Décidément, le monde est viré fou

Et ce n’est pas peu dire. On veut enlever les genres… masculin, féminin, pas besoin de ça aux dires de certains étudiants de l’UQAM. L’article qui suit, de Richard Martineau, reflète assez bien dans quel monde de fou et inédit, nous sommes arrivés.

Toutes les règles grammaticales qui se rapportent aux genres sont soudainement devenues désuètes. Ce qui faisait la beauté de notre langue française se fait haché comme une livre de bœuf. Dégueulasse ! Constatez-le par vous-même…

UNE AUTRE RÉVOLUTION À L’UQAM Richard Martineau

N’hésitant devant aucun obstacle pour transformer le monde, le Montréal Campus, journal des étudiants de l’UQAM, va maintenant adopter une écriture inclusive et non genrée afin de combattre le « carcan sexiste » de la langue française.

Ainsi, au lieu d’écrire « les étudiants croient que… », on écrira « la communauté étudiante croit que… »

Et pour parler des personnes « non binaires » (qui ne s’identifient à aucun sexe), on utilisera les pronoms « ille » et « iel » au lieu de « il » et « elle ». Oui, madame. On est uquamien ou bedon on l’est pas.

UNE TABLE, UN BUREAU

Cela dit…

« Communauté » est un nom féminin. Pourquoi avantager un sexe plutôt qu’un autre ?

Idem pour « le corps étudiant », qui laisse sous-entendre qu’il n’y a pas de filles à l’UQAM !

On devrait plutôt écrire « Le/la corps/communauté étudiant-e… »

Quoique… ça pose un autre problème.

On fait passer le pronom masculin « le » avant le pronom féminin « la ». Comme si les hommes étaient plus importants que les femmes.

Hmmm…

Et puis, c’est quoi cette idée stupide d’avoir des noms féminins (comme « communauté ») et des noms masculins (comme « corps ») ?

Nous sommes en 2019, les gens sont fluides, maintenant ! On n’est plus enfermés dans un seul genre ! La langue devrait refléter cette nouvelle réalité !

C’est comme cette idée saugrenue de donner un genre aux objets ! Une table, un bureau…

Bureau est masculin parce que ça fait partie du monde du travail, alors que table est féminin parce que ça fait référence à la cuisine et à la vie domestique, c’est ça ?

Encore une convention sexiste !

En fait, on devrait totalement gommer l’idée de genre dans la langue. Plus de « le » ni de « la ». On utilisera « Blip ».

« Achète-moi blip bureau » (au lieu de « Achète-moi un bureau ») et « Je vais peinturer blip table » (au lieu de « Je vais peinturer la table »).

« NOUS », AU LIEU DE « JE »

Et puis, tant qu’à y être… Pourquoi « Je » ? C’est individualiste.

Comme si ma personne était plus importante que l’ensemble des personnes ! Que l’individu primait sur le groupe !

Pas étonnant qu’on pense qu’à notre petit nombril : la langue nous y pousse ! Elle nous conditionne !

Moi, j’abolirais la première personne du singulier. On devrait tous parler au « nous ».

« Nous avons faim » au lieu de « J’ai faim ». Autre chose : pourquoi mettre des points à la fin des phrases ? Je trouve ça fasciste. Définitif. Catégorique. Masculin en somme. Je préfère la virgule. C’est plus conviviale, plus généreux.

Un point, c’est fermé, ça clôt une conversation, c’est agressif, alors que la virgule, c’est ouvert, ça invite à l’échange, à la discussion.

Et puis… Dans un journal, les lettres (qui sont petites) sont noires alors que la page (qui est grande) est blanche. Pourquoi ?

La page devrait être noire et les lettres blanches ! Allez, journalistes du Montréal Campus, encore un effort !

La leçon de français (30)

L’ACCORD DU VERBE : CAS PARTICULIERS

Règles

Le sujet est parfois placé après le verbe; il y a inversion du sujet. Nous visitons un parc animalier où vivent des rhinocéros blancs.

Dans la tournure impersonnelle, le pronom « il » ne représente rien de particulier et le verbe est souvent suivi d’un groupe nominal à l’origine de l’action. Néanmoins, le verbe s’accorde avec « il », même si le sujet logique est au pluriel : En cette matinée hivernale, il tombe de gros flocons.

Cas de plusieurs verbes et plusieurs sujets :

– plusieurs verbes peuvent avoir le même sujet :

Les routiers arrêtent leur camion et observent une pause.

– un même verbe peut avoir plusieurs sujets :

Les camions et les voitures n’utilisent pas le même stationnement.

Si deux sujets sont au singulier, le verbe se met au pluriel :

Le brochet et la tanche vivent dans les eaux douces.

Attention ! Lorsque le sujet du verbe est un verbe à l’infinitif, le verbe s’accorde toujours à la 3e personne du singulier : Faire des grimaces n’amuse personne.

Exercices

1- Quel est le sujet du verbe de cette phrase ?

Sur le clavier courent les doigts du pianiste de l’orchestre.

A) le clavier – B) les doigts – C) du pianiste – D) l’orchestre

2- Quelle écriture complète la forme verbale en gras ?

Séchées, la datte et la figue se consomm… toute l’année.

A) erons – B) erait – C) ent – D) e

3- Quelle forme verbale complète cette phrase ?

Quelques brins de persil, fraîchement coupés, … du goût aux plats.

A) donne – B) donnera – C) donnerons – D) donneront

4- Quels pronoms sujets complètent cette phrase ?

… qui parle, … sollicite son accord avant de me décider.

A) Toi / tu – B) Moi / je – C) Ceux / elle – D) Eux / ils

5- Quelle écriture complète le verbe en gras ?

La hyène et le vautour se disput… la carcasse d’un impala.

A) ait – B) erons – C) e – D) èrent

6- Quels verbes complètent cette phrase ?

Je … parfois la publicité que … les chaînes de télévision.

A) regardes / diffuses – B) regardent / diffuse

C) regarde / diffusent – D) regardait / diffusait

7- Quel couple de terminaisons complète les verbes en gras de cette phrase ?

Ta flèche tomb… à terre; celles de ton concurrent atteign… la cible.

A) era / eront – B) ait / ait – C) a / it – D) e / ent

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) B* – 2) C** – 3) D*** – 4) B**** – 5) D***** – 6) C****** – 7) D*******
* Il y a inversion du sujet que l’on retrouve facilement en posant la question : « Qu’est-ce qui court ? »
** Deux sujets singuliers entraînent un accord du verbe au pluriel.
*** Au futur simple, ne pas confondre la terminaison de la 1ère personne du pluriel avec celle de la 3e personne du pluriel.
**** Les verbes « parler » et « solliciter » sont conjugués à la 1ère ou à la 3e personne du singulier du présent : seuls pronoms possibles : « moi » pour « parle » et « je » pour « sollicite ».
***** Deux sujets au singulier entraînent un accord du verbe au pluriel.
****** Le 1er verbe est à accorder à la 1ère personne du singulier et le second à la 3e personne du pluriel (sujet inversé).
******* Si, pour le 1er verbe, les quatre terminaisons proposées conviennent (à des temps différents), le second est à accorder à la 3e personne du pluriel. La forme « atteigneront » est incorrecte. Les deux verbes sont donc conjugués au présent de l’indicatif.

La leçon de français (29)

L’ACCORD DES ADJECTIFS : CAS PARTICULIERS

Règles

Rappel ! Les adjectifs et les participes passés employés comme adjectifs s’accordent en genre et en nombre avec le nom auquel ils apportent une précision.

Quelques formes particulières d’adjectifs au féminin

La plupart des adjectifs terminés par « -et » au masculin prennent un accent grave au féminin : complète, discrète, concrète, inquiète.

Principales exceptions qui doublent le « t » : nette, muette, violette, coquette.

Quelques formes particulières d’adjectifs au pluriel

La plupart des adjectifs masculins terminés pas « -al » forment leur pluriel en « -aux » : local – locaux.

Principales exceptions qui prennent un « s » : finals,
navals, natals, fatals.

Attention ! Il existe d’autres modifications au féminin.

Bon – bonne, précieux – précieuse, sec – sèche, blanc – blanche,

neuf – neuve, gros – grosse, frais – fraîche, doux – douce,

nul – nulle, amer – amère, joueur – joueuse, réducteur – réductrice.

Exercices

1- Quelle terminaison complète l’adjectif en gras ?

Indis…, Cécile et Damien écoutent parfois aux portes !

A) crèts – B) crettes – C) crètes – D) crets

2- Quel nom complète cette phrase ?

Les … sont essentielles pour notre santé.

A) concombres – B) vitamines – C) légumes – D) agrumes

3- Quel couple d’adjectifs complète cette phrase ?

Entre ces deux chefs d’État, les discussions furent … et … .

A) franches / cordiales – B) franches / cordial

C) francs / cordiaux – D) franche / cordiaux

4- Quel est le seul adjectif qui ne peut pas être au masculin singulier ?

A) sérieux – B) hébreux – C) fougueux – D) anxieux

5- Quels adjectifs complètent cette phrase ?

Les établissements … sont des lieux hautement … .

A) pénitentiaire / sécurisé – B) pénitenciers / sécurisés

C) pénitentiaires / sécurisés – D) pénitencier / sécurisé

6- Quel adjectif ne forme pas son pluriel comme les autres ?

A) trivial – B) bancal – C) génial – D) jovial

7- Quels adjectifs complètent cette phrase ?

Jules Ferry a mis en place l’école …, …, … et … .

A) publique / laïc / gratuite / obligatoire

B) publique / laïque / gratuite / obligatoire

C) public / laïc / gratuite / obligatoire

D) public / laic / gratuit / obligatoire

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) D* – 2) B** – 3) A*** – 4) B**** – 5) C***** – 6) B****** – 7) B*******
* Lorsqu’on a un nom féminin et un nom masculin, l’accord se fait au masculin.
** Seule difficulté, le nom « agrume » ; on croit souvent que c’est un nom féminin.
*** Seul couple où les deux adjectifs sont accordés au féminin pluriel.
**** L’adjectif « hébreu » ne s’emploie qu’au masculin ; au féminin, on utilise « israélite » ou « juive ». L’adjectif « hébraïque » (masculin ou féminin) sert de féminin à « hébreu » lorsqu’il s’agit de choses : « la langue hébraïque, des inscriptions hébraïques ».
***** Ne pas confondre le nom « pénitencier » et l’adjectif « pénitentiaire ».
****** « bancal » fait partie (avec « fatal, final, naval, tribal, natal ») des quelques adjectifs qui ne forment pas leur pluriel en « -aux ».
******* Les quatre adjectifs doivent être accordés au féminin singulier.

La leçon de français (28)

LE PLURIEL DES NOMS : CAS PARTICULIERS

Règles

Beaucoup de noms masculins en « -al » ont un pluriel en « -aux » : un tribunal, des tribunaux.

Exceptions : des bals, des festivals, des carnavals, des régals, des chacals.

Beaucoup de noms masculins en « -ail » ont un pluriel en « -ails » : un rail, des rails.

Exceptions : des travaux, des vitraux, des coraux.

Les noms en « -ou » ont un pluriel en « -ous » : un trou, des trous.

Exceptions : des bijoux, des cailloux, des choux, des genoux, des hiboux, des joujoux, des poux.

Attention ! Certains noms ont un pluriel particulier :

Un monsieur, des messieurs ou un œil, des yeux.

Dans les noms composés, les verbes, les adverbes et les prépositions sont toujours invariables. Seuls les noms et les adjectifs prennent la marque du pluriel, si le sens le permet : des savoir-vivre, des va-et-vient, des touche-à-tout mais des états-majors, des hommes-grenouilles, des machines-outils.

Attention ! Pour les exceptions, consultez un dictionnaire en cas d’hésitation.

Exercices

1- Quelles écritures complètent le nom en gras ?

Des spectateurs privilégiés s’installent dans les av…-scè… du théâtre.

A) ants / ne – B) ant / nes – C) ant / ne – D) ants / nes

2- Quelle syllabe termine le nom en gras de cette phrase ?

L’installation des gouver… a permis aux bateaux de mieux se diriger.

A) naux – B) neaux – C) nails – D) nailles

3- Quel est le seul nom qui ne forme pas son pluriel comme les autres ?

A) un carnaval – B) un cristal – C) un quintal – D) un arsenal

4- Quelles écritures complètent les mots en gras ?

Les lo… où sont conservés les plus célèbres tableaux sont fermés avec de solides ver… .

A) caux / rous – B) cals / rous – C) caux / roux – D) cals / roux

5- Quel est le seul nom qui n’est pas terminé par « x » au singulier ?

A) le saindou… – B) le pistou… – C) la tou… – D) un épou…

6- Lorsqu’on écrit ces noms composés au pluriel, quel est l’intrus ?

A) un arc-en-ciel – B) un face-à-face – C) un chef-d’oeuvre – D) un pot-de-vin

7- Quelles terminaisons complètent les noms en gras ?

Les serv…, les chac… et les gn… sont des familiers de ce zoo.

A) aux / als / oux – B) als / aux / ous – C) als / als / ous – D) aux / aux / oux

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) B* – 2) C – 3) A – 4) A – 5) B** – 6) B*** – 7) C
* Dans les noms composés, les prépositions ne prennent pas la marque du pluriel.
** On cherchera le sens de « pistou » dans un dictionnaire.
*** Pour les trois autres noms composés, seul le premier nom prend la marque du pluriel.

La leçon de français (27)

LES NOMS TERMINÉS PAR LE SON [ oer ] (eur, eure) ET PAR LE SON [ u ] (ou)

Règles

Les noms masculins et féminins terminés par le son [ oer ] s’écrivent « -eur ». un campeur, la vigueur, l’extérieur, un visiteur.

Exceptions :
le beurre, l’heure, la demeure, un heurt (heurter), un leurre (une illusion), le cœur, la sœur.

Les noms féminins terminés par le son [ u ] (à l’exception de la toux) s’écrivent tous « -oue » : la boue, la joue, la gadoue.

Beaucoup de noms masculins terminés par le son [ u ] s’écrivent « -ou » : un coucou, un cachou, un clou, un trou.

Mais comme il existe d’autres terminaisons, il faut consulter un dictionnaire.

« -out » : un atout

« -ous » : un remous

« -oug » : le joug

« -oût » : le goût

Attention ! Quelques noms d’origine étrangère se terminent par le son [ oer ] mais gardent leur orthographe initiale : un leader, un speaker, un dealer, un hamburger, etc..

Exercices

1- Complétez la phrase avec le nom correctement orthographié.

Pourquoi fais-tu la … devant ce plat de carottes ?

A) mou – B) mous – C) moue

2- Quelle écriture complète les noms de cette liste ?

Le courr…, un ép…, le saind…, le red…

A) ous – B) out – C) oux – D) ou

3- Quel nom complète la phrase ?

Jordi se rend chez le pharmacien pour acheter un produit contre les … .

A) pouls – B) poux – C) pou

4- Quelle écriture complète les noms de cette liste ?

Un ver…, un mé…, un kangou…, un gou…

A) rous – B) rout – C) roux – D) rou

5- Quelles syllabes complètent successivement les noms en gras ?

Un bon bricol… viendra à b… du montage de ce climatis… en moins d’une h… .

A) eur / oue / eur / eur

B) eur / oux / eurt / eure

C) eur / out / eur / eure

D) eurt / out / eur / eurt

6- Avec quel groupe de lettres peut-on former le nom qui complète cette phrase ?

Les … ont conçu une fusée capable de mettre cinq satellites sur orbite.

A) g-n-i-i-é-r-n-u-e – B) é-s-n-i-i-g-n-r-e-u – C) r-u-e-i-n-é-g-n-i-e – D) é-i-u-e-i-n-n-j-r-s

7- Quelles écritures complètent successivement les noms en gras ?

Le miel que produit cet apicult… est un excellent remède contre la t… .

A) eur / oue – B) eurt / out – C) eur / oux – D) eurre / ous

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) C – 2) C – 3) B* – 4) D – 5) C – 6) B – 7) C
* « poux » fait partie des sept noms en « -ou » qui prennent un « x » au pluriel.

La leçon de français (26)

LES CONSONNES DOUBLES

Règles

Les consonnes ne peuvent être doublées qu’entre deux voyelles, ainsi qu’entre une voyelle et les consonnes « l » et « r ».

Une balle, la pomme, la panne, serrer, frotter, aggraver, apprécier, l’attraction, acclamer, affligeant, le supplément.

Devant une consonne double, la voyelle n’est jamais accentuée (sauf dans châssis) : battre, un chiffre, la pelle, une pierre, l’antenne.

Inversement, une consonne n’est jamais doublée après une voyelle accentuée : un châle, un îlot, la bière, un fantôme, goûter.

Mais comme il est difficile de savoir s’il faut doubler la consonne ou placer un accent, il est prudent de consulter un dictionnaire en cas de doute.

Attention ! Dans une même famille, une consonne peut être doublée dans certains mots et ne pas l’être dans d’autres : la sonnerie, la sonnette, sonner mais sonore.

Exercices

1- Quel est le seul nom qui double la consonne « c » ?

A) un a…arien – B) une a…almie – C) un a…acia – D) un a…abit

2- Quel mot complète la phrase ?

Pour … l’absence d’une calculatrice, Lionel effectue les calculs de tête.

A) palier – B) pallier – C) pallié

3- Quelle est la seule consonne qui ne soit jamais doublée en français ?

A) « f » – B) « v » – C) « g » – D) « z »

4- Quel est le seul mot qui ne double pas la consonne « g » ?

A) a…raver – B) a…ripper – C) a…lomérer – D) a…lutiner

5- Quel groupe de lettres complète le mot en gras ?

Il n’est pas facile d’a…ra…er un lapin au collet.

A) t / p – B) t / pp – C) tt / pp – D) tt / p

6- Quel est le seul verbe qui ne double pas la consonne « r » ?

A) secou…ir – B) nou…ir – C) ague…ir – D) pou…ir

7- Quel groupe de lettres complète le mot en gras ?

Le professeur a…e…e ses élèves par leur prénom.

A) p / l – B) pp / ll – C) p / ll – D) pp / l

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) B – 2) B* – 3) B – 4) B – 5) D** – 6) A – 7) B***
* Ne pas confondre le « palier » (partie comprise entre deux étages) avec le verbe « pallier » (remplacer).
** Là encore, de fréquentes erreurs. Les élèves ont tendance à doubler le « p » par analogie avec le nom « trappe ».
*** À l’infinitif, on ne double pas le « l » de ce verbe puisque le « e » qui précède est muet. En revanche, lorsque le verbe est conjugué avec la présence d’un « e » sonore, on double le « l ».

La leçon de français (25)

LES LETTRES MUETTES

Règles

Pour trouver la lettre muette finale d’un nom ou d’un adjectif, on peut essayer de former son féminin ou de chercher un mot de la même famille dans lequel on entend la lettre.

Long – longue

Petit – petite

Lourd – lourde

Le galop – galoper

Le cadenas – cadenasser

L’argent – l’argenterie

Mais on ne trouve pas toujours de mot dérivé, ou bien celui-ci peut entraîner une erreur ; il est donc prudent de consulter un dictionnaire en cas de doute.

Un esprit – un canevas – un banc – un nœud – le caoutchouc (mais caoutchouté) – le favori (mais favoriser)

Attention ! Certaines lettres sont également muettes à l’intérieur des mots : le théâtre – un comptable – l’automne – l’enrouement.

Exercices

1- Quelle syllabe complète le nom en gras ?

Éternelle amoureuse, cette jeune fille a un cœur d’artich… !

A) aud – B) aus – C) aut – D) eau

2- Quel est le seul nom qui ne soit pas terminé par la lettre muette « s » ?

A) un chamoi… – B) un anchoi… – C) un convoi… – D) un patoi…

3- Quelle syllabe complète le mot en gras ?

Savez-vous que l’entre… était un plat servi entre le rôti et le dessert ?

A) mets – B) met – C) mais – D) mes

4- Quel est le seul nom qui ne soit pas terminé par la lettre muette « t » ?

A) un schéma… – B) un forma… – C) un clima… – D) un consta…

5- Quel est le seul nom qui n’a pas la même terminaison que les autres ?

A) un perm… – B) un favor… – C) un croqu… – D) un gribouill…

6- Quel est le seul nom qui ne soit pas terminé par la lettre muette « d » ?

A) le hasar… – B) le homar… – C) un échafau… – D) un nectar

7- Quelle(s) lettre(s) complète(nt) les noms suivants ?

L’aspe… – le respe… – un suspe… – l’instin…

A) t – B) ct – C) ts – D) s

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) C* – 2) C – 3) A – 4) A – 5) B** – 6) D – 7) B***
* Même si le terrain sur lequel poussent les artichauts est « une artichautière », seul le recours au dictionnaire permet de trouver la lettre finale. Pas de confusion avec l’adjectif « chaud ».
** Bien que le féminin de « favori » soit « favorite » et que le verbe dérivé soit « favoriser », ce nom n’a pas de lettre muette.
*** Là encore, présence de deux lettres finales muettes.

Grand bien vous fasse, madame la ministre

Avec tout ce qui se dit en anglais, en franglais et tout dialecte qui soit, on verra peut-être la lumière au bout du tunnel dans l’application de la Loi 101. C’est ce que la ministre Nathalie Roy a promis dès son assermentation comme ministre de la culture et des communications, responsable de la langue française; l’application de cette loi avec fermeté. L’envahissement de titres et de termes anglais a assez duré et si c’est devenu la mode de tout angliciser, il est grandement temps d’y mettre un terme.

Je me souviens qu’au début de la Loi 101 du gouvernement Lévesque, en 1977, la raison sociale d’un commerce devait être en français. Le commerce de peinture et décoration Color My World avait alors francisé sa raison sociale en La couleur au foyer. Staples avait fait de même pour devenir Bureau en gros. Et bien d’autres… Ce qui semblait impossible, ne l’était pas finalement ! Malheureusement, les temps ont bien changé.

Le 21 décembre dernier, Sophie Durocher en a fait le sujet de son article dans les pages du Journal de Montréal. Étant entièrement d’accord avec son opinion, il me fait plaisir de le partager avec vous.

EN FRANÇAIS, S’IL VOUS PLAÎT Sophie Durocher

Si la culture était une partie de hockey, je remettrais l’étoile de la soirée à la nouvelle ministre de la culture et des communications, responsable de la langue française, Nathalie Roy. Elle a annoncé cette semaine que, même si elle ne modifiait pas la Loi 101, elle l’appliquerait avec plus de « fermeté ».

Bravo, Madame. Mais vous savez quoi ? Ce n’est pas seulement à vous, au gouvernement, de faire respecter le français. C’est à nous tous. Chaque jour. On ne peut pas crier contre l’Ontario qui piétine le français si nous-mêmes, on ne s’en soucie pas plus que ça.

MON CARNET DE QUESTIONS

Depuis quelques semaines, je note dans un petit carnet des situations du quotidien qui me hérissent. C’est mon carnet des « pourquoi ».

Pourquoi, sur les ondes de 107,3 on présente le segment : « Would you rather ? », un dilemme où l’on doit choisir entre deux options.

Pourquoi le programme de mentorat de Netflix, en partenariat avec Québec cinéma, porte le nom de « Talent Lab » ?

Pourquoi le nouveau restaurant Henri s’adresse souvent à ses abonnés Instagram uniquement en anglais ?

Pourquoi l’émission de chasse et pêche de RDS s’appelle-t-elle : « Le shore lunch » ? Oui, je sais, c’est une expression consacrée qui désigne le festin que se font les pêcheurs, sur le rivage, en apprêtant leurs prises du jour. Mais on aurait pu se forcer un peu, non ?

Pourquoi le site internet du chef Danny St-Pierre s’appelle « Foodlavie » ?

Pourquoi une femme aussi ancrée au Québec que Léa Clermont-Dion a-t-elle un descriptif Twitter uniquement en français ? (PHD Student @ulaval | TvHost #mitsouet léa | Author and director | #cyberviolence # cybersexism).

Pourquoi le prochain album de Brigitte Boisjoli s’intitule-t-il WOMEN (même si je sais qu’elle y chante des standards de country) ?

Pourquoi le nouveau resto de Martin Juneau au Centre Rockland va s’appeler Pastaga’s alors que son autre resto s’appelle Pastaga ? Une orthographe anglaise pour la clientèle anglophone du quartier ?

Pourquoi la nouvelle émission d’humour qui sera diffusée à Z en janvier 2019 s’intitulera Roast battle : le grand duel ? Oui, je sais, l’émission produite pas ComédieHa est adaptée du format original Roast battle, diffusé aux États-Unis sur Comedy Central. Oui j’apprécie qu’on ait rajouté trois mots en français. Mais si au Québec on a pu franciser Star Académie et La Voix, on aurait pu faire de même pour un combat d’humoristes, non ?

Au cours des deux derniers mois, j’ai été servie par des unilingues anglophones dans trois commerces (coiffeur, pizzéria, resto). Pourquoi, quand je me suis plainte à ces trois occasions, les gérants m’ont répondu « Montréal, c’est bilingue » ?

Pourquoi, lorsqu’on appelle le service à la clientèle de certaines compagnies, a-t-on l’impression de parler à Paidge Beaulieu, le personnage de Katerine Levac à SNL Québec ? « Qu’est-ce que je peux t’aider avec ? Canceller ou recéduler ? »

MEA CULPA

Ne vous en faites pas, je m’inclus aussi dans cette liste. Pourquoi ai-je si souvent la tentation d’utiliser une expression anglaise au lieu de me forcer pour trouver l’équivalent en français ?

Une dernière question : pourquoi, comme résolution pour 2019, on ne prendrait pas la résolution de mieux soigner notre français ?

La leçon de français (24)

LE SON [ ] (in)

Règles

Le son [ :

« in » : un incendie, mince, un lapin

« ain » : demain, maintenant, le vainqueur

« ein » : un frein, geindre, peindre

« en » : notamment en fin de mot après les voyelles « i », « é » et « y » : un gardien, un lycéen, moyen

« yn » : un lynx, une synthèse, lyncher

Devant les lettres « b » et « p », le « n » se transforme en « m » : un timbre, imbriquer, important, limpide, une symphonie

Il existe quelques écritures plus rares :

« aim » : la faim, le daim, un essaim

« eim » : la ville de Reims

Attention ! Dans certaines régions, on ne fait plus la différence entre les sons [ ] et [ œ̃ ] : un brin de laine / un ours brun.

Heureusement, les mots dans lequel le son [œ̃] s’écrit « un » ou « um » sont peu nombreux : un, chacun, commun, lundi, emprunter, humble, le parfum.

Exercices

1- Quelle écriture du son [ ] complète tous ces verbes ?

c…dre, f…dre, g…dre, astr…dre

A) ain – B) in – C) ein – D) en

2- Quelle écriture du son [ ] complète tous ces noms ?

Une n…phe, un s…ptôme, le t…pan, des c…bales

A) ain – B) ym – C) in – D) yn

3- Quelle écriture du son [ ] complète le nom en gras ?

Dans la penderie, tous les vêtements sont placés sur des c…tres.

A) ein – B) in– C) ain – D) yn

4- Quel est le seul mot dans lequel on n’entend pas le son [ ] ?

A) un synonyme – B) la syntaxe – C) une syncope – D) synchroniser

5- Quelles écritures du son [ ] complètent successivement les noms en gras ?

L’exam… des enc…tes acoustiques n’a révélé aucun défaut.

A) in / in – B) en / ein – C) en / ain – D) in / yn

6- Avec quel groupe de lettres peut-on former le nom qui complète cette phrase ?

Au dixième kilomètre, la … saisit le coureur qui ne s’est pas ravitaillé.

A) n-l-g-f-a-e-i-a – B) g-l-f-r-a-i-e-n – C) e-l-a-g-n-i-e-r-f – D) f-m-g-l-r-a-i-a-e

7- Quelles écritures du son [ ] complètent successivement les noms en gras ?

Savez-vous quels sont les s…ptômes de la rhinophar…gite ?

A) ym / in – B) im / yn – C) yn / ym – D) ym / yn

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) C – 2) B* – 3) B** – 4) A*** – 5) B – 6) B**** – 7) D
* La présence d’un « b » et d’un « p » induit obligatoirement la consonne « m » en finale du son [ ].
** Bien que de la même famille que le nom « ceinture » (latin cintura), le nom « cintre » ne prend pas de « e ».
*** Prononcez ces mots à voix haute pour obtenir la bonne réponse.
**** g-l-f-r-a-i-e-n (FRINGALE)

La leçon de français (23)

LE SON [ ã ] (an, en)

Règles

Le son [ ã ] (an, en) peut s’écrire :

« an » : tranquille, l’angoisse, une branche, un turban

On rencontre cette écriture dans la terminaison des participes présents et de nombreux adjectifs verbaux : en marchant, des volets roulants.

« en » : la cendre, la dépense, s’ennuyer, le calendrier.

On rencontre cette écriture dans le suffixe « -ment » qui permet de former de nombreux adverbes : rapidement, utilement, attentivement.

Devant les lettres « b », « m » et « p », le « n » se transforme en « m » : embarrasser, une ambulance, emménager, tamponner.

Exceptions : anmoins et quelques noms propres : Gutenberg; Istanbul.

Attention ! Il existe quelques écritures plus rares, qu’il faut connaître.

« aon » : un faon, un taon, un paon.

« ean » : Jean.

« aen » : la ville de Caen.

« am » : Adam.

Exercices

1- Quelle écriture du son [ ã ] complète tous ces noms ?

Une v…detta – un révér…d – un excéd…t – un couv…t

A) an – B) am – C) en – D) em

2- Complétez les mots suivants avec le son [ ã ] qui convient.

Une m…dibule – le p…théon – un scaph…der – épouv…table

A) an – B) am – C) en – D) em

3- Complétez le nom en gras avec le son [ ã ] qui convient.

Avec sa marionnette, ce v…triloque imite la voix des hommes politiques.

A) an – B) am – C) en – D) em

4- Complétez le mot en gras avec le son [ ã ] qui convient.

Tu nous ennuies vraiment avec tes s…piternelles histoires !

A) an – B) am – C) en – D) em

5- Quelles écritures du son [ ã ] complètent successivement les mots en gras?

La p… est une des quatre parties de l’estomac des rumin… .

A) ense / ents – B) ence / ants – C) anse / ants – D) ance / ents

6- Quelles ecritures du son [ ã ] complètent successivement les mots en gras?

Dans l’armée de terre, quel est le grade immédiatem…t supérieur à celui d’adjud…t ?

A) en / en – B) en / an – C) an / an – D) an / en

7- Quelles écritures du son [ ã ] complètent successivement les mots en gras?

L’…bassadeur de T…zanie prés…te ses lettres de cré…ces au présid…t fr…çais.

A) em / en / en / en / en / an

B) am / en / en / em / en / an

C) am / an / en / an / en / an

D) em / an / en / am / en / an

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) C – 2) A – 3) C – 4) D* – 5) C – 6) B – 7) C
* Cet adjectif signifie : « continuellement, de manière lassante »