Une société de plus en plus molle

J’ai bien aimé l’article de Richard Martineau dans le Journal de Montréal d’hier qui traitait de la façon dont les décisions de notre société s’infantilisent. Celles des enfants sont émotionnelles, alors que celles des adultes devraient être rationnelles. Mais voilà! À la lumière des délibérations de cette présente société de mous, force est d’admettre qu’elles sont de plus en plus infantiles. Jugez-en par vous-même…

Le règne de l’enfant

Un père visite un zoo avec son fils. Devant le bassin des phoques, l’enfant s’arrête et ses yeux se remplissent d’eau.

«Papa, ils sont trop beaux, les phoques! On devrait interdire leur chasse, on n’a pas le droit de tuer un animal aussi chou…

– Mais si on interdisait totalement leur chasse, répond le père, on va se retrouver avec une surpopulation de phoques, qui vont manger trop de poissons, et tout l’écosystème va être débalancé…»

C’est la différence majeure entre les enfants et les adultes. L’opinion des enfants est guidée par leurs émotions. Alors que les adultes essaient de baser leurs opinions sur la raison. Ce n’est pas parce qu’une décision semble bonne qu’elle l’est. Il faut analyser ses impacts, ses conséquences à long terme… Bref, voir plus loin que le bout de son cœur.

LA POLITIQUE DES BONS SENTIMENTS

Malheureusement, nous vivons de plus en plus à l’ère de l’enfant. Ce ne sont pas les faits qui guident les décisions de nos dirigeants, mais les bons sentiments. Exemples…

Émotion : Les gens qui sont au bas de l’échelle salariale ne sont pas assez payés, on devrait augmenter le salaire minimum. Soyons généreux.

Raison : L’économie du Québec est basée sur les petites entreprises, Si tu augmentes trop rapidement le salaire minimum, de nombreux patrons risquent de couper des postes, d’embaucher moins de gens, et des jeunes risquent d’abandonner leurs études pour aller travailler. Bref, tu risques d’augmenter à la fois le chômage et le décrochage.

Émotion : Le multiculturalisme est la meilleure façon d’améliorer le vivre-ensemble. Il faut respecter les us et coutumes de chaque communauté. Vivre et laisser vivre!

Raison : Le multiculturalisme encourage le communautarisme. L’Angleterre est le royaume du multiculturalisme, on ne cesse d’y multiplier les «accommodements», on y compte une centaine de tribunaux islamiques, et regardez ce qui s’y passe…

LOVE IS ALL YOU NEED

Émotion : On devrait adopter des quotas pour augmenter la représentativité des femmes et des «personnes racisées» dans les institutions. Aidons les minorités!

Raison : On ne devrait jamais – et sous aucun prétexte – juger les gens sur la base de leur sexe ou de la couleur de leur peau. La meilleure façon de saloper la réputation d’une femme est d’amener les gens à croire qu’elle a été embauchée parce qu’elle est, justement, une femme.

Émotion : Les politiciens devraient faire comme Justin et s’ouvrir davantage aux différentes communautés religieuses. Prier avec les sikhs, les musulmans, les bouddhistes… «Love is the answer

Raison : Les politiciens devraient faire preuve de la plus grande neutralité possible en matière de religion. Et ils devraient surtout éviter de se déguiser! Rien de plus condescendant que de «jouer» au juif, au musulman ou à l’autochtone quand tu ne l’es pas…

Émotion : Il faut ouvrir les frontières, accueillir le plus de gens possible. À bas les murs!

Raison : Ce n’est pas tout d’accueillir de nouveaux arrivants, encore faut-il avoir les moyens de bien les intégrer.

LES YEUX DU CŒUR

L’émotion est mauvaise conseillère, dit le proverbe. C’est ce qu’on apprend en vieillissant. Malheureusement, nos sociétés sont de plus en plus infantiles…

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s