Samedi, de rigoler

La Une

Son infirmière, son épouse, sa fille et ses deux fils sont avec lui. Doug Pender a vécu à Miami pendant des années. Il demande que deux témoins soient présents et qu’un caméscope soit en place pour enregistrer ses dernières volontés. Quand tout est prêt, il commence à parler.

– Mon fils, Bernie, tu prends les maisons près de la plage. Ma fille, Sybil, toi tu prends les appartements sur Main Street jusqu’au rond-point. Mon fils, Jamie, pour toi ce sont les bureaux au Marathon Government Center. Sarah, ma chère épouse, tu t’occupes de tous les immeubles résidentiels situés du côté de la baie de Blackwater Sound. »

L’infirmière et les témoins sont émerveillés car ils ne s’étaient jamais rendu compte du patrimoine de Doug… Alors que Doug commence à sombrer dans son sommeil éternel, l’infirmière dit :

– Madame Pender, votre mari a dû être un travailleur infatigable pour avoir accumulé toutes ces propriétés !

Madame Pender répond :

– Mais non ! C’est le circuit habituel de distribution du journal par mon crétin de mari !


Un homme de l’Alberta se réveille un matin pour trouver un ours sur son toit. Alors il regarde dans les pages jaunes et bien sûr… il y a une publicité pour Alberta Bear Removers. Il appelle le numéro et l’homme dit qu’il sera là dans 30 minutes.

L’exterminateur arrive et sort de sa camionnette. Il a une échelle, un bâton de baseball, un fusil de chasse de calibre 12 et un vieux pit-bull.

– Qu’est-ce que tu vas faire ? Demande le propriétaire.

– Je vais mettre cette échelle contre le toit, puis je vais y monter et je vais faire tomber l’ours du toit avec le bâton de baseball. Lorsque l’ours tombe du toit, le pit-bull est entraîné à saisir ses testicules et à ne pas le lâcher. L’ours sera alors suffisamment maîtrisé pour que je le mette dans la cage à l’arrière du van. Il remet ensuite le fusil de chasse au propriétaire.

– À quoi sert le fusil de chasse ? Demande le propriétaire.

– Si l’ours me fait tomber du toit, tire sur le chien.


Deux petits vieux décident de prendre du bon temps. Ils décident donc de prendre quelques verres et de finir au bordel local.

L’hôtesse, en voyant arriver ces deux petits vieux, dit immédiatement à son gérant :

– Va dans les deux premières chambres et met une poupée gonflable dans chaque lit. Ces deux-là sont si vieux et si saouls que je ne vais pas perdre mon temps avec deux de mes filles. Ils ne verront jamais la différence.

Le gérant fit ce qu’il devait faire et les deux vieux montèrent à leur chambre. Sur le chemin du retour, le premier vieux dit :

– Je pense que la fille était morte, dis le premier.

– Pourquoi tu dis ça ?

– Ben, elle ne réagissait pas et elle n’a fait aucune remarque tout le temps que je lui ai fait l’amour.

Son ami dit alors :

– Moi, c’est pire ! Je pense que la mienne était une sorcière !

– Une sorcière, comment peux-tu dire ça ?

– Ben, je lui faisais l’amour, je l’embrassais partout et je lui ai même fait une petite morsure dans le cou. Alors, elle a pété et elle a disparu par la fenêtre en emportant mon dentier !


C’est une jeune fille, en mini-jupe trop serrée qui fait la queue pour monter dans l’autobus. Voyant qu’elle n’y arrive pas car la jupe est vraiment très serrée elle passe ses mains derrière pour ouvrir un peu la fermeture éclair.

Elle essaye de nouveau mais, rien à faire, la jupe est encore trop serrée. Elle recommence à passer ses mains derrière pour ouvrir plus la fermeture éclair et retente de monter dans le bus.

Alors qu’elle n’y arrive toujours pas, un mec, derrière elle, la prend soudainement par les fesses d’une façon très explicite et la fait monter dans le bus. La fille, outrée insulte copieusement le mec, le prenant pour un obsédé sexuel.

Il lui répond :

– Cela fait deux fois que vous me descendez ma braguette ! Alors, je pense que l’on se connait suffisamment.


– Chérie, on m’a invité pour un voyage de pêche avec mon patron et quelques-uns de ses amis. Nous serons partis pour une semaine. Cela représente une bonne opportunité pour moi d’obtenir cette promotion que j’attends depuis si longtemps; alors peux-tu s’il te plaît me faire une valise avec assez de vêtements pour une semaine entière et préparer ma ligne et mon coffre de pêche. Nous partirons directement du bureau et je passerai par la maison rapidement pour prendre mes affaires. Oh, s’il te plaît, peux-tu mettre dans mes bagages mon nouveau pyjama en soie bleu.

La semaine passe, et le mari revient à la maison un peu fatiguée, mais somme toute, content de son voyage. Sa femme l’accueille à la maison et lui demande s’il a pris du poisson et combien il en a pris ?

Il lui répond :

– Oh oui, beaucoup de saumons, des truites et quelques brochets… Mais au fait, pourquoi n’as-tu pas mis dans mes bagages mon nouveau pyjama en soie bleu comme je te l’avais demandé ?

Et sa femme de lui répondre :

– Mais bien sûr que si je l’ai mis… Il est dans ton coffre de pêche !


239e jour de l’année

Samedi, 27 août 2022

On célèbre aujourd’hui…

LA FÊTE NATIONALE DE LA MOLDAVIE


À la douce mémoire de…

STEVIE RAY VAUGHN 1954-1990, auteur-compositeur-interprète et guitariste de blues américain.


On jase la…

J’ai enfin trouvé où se trouve la main d’oeuvre manquante au Québec. Elle est au cimetière de La Prairie. Il s’y creuse huit fosses par semaine. Elle s’y terre. Sarcastique !


Pensée et citation du jour

Penser sans cesse à se mettre au travail ne labourera pas le champ.

Proverbe irlandais


Ça s’est passé un 27 août…

(1983) Tim Raines, des Expos de Montréal, frappe trois coups de circuit contre St-Louis et devient le premier joueur de l’histoire de la ligue majeure à avoir cogné au moins 70 coups de circuits et à avoir volé 70 buts en une saison.

(2002) Après 37 ans d’opérations, GM produit son dernier véhicule à Boisbriand. L’usine fermera officiellement ses portes deux jours plus tard. Environ 1 200 ouvriers de General Motors sont forcés au chômage par la fermeture de l’usine d’assemblage automobile de Boisbriand, dans les Basses-Laurentides.

(2009) Jacques Demers est nommé au Sénat par le premier ministre Stephen Harper. L’ex-entraîneur québécois a piloté au cours de sa carrière sept équipes dans l’AMH et la Ligue nationale, dont les Nordiques de Québec et le Canadien de Montréal, qu’il a mené à la conquête de la coupe Stanley en 1993. Il occupera le siège laissé vacant par la démissionnaire Lise Bacon.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :