La télé en folie

La Une

Avec l’équinoxe d’automne qui est à nos portes et la rentrée dans presque tous les secteurs, c’est le temps de se déguiser en patate de sofa presque chaque soir.

Ça fait deux mois que la télé nous inonde d’extraits des émissions qui prendront l’affiche chaque soir et principalement dans le créneau de 19h00 à 23h00. Et il y en a !

Habitué depuis six ans, quatre soirs par semaine de District 31, voilà qu’Ici-télé récidive avec STAT du lundi au jeudi, pour concurrencer TVA avec l’Indéfendable qui diffuse également aux mêmes jours et heures.

Avec tout le lot d’émissions intéressantes, nous sommes cloués au fauteuil et heureusement que les pauses commerciales permettent de soulager la vessie.

Quoi qu’il en soit, je suis un télévisuel curieux et plein d’émissions m’intéressent. L’Épicerie, Le monde à l’envers, J.E., les autres séries drôles ou dramatiques. Nous sommes comblés par cette télévision de haute qualité, sans qu’il nous soit nécessaire de s’abonner aux Netflix, Crave et autres du genre.

Même le dimanche est aussi occupé parce que je raffole de Découverte, pour ma soif d’apprendre, et Tout le monde en parle, pour la qualité des invités qui font l’actualité.

Ah j’oubliais… Je suis accro au hockey ! D’octobre à juin, c’est mon dada. Alors on enregistre ce qu’on ne peut voir en direct et on consacre le temps restant à faire du rattrapage. C’est probablement le même scénario dans beaucoup de foyers. L’invention de l’enregistreur est une merveille et les diffuseurs le savent. J’espère que son inventeur est décédé riche.

La télé nous kidnappe parce qu’ils profitent de la nuit qui tombe presqu’en fin d’après-midi, Le confort de nos chaumières fait le reste. À cela, on peut ajouter toutes les émissions spéciales du temps des Fêtes qui débutent fin novembre et nous voilà, toujours assis, en pantoufles, jambes en l’air, devant la 65 pouces haute définition.

Certains diront que ce n’est pas bon pour le cardio… N’ayez crainte je marche à l’extérieur le matin ou l’après-midi régulièrement.

Alors bonne saison télé et je prie qu’il n’y ait pas trop de pannes électriques… Je n’ai pas de télé qui fonctionne au propane.


256e jour de l’année

Mardi, 13 septembre 2022

À la douce mémoire de…

Sébastien Nantel 1979-2014, mon neveu.


Une année de plus sur le chemin de la vie pour…

Jean-Claude Raymond

Bon anniversaire !


On jase là…

Avez-vous un penchant pour la numérologie ? Moi, non ! Par contre, quelques fois, certaines combinaisons de numéros frappent mon imagination comme hier. Les Canadiens de Montréal ont nommé leur nouveau capitaine en la personne de Nick Suzuki (14) et ses deux assistants Brendan Gallagher (11) et Joel Edmundson (44). Vu de dos et côte à côte ça fait 111444. Voilà ! Quelle signification ? Je n’en ai pas la moindre idée ! Je vous livrais ça comme ça.


Pensée et citation du jour

Chaque homme doit inventer son destin.

Jean-Paul Sartre


Ça s’est passé un 13 septembre…

(1759) Au matin du 13 septembre, Wolfe rassembla 5 140 de ses hommes sur les Plaines d’Abraham en dehors de la ville de Québec. De façon inhabituelle, le soigneux et méthodique Montcalm n’attendit pas pour engager bataille. Il craignait le retranchement des Britanniques. Durant la première charge de Montcalm, Wolfe fut mortellement atteint. Il mourut heureux de la victoire des Britanniques.

Ceux-ci, plus disciplinés, firent ensuite feu à bout portant, après avoir attendu que les lignes françaises fussent à seulement 40 mètres des leurs et avoir chargé deux balles dans chaque mousquet. Les Français rebroussèrent chemin en subissant de lourdes pertes.

Le chaos dans les rangs français (les soldats quittaient les troupes régulières percevant les pertes beaucoup plus grandes qu’elles ne l’étaient vraiment) rendit les charges suivantes désorganisées et facilement prises par les Britanniques ; le contingent des Highlanders, portant baïonnette et charge d’épée, fut spécialement impitoyable pour les Français. Montcalm ordonna la retraite vers la ville, retraite pendant laquelle il fut lui aussi mortellement atteint. Il mourut le jour suivant.

(1962) Le maire Jean Drapeau préside à l’inauguration de la Place Ville-Marie à Montréal. L’édifice est reconnu pour son gyrophare qui éclaire la ville, à la nuit tombée. Ce gratte-ciel de 45 étages a été construit au coût de 80 millions $ et s’élève à 188 mètres au-dessus du niveau de la rue.

(2006) Fusillade au collège Dawson à Montréal. Anastasia De Sousa, une innocente victime y perdra la vie, de même que le sinistre auteur des événements, Kimveer Gill qui a retourné l’arme contre lui.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Un commentaire sur “La télé en folie

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :