L’histoire de Bruno et Alice (9e épisode)

En juillet, pourquoi pas une belle histoire à saveur sentimentale et humoristique. Durant tout le mois, vous pourrez lire leur histoire d’aînés attachants ici, et à intervalles réguliers. Bonne lecture…

Les blessures sont responsables des malaises, de l’hospitalisation, de l’invalidité, du placement en établissement et même de la mort d’un grand nombre d’aînés canadiens. La plupart de ces blessures sont évitables et leur prévention doit engager les professionnels de la santé, les gouvernements et les collectivités.

Cette série de douze épisodes raconte l’histoire attendrissante de deux aînés qui, à cause d’un manque de prévention, se retrouvent dans des situations cocasses qui les feront presque manquer leur rendez-vous avec l’amour. Chaque histoire illustre certaines des mesures personnelles de prévention que peuvent adopter les aînés pour rendre leur milieu plus sûr et éviter les blessures.

Les textes et illustrations ont été produits dans le but de sensibiliser le public aux mesures de prévention des blessures chez les aînés. Cette série peut être reproduite intégralement ou en série (à condition de citer la source) par tout organisme ou toute publication qui souhaite ainsi contribuer à la prévention des blessures chez les aînés.

Changer à peu de frais

C’est Oscar Wilde qui a écrit quelque chose comme « La jeunesse, c’est trop beau pour les jeunes. » Je crois qu’il avait entièrement raison. À 75 ans, je profitais de la vie comme jamais auparavant! Alice et moi nous rapprochions l’un de l’autre, et le sentiment de solitude qui m’affligeait depuis la mort de ma femme commençait à s’estomper.

Alice passait maintenant beaucoup plus de temps chez moi. J’en étais très content, sauf qu’elle commençait également à remarquer les choses qu’elle voulait changer dans la maison. Alice n’est pas une femme autoritaire ou exigeante mais elle est franche et n’a pas la langue dans sa poche. Elle avait récemment suivi un atelier sur les mesures à prendre pour rendre une maison plus sécuritaire pour les aînés et je devenais son cobaye.

Au début, l’idée de changer des choses à ma maison ne me souriait guère. Peut-être que j’étais plus ancré dans mes habitudes que je ne le croyais. Je craignais peut-être aussi de manquer de respect à ma femme décédée en changeant des choses.

Toujours est-il que je me suis opposé aux changements. Alice a tenu bon et, un jour, m’a mis sous le nez une liste de ce qu’elle proposait : installer un téléphone dans la chambre à coucher, améliorer l’éclairage de l’escalier, poser des rampes solides le long de l’escalier menant au sous-sol et des barres d’appui sur les murs de la salle de bains.

Malgré mon inaction au début, Alice ne s’est pas découragée. Au fond, les changements qu’elle voulait faire rendraient la maison plus sûre : un téléphone dans la chambre à coucher serait pratique au cas où il y aurait une urgence, un éclairage adéquat dans l’escalier nous éviterait de faire une chute, etc. Alice avait le courage d’admettre ce que je me refusais à voir : que nous vieillissions, et qu’il fallait faire les changements utiles.

Finalement, les modifications étaient simples et ne m’ont presque rien coûté. Quelques dollars ici et là, tout au plus. Sans compter que je me sentais maintenant plus à l’aise et plus en sécurité.

J’ai moi-même pris l’initiative de faire d’autres améliorations. Entre autres, j’ai installé un meilleur éclairage dans le studio où je sculpte. Maintenant, je peux voir très clairement les erreurs que je fais! Une amélioration de plus…

Source : Agence de Santé publique du Canada

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s