Matière à réflexion

La Une

Quand un oiseau est vivant, il mange les fourmis, mais quand il meurt, ce sont les fourmis qui le mangent.

L’heure et les circonstances peuvent changer à tout moment. Par conséquent, ne dévaluez rien autour de vous.

Vous avez peut-être du pouvoir aujourd’hui, mais rappelez-vous : le temps est tellement plus puissant que n’importe lequel d’entre nous !

Sachez qu’un arbre fait un million d’allumettes, mais une seule allumette suffit pour brûler des millions d’arbres. Alors soyez bon ! Faites du bien !

Le temps est comme une rivière. Vous ne pouvez jamais toucher deux fois la même eau, car l’eau qui a passé ne repassera plus jamais.

Profitez de chaque minute de votre vie et rappelez-vous : Ne cherchez jamais une belle apparence car elle change avec le temps.

Ne cherchez pas des personnes parfaites, car elles n’existent pas. Mais cherchez avant tout quelqu’un qui connaît votre vraie valeur. « 

Avoir 3 amours : La vie, la famille et les amis;
La vie parce qu’elle est courte;
La famille parce qu’elle est unique, et diminue tous les ans;
Et les amis car ils sont rares ! Il faut savoir les garder.

Merci Gilles


11e jour de l’année

Mercredi, 11 janvier 2022

On jase là…

La folie meurtrière américaine. Un petit garçon de 6 ans a été arrêté vendredi dernier aux États-Unis après avoir tiré volontairement en classe sur son enseignante d’école primaire, la blessant grièvement. L’enfant s’est dirigé vers une classe où se trouvait son enseignante. Une altercation s’est produite et l’enfant a ensuite dégainé son arme. J’espère que les parents seront accusés.


Pensée et citation du jour

Apprendre à se connaître, c’est ce qu’il y a de plus difficile au monde.

Carly


Ça s’est passé un 11 janvier…

(1908) Le Grand Canyon (Colorado, USA) devient un monument national. Le Grand Canyon a été creusé par le fleuve Colorado dans le plateau du même nom. Les dimensions du Grand Canyon sont titanesques : 1 300 mètres (4 000 pieds) de profondeur moyenne sur 445 kilomètres (277 milles), avec une profondeur maximum de plus de 2 000 mètres (6 000 pieds). Sa largeur varie de 6 à 24 kilomètres (4 à 15 milles). La particularité des randonnées dans un canyon est que l’on commence à descendre… et que le retour se fait en remontant, contrairement aux randonnées en montagne.

(1922) Un Canadien de 14 ans, Leonard Thompson, est le premier diabétique traité avec succès par l’insuline. À Toronto au Canada, un malade atteint de diabète est le premier homme à être soigné grâce à un traitement à l’insuline. Isolée le 27 juillet 1921 par le docteur Frédérick Grant Banting et son assistant Charles Best, l’insuline est une hormone pancréatique qui permet la régulation de la glycémie.

En 1923, Banting et Macleod (il joua un rôle avec Frederick Banting et Charles Best dans la découverte de l’insuline) reçurent le premier prix Nobel de médecine accordé à des Canadiens (il y a une controverse sur l’absence de Best dans cette récompense). Banting continua ses recherches à l’université de Toronto, où l’on créa en 1930 l’institut Banting. Combattant de la Seconde Guerre mondiale, il périt dans un accident d’avion à Terre-Neuve en février 1941.

(1928) Sous la responsabilité de Louis Athanase David, député de Terrebonne à l’Assemblée nationale du Québec, la Compagnie de l’Exposition de Montréal entreprend la construction d’un nouveau stade à l’intersection des rues de Lorimier et Ontario, à Montréal. Il sera terminé à temps pour le début de la saison en avril.

C’est dans ce tout nouveau stade que le club montréalais, les Royaux, amorce sa saison locale au mois de mai 1928. « Un des plus beaux stades des ligues mineures et mieux que certains des majeures », soutenait le commissaire du baseball majeur, le juge Kenesaw Mountain Landis. La clôture, d’une hauteur de 40 pieds, était ornée d’un imposant tableau indicateur qui faisait toute la hauteur.

Malgré la hauteur de la clôture, il n’était pas rare de voir des circuits se terminer sur les murs de l’usine Knit-to-fit de l’autre côté de la rue. De 1928 à 1960, le stade de Lorimier a vibré au rythme des Royaux de Montréal.

Pour certains d’entre nous, les noms de Duke Snyder, Don Drysdale, Jackie Robinson et Tommy Lasorda évoquent les grands joueurs qui sont passés à Montréal. L’équipe montréalaise était la filiale des Dodgers de Brooklyn, ce qui signifie que les meilleurs joueurs en devenir venaient jouer à Montréal avant de tenter leur chance dans le grand club.


Merci de votre fidélité. – Passez une excellente journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :