Vaincre les fourmis

La Une

Les fourmis charpentières vivent selon un principe d’organisation hiérarchique remarquable.

Les ouvrières sont chargées d’aller chercher à manger pour leur reine qui, elle, est protégée par des soldats. On a beau piéger celles que l’on repère, rien n’y fait, car une nouvelle équipe est envoyée et, si elle ne revient pas, ce sont les soldats qui prennent la relève.

Tant que la reine n’est pas atteinte, elle pond, alors leur routine ne s’arrête pas.

Le meilleur moyen de s’en débarrasser, c’est de mettre un peu de poudre (terre de diatomée ou borax) à l’endroit où l’on a aperçu les ouvrières et surtout de ne pas les enlever lorsqu’elles sont mortes ni de nettoyer là où elles sont passées (à moins que ce ne soit sur un comptoir, bien sûr) parce qu’elles sécrètent des hormones dont l’odeur va servir de GPS à leurs congénères.

Deux ou trois jours plus tard au maximum, des soldats viendront chercher leurs cadavres pour les servir en repas à leur reine, qui sera intoxiquée à son tour !

Contrairement aux idées reçues, les fourmis charpentières ne grugent pas le bois, elles s’en servent pour se loger, quand celui-ci est gâté (mou) à cause des infiltrations d’eau par exemple.

Il faut donc réparer est assainir la construction pour éviter que ces insectes viennent y nicher. Ce sont plutôt les termites qui mangent le bois et, heureusement pour nous, il n’y en a pas au Québec.

Source : Revue Coup de Pouce, septembre 2022, p110


247e jour de l’année

Dimanche, 4 septembre 2022

On célèbre aujourd’hui…

LA JOURNÉE DES VENDEURS DE JOURNAUX À LA CRIÉE


Une journée de plus sur le chemin de la vie pour…

Anne CaronCaroline PrévostClaude RiendeauMariette RaymondMadeleine Beauchamp

Bon anniversaire !


Pensée et citation du jour

L’expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.

Oscar Wilde


Ça s’est passé un 4 septembre…

(1957) Manifestations des partisans de la ségrégation raciale à Little Rock en 1959, à l’écoute d’un discours du gouverneur Orval Faubus protestant, devant le Capitole, contre l’intégration de 9 élèves noirs au lycée central de la ville. Le 3 septembre 1957, dans la ville américaine de Little Rock, capitale de l’Arkansas, neuf élèves noirs sont attendus au lycée central de la ville jusque-là réservé aux seuls Blancs.

Le gouverneur Orval Faubus ordonne à la garde nationale d’empêcher les étudiants noirs d’accéder à l’établissement. Lorsque les élèves noirs s’y présentent, ils sont insultés et repoussés par la garde. De violentes manifestations racistes prônant la ségrégation et appuyées par la garde nationale de Little Rock font rage pendant environ trois semaines.

(1972) Bob Barker anime la première de The Price Is Right sur la chaîne CBS. Il sera à la barre du populaire quiz télévisé jusqu’au 15 juin 2007 pour un total de 6 586 épisodes.

(2012) Après 34 jours de campagne où les chefs des toutes les formations politiques ont sillonné la province afin de convaincre la population de leur faire confiance, les Québécois ont fait leur choix : Pauline Marois devient la première femme élue premier ministre du Québec et le Parti québécois retrouve le pouvoir après trois mandats passés sur les bancs de l’opposition. Son gouvernement sera minoritaire.


Merci de votre assiduité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :