Enfin, il était temps…

 

Alcool et volant En feuilletant mon journal aujourd’hui, je n’ai pu que me réjouir de l’entrée en application des nouvelles mesures punitives, en matière de sécurité routière. Les conducteurs écervelés et téméraires, les rois de la palette sur la nuque, auront les policiers aux fesses.

Il était temps que ces conducteurs soient mis au pas. La conduite en état d’ébriété leur imposera la saisie immédiate de leur véhicule, en plus d’une suspension du permis de conduire pour 90 jours. Et ce, même s’ils refusent de se soumettre au test d’ivressomètre.

Quant aux grands excès de vitesse, leur sentiment d’invincibilité leur coûtera très cher; Suspension immédiate du permis de conduire pour 7, 30 ou 60 jours en plus de la saisie sur le champ, du véhicule pendant 30 jours.

J’ai déjà hâte à 2009, où le troisième volet de la loi 42, obligera de nouveau les cours de conduite, prolongera la durée du permis d’apprenti et instaurera la gradation des points d’inaptitudes pour les jeunes conducteurs. Cette dernière modification fera en sorte qu’un jeune conducteur ne pourra bénéficier du maximum des points d’inaptitude avant 25 ans.

Charest Dans un autre ordre d’idée, enfin il était temps que la présente campagne électorale québécoise prenne fin. Je ne suis plus capable de voir la face du “poodle” à Charest. J’ai vu, à la télé aujourd’hui, le Jean Charest de 2003, arrogant, inviter les souverainistes à voter pour lui. Faut-il qu’il soit assez provocateur. Quoi qu’il en soit, il mène dans les sondages et file allègrement vers une majorité. Comme en 2003, une fois réélu, c’est dans nos poches qu’il puisera allègrement. Il a promis notamment, de geler les tarifs des garderies à 7$ (qu’il devait aussi geler à 5$ en 2003), mais attendez de voir ce qu’il va nous prendre dans l’autre poche… À moins qu’il ne soit défait, ou simplement à la tête d’un autre gouvernement minoritaire.  Il faut que je me pince là… Il me semble que je dois rêver. En tout cas, pensez-y bien, avant d’inscrire votre “X”.