de l’Acadie, aussi appelé le drapeau acadien ou le tricolore étoilé, est le drapeau national de l’Acadie. Il est composé de trois bandes verticales: bleue à gauche, blanche au centre et rouge à droite; une étoile jaune est située dans le canton (en haut de la bande bleue). Il a été adopté le 15 août 1884 à Miscouche, à l’Île-du-Prince-Édouard (Canada) et utilisé pour la première fois le lendemain.

(1969) Le Festival de Woodstock (Woodstock Music and Art Festival) est un concert de musique rock, organisé du 15 au 17 août 1969, à Bethel aux États-Unis, près de Woodstock (État de New York). Ce festival, prévu pour 50 000 spectateurs et qui en accueillit plus de 450 000 pour célébrer l’amour, la paix, la musique. Les plus grandes stars du rock se succèdent sur la scène : Joan Baez, Joe Cocker, Janis Joplin, Santana, The Who… et Jimi Hendrix qui y interprétera l’hymne américain, « Star Splangled Banner » en évoquant les bombes qui tombent alors sur le Vietnam… Cette célébration constitue le paroxysme de la culture hippie des années 60.

(2003) Le ministère des Affaires étrangères interdit aux futurs détenteurs de passeport canadien de sourire, d’ouvrir la bouche ou de montrer les dents. Le ministère veut ainsi respecter des normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :