Les bonbons d’or

Il était une fois des jumeaux qui avaient reçu un jeu de fléchettes pour leur anniversaire. Évidemment, ils n’avaient pas le droit de lancer les fléchettes ailleurs que sur la cible que leur papa avait fixée sur un mur de la salle de jeu. Hélas ! leurs parents avaient beau les punir, Guillaume avait réussi à briser un précieux vase à fleurs et Alexandre avait jeté une lampe par terre en tirant des flèches un peu partout dans la maison.

Un jour, leur maman reçut une fléchette dans le dos pendant qu’elle préparait le souper sur la cuisinière.

– Ah ! là. C’est assez ! dit-elle, très fâchée. Plus de jeu de fléchettes, c’est fini !

Elle s’empara alors d’un bout de papier et y inscrivit un petit mot. Puis elle enroula le billet autour d’une flèche, ouvrit la porte de la maison et, avec l’arc, l’envoya très haut vers le ciel. La flèche partit à toute vitesse et monta, monta si haut qu’elle disparut à leur regard.

– Qu’est-ce que tu fais, maman ? demandèrent les jumeaux, un peu inquiets.

– J’envoie un message au pôle Nord pour dire au père Noël à quel point vous êtes gentils et obéissants… Hum !

Les jumeaux savaient bien que maman n’avait pas écrit dans son message qu’ils se montraient gentils et obéissants… ils se mirent alors à pleurer.

– Oh non, maman ! T’as pas fait ça ? T’as pas dit la vérité au père Noël à notre sujet ? Il ne voudra plus nous apporter des cadeaux, maintenant !

– Tant pis ! répondit maman. Je pense que vous n’en méritez pas, mes enfants. Vous ne m’écoutez jamais ! De toute façon, il est trop tard, la flèche est partie.

Elle mit le reste des fléchettes à la poubelle sauf une. Guillaume et Alexandre ne cessèrent de se lamenter le reste de la journée, ce qui n’améliora pas l’humeur de leur mère.

Le même après-midi, le père Noël était en train de ranger des jouets dans son traîneau quand il reçut une flèche en plein sur le bras.

– Ouille ! Ouche ! Qu’est-ce que c’est ça ?

La fée des Étoiles vit le père Noël se frotter en faisant une grimace.

– Qu’est-ce qui vous arrive, père Noël ?

– Je viens de recevoir un message de la terre. Certains enfants ne sont pas très sages, je pense. Je serais bien attristé de ne pas leur apporter leurs cadeaux, moi !

– Ne vous inquiétez pas, père Noël, je vais arranger ça !

La fée donna alors trois coups de sa baguette magique sur la coupe de liquide doré qu’elle tenait dans ses mains en prononçant une formule magique. Aussitôt, le liquide se transforma en milliers de bonbons d’or.

– Abracadabra, tous les enfants de la terre qui mangeront ces bonbons-là deviendront sages jusqu’à Noël.

Quelques jours plus tard, Guillaume et Alexandre s’en furent au centre commercial pour visiter le père Noël avec leurs parents. Ils avaient un peu peur car ils se souvenaient du message envoyé par leur mère. Le père Noël les écouta gentiment énumérer la liste des cadeaux qu’ils espéraient recevoir et il leur fit promettre d’être sages. Les deux jumeaux baissèrent la tête, s’attendant à se faire gronder. Mais le père Noël ne dit rien au sujet de leur comportement. Au contraire, il leur offrit même un bonbon d’or qu’ils s’empressèrent d’avaler en lui trouvant un goût étrange.

De retour à la maison, les deux garçons se mirent à ramasser leurs traîneries, à jouer sans se chamailler et à obéir fidèlement à leurs parents. Ils se montrèrent tellement sages qu’ils reçurent à Noël tout ce dont ils rêvaient et même davantage. Le plus surprenant, c’est qu’ils restèrent sages même après Noël !!!

Le lendemain du réveillon, le père Noël, en train de se reposer sur sa chaise berçante, reçut une autre flèche sur une jambe. Elle portait un nouveau message sur lequel était écrit : Merci, père Noël, d’avoir rendu mes enfants sages ! J’aimerais bien recevoir votre recette de bonbons d’or, s’il vous plaît. « Le père Noël fit un clin d’œil à la fée des Étoiles et il se mit à rire. On entendit longtemps son rire résonner dans le ciel.

Contes de Noël pour les petits et les grands, de Micheline Duff, Éditions Québec Amérique 2012. 

3 commentaires sur “Les bonbons d’or

  1. Trop cute celle-là. Si seulement …ce genre de bonbons existaient mon souhait serait une pour toutes les personnes de la terre. Fini les guerres les chicanes…etc…

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :