Salmigondis

Étape importante vers une thérapie à la leucémie

WASHINGTON | (AFP) Un groupe consultatif d’experts de l’Agence américaine des médicaments (FDA) a recommandé mercredi dernier, l’approbation du premier traitement consistant à modifier génétiquement le système immunitaire d’un malade pour combattre la leucémie. Cette recommandation, que la FDA devrait probablement entériner, ouvre la voie à la commercialisation de la première thérapie génique.

Ce traitement, appelé CTL019, a été développé par un chercheur de l’université de Pennsylvanie et breveté par les laboratoires suisses Novartis pour traiter la leucémie lymphoblastique aiguë. Le groupe d’experts indépendants a recommandé l’approbation de ce traitement chez les enfants et les jeunes adultes ayant résisté aux autres thérapies contre la leucémie ou ayant fait une rechute.

Une de ces malades, qui a aujourd’hui 12 ans, a été la première enfant à recevoir cette thérapie génique en 2012 dans un hôpital de Pennsylvanie alors qu’elle était âgée de six ans. Les effets secondaires ayant été sévères – fièvre, chute de la tension artérielle et congestion des poumons –, mais la petite fille soignée a vaincu la leucémie et reste aujourd’hui sans trace du cancer.

Une solution pour éviter Hippolyte-Lafontaine durant ses travaux

On connaît la panique qui semble s’emparer des maires de l’agglomération de Longueuil en prévision des rénovations majeures du pont-tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine dans deux ans, et qui s’étendront sur quatre années. Le temps est aux modes solutions pour éviter les congestions monstres que ce bordel provoquera et il reste du temps pour les trouver. Il faut cependant faire vite.

L’autre jour, lors d’un dîner mensuel de retraités de la Ville de Longueuil dont je fais partie, la discussion est venue par hasard sur le sujet, alors qu’on faisait le constat des incalculables cônes orange qui meublent le décor routier dans la grande région de Montréal. Quelqu’un a suggéré qu’on se serve de l’ancien pont Champlain, uniquement pour les automobiles, pour un détour obligé du pont-tunnel en utilisant les grands axes routiers. Quant aux camions, ils pourraient rouler sur le nouveau pont Champlain jusqu’à la réfection complète d’Hippolyte-Lafontaine.

Comme rien ne presse de démolir le vieux Champlain, et avec des autos exclusivement, il pourrait vivre sa lente agonie en donnant un coup de pouce au réseau routier. Certes, le détour serait substantiel mais pourrait éviter de longues heures de ralentissements. En 2022, on en disposera comme on voudra.

L’idée n’est pas bête… mais peut-être trop simple et économique. Cependant, elle devrait être analysée sérieusement.

Les aspirants policiers de Nicolet applaudis

NICOLET | (Agence QMI) L’aide apportée par les aspirants policiers de l’École nationale de police de Nicolet lors des inondations historiques du printemps a été soulignée vendredi dernier à l’occasion d’une remise de diplômes.

Les 70 cadets formant cette cohorte s’étaient tous portés volontaires. La mairesse de Nicolet, qui présidait la cérémonie, a loué leur disponibilité, leur détermination, leur sens de l’organisation et leur sourire. « Je pense que le message s’adresse aussi aux familles et aux amis, qu’ils sachent que les jeunes qui terminent sont des jeunes qui ont travaillé fort, qu’ils sont volontaires, qu’ils sont disponibles », a tenu à transmettre la mairesse Geneviève Dubois.

Dans le secteur de Nicolet, aux côtés des militaires, les aspirants policiers avaient été affectés à des tâches comme la circulation et la confection de sacs de sable, tout en continuant à suivre leur formation régulière. « À la fin des journées, c’était plus exigeant, mais on avait quand même un sentiment de fierté », a confié le cadet Julien Lelièvre. L’expérience, vu la gravité de la situation, n’aura pas été vaine pour de futurs policiers.

St-Apollinaire dit non au cimetière musulman

Je félicite cette communauté, en banlieue de Québec, d’avoir rejeté le projet de cimetière musulman dans cette localité, dimanche dernier. Au chapitre des accommodements raisonnables, les musulmans sont plus que bien nantis ici au Québec et il n’était pas vraiment nécessaire d’en rajouter un autre. Quand on adopte un pays, on doit en assumer son intégration pleine et entière, point à la ligne. N’est-ce pas une terre d’accueil? Est-ce que dans les pays musulmans une telle demande de la communauté catholique aurait été acceptée? Elle serait demeurée lettre morte en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s