Ah la trentaine !

 

PASCAL & ANNIE A Mon fils, tu ne te souviens pas de ce 5 novembre 1978, moi si ! Un tout petit bébé tout rose venait meubler notre famille. Un heureux événement que je repasse dans ma tête chaque fois qu’on célèbre ton anniversaire. C’est fou comme le temps passe et tu es toujours notre plus grande fierté.

À l’aube de tes trente ans, on voit la maturité qui prend de plus en plus de place dans ta vie. Le p’tit gars et devenu un adulte dans tout le sens du mot. Tu as maintenant une belle famille avec Annie, Pierre-Olivier et Audrey-Anne qui nous comblent encore plus. Quoi espérer de plus pour des grands-parents de voir grandir et chérir leurs petits enfants. On vous remercie de ces charmants cadeaux qu’on a la chance de partager avec vous.

Personnellement, ce qui fait ma fierté cher Pascal, c’est que tu suives mes traces pour ta carrière. T’as pas idée comme c’est valorisant. Petit, un fils rêve de faire le même travail que son père, on est tous passé par là. Plus grand, quand son père constate que le rêve est devenu réalité, c’est le Nirvana. Tu m’impressionne et tu ne cessera jamais de le faire.

Ta mère et moi, on te souhaite la plus belle des journées d’anniversaire. Celle de la joie, du bonheur et de tout ce qui peut te rendre heureux. Pour notre amour, tu est bien servi, puisqu’il t’est inconditionnel.

BON ANNIVERSAIRE CHER FILS. XXX