La leçon de français (39)

QUELQUES PARTICULARITÉS DE VERBES DU 1ER GROUPE EN « -cer », « -ger », « -yer ».

Règles

Les verbes en « -cer » prennent une cédille sous le « c » devant les terminaisons débutant par « o » ou « a » ; ceci pour conserver le son [s].

Nous grinçons, j’avançais, ils exerçaient, tu fonças

Les verbes en « -ger » prennent un « e » après le « g » devant les terminaisons débutant par « o » ou « a » ; ceci pour conserver le son [j].

Nous mangeons, tu nageais, elle plongeait, il jugea

Pour les verbes en « -oyer », « -uyer », on transforme le « y » en « i » devant les terminaisons débutant par un « e » muet.

Je m’ennuie, elles nettoient, il aboiera, nous essuierions

Pour les verbes en « -ayer » on tolère le maintient du « y » devant un « e » muet. Mais, pour faciliter l’apprentissage, il est référable d’appliquer la transformation du « y » en « i » pour tous les verbes en « -yer ».

il paie, elle balaie, tu pagaieras, nous essaierons

Attention ! Le verbe envoyer a une conjugaison particulière au futur simple et au présent du conditionnel : Tu enverrais de tes nouvelles.

Exercices

1- Quelle terminaison complète le verbe en gras ?

Tu te proté… du froid en portant un bonnet et des gants.

A) ge – B) gera – C) geais

2- Quel est l’infinitif du verbe en gras ?

Si la livraison n’est pas conforme à la commande, vous la renverrez.

A) renvoyer – B) renverser – C) revenir – D) revoir

3- À quel temps de l’indicatif le verbe en gras est-il conjugué ?

Mécontent du fonctionnement de son ordinateur, M. Blanc rédigea une lettre de réclamation.

A) présent – B) imparfait – C) passé simple – D) futur simple

4- Quelle forme verbale est conjuguée au présent de l’indicatif ?

A) Je m’octroierai une petite pause. – B) Nous nous octroyons une petite pause

C) Tu t’octroyas une petite pause. – D) Elles s’octroyèrent une petite pause.

5- Quelle proposition complète la phrase ?

Si tu voulais arrêter le programme, tu… .

A) appuierais sur la touche « Echap » de l’ordinateur.

B) appuiera sur la touche « Echap » de l’ordinateur.

C) appuyai sur la touche « Echap » de l’ordinateur.

6- Quelles formes verbales complètent cette phrase ?

Comme l’orage …, le pilote … à décoller dans de telles conditions.

A) menaçait / renonça – B) menaceras / renoncera

C) menace / renonces – D) menaçait / renonçai

7- Quelle est la seule phrase au futur simple de l’indicatif ?

A) Après la randonnée, je nettoie mon VTT.

B) Après la randonnée, je nettoyai mon VTT.

C) Après la randonnée, je nettoierai mon VTT.

D) Après la randonnée, je nettoyais mon VTT.

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) C* – 2) A** – 3) C – 4) B*** – 5) A**** – 6) A***** – 7) C******
* Une seule terminaison correspond à la 2e personne du singulier.
** La forme particulière du radical de ce verbe du 1er groupe au futur simple, ainsi qu’au présent du conditionnel.
*** Le 1er verbe est conjugué au futur simple, le 3e et 4e au passé simple.
**** Le verbe de la subordonnée, à l’imparfait, appelle un verbe au présent du conditionnel dans la principale.
***** Les deux verbes doivent être conjugués à la 3e personne du singulier.
****** Le 1er verbe est au présent de l’indicatif, le 2e au passé simple et le 4e à l’imparfait.

La leçon de français (38)

LE PRÉSENT DU CONDITIONNEL : êtreavoir – VERBES DES 1ER ET 2E GROUPES

Règles

Au présent du conditionnel, pour les verbes du 1er et du 2e groupe, on ajoute simplement les terminaisons à l’infinitif.

Pour les verbes être et avoir, si les terminaisons sont les mêmes que pour les autres verbes, le radical est différent de celui de l’infinitif.

AVOIR : J’aurais soif. Tu aurais soif. Elle aurait soif. Nous aurions soif. Vous auriez soif. Ils auraient soif.

ÊTRE : Je serais prêt. Tu serais prêt. Elle serait prête. Nous serions prêts. Vous seriez prêts. Ils seraient prêts.

CUISINER : Je cuisinerais. Tu cuisinerais. Elle cuisinerait. Nous cuisinerions. Vous cuisineriez. Ils cuisineraient.

AGIR : J’agirais. Tu agirais. Elle agirait. Nous agirions. Vous agiriez. Ils agiraient.

Astuce ! Pour ne pas confondre la 1re personne du singulier du futur et du présent du conditionnel, il faut penser à la personne correspondante du pluriel.

– futur : Je n’hésiterai pas. Nous n’hésiterons pas.

– conditionnel : J’hésiterais peut-être. Nous hésiterions peut-être.

Attention ! Le verbe d’une proposition subordonnée introduite par la conjonction « si » n’est jamais au conditionnel. On doit toujours dire et écrire : Si j’avais le temps, je regarderais ce film.

Exercices

1- Un seul verbe n’est pas conjugué au présent du conditionnel : lequel ?

A) Tu aimerais voyager. – B) Elle aimerait voyager.

C) Vous aimeriez voyager. – D) Nous aimerons voyager.

2- Quelle forme verbale complète la phrase ?

Si elle était laissée trop longtemps à l’air libre, cette ferraille … .

A) rouillerai – B) rouillerait – C) rouilleras

3- À quel temps le verbe en gras est-il conjugué ? ?

Quand l’obscurité s’installera, on allumera les projecteurs.

A) présent de l’indicatif – B) futur simple de l’indicatif

C) imparfait de l’indicatif – D) présent du conditionnel

4- À quels temps les verbes en gras sont-ils conjugués ?

Si je lui présentais l’ordonnance, le pharmacien me délivrerait les médicaments.

A) présent de l’indicatif / imparfait de l’indicatif

B) imparfait de l’indicatif / présent du conditionnel

C) imparfait de l’indicatif / futur simple de l’indicatif

5- Quelle forme verbale complète cette phrase ?

Si Géraldine … un baladeur, elle écouterait de la musique en se promenant.

A) aurait – B) avait – C) avaient

6- Une seule forme verbale convient pour compléter la phrase : laquelle ?

Des volets roulants … certainement le confort de cet appartement.

A) améliorerons – B) améliorait – C) amélioreraient

7- À quels temps les verbes en gras sont-ils conjugués ?

Si les biches s’approchent de l’étang, surtout ne bougez pas; elles détecteraient votre présence à coup sûr.

A) présent de l’indicatif / présent de l’impératif / présent du conditionnel

B) présent du conditionnel / présent de l’indicatif / imparfait de l’indicatif

C) présent de l’indicatif / présent du conditionnel / futur simple de l’indicatif

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) D* – 2) B** – 3) B – 4) B – 5) B – 6) C – 7) A***
* le 4e verbe est conjugué au futur simple.
** Lorsque le verbe de la subordonnée de condition introduite par « si » est à l’imparfait, le verbe de la principale doit être au présent du conditionnel.
*** Nous sommes en présence du présent de l’impératif après une subordonnée de condition. Le présent du conditionnel figure dans une proposition indépendante.

La leçon de français (37)

LE PASSÉ SIMPLE DE L’INDICATIF : êtreavoir – VERBES DU 1ER GROUPE

Règles

Les verbes avoir et être ont des formes particulières au passé simple.

Quand j’eus des soucis, je fus content(e) d’avoir des amis.

Quand tu eus des soucis, tu fus content(e) d’avoir des amis.

Quand elle eut des soucis, elle fut contente d’avoir des amis.

Quand nous eûmes des soucis, nous fûmes content(e)s d’avoir des amis.

Quand vous eûtes des soucis, vous fûtes content(e)s d’avoir des amis.

Quand ils eurent des soucis, ils furent contents d’avoir des amis.

Tous les verbes du 1er groupe ont les mêmes terminaisons qui s’ajoutent au radical.

Je respirai. Tu t’ennuyas. Il économisa.

Nous discutâmes. Vous dinâtes. Elles s’éloignèrent.

Les terminaisons de la 1re personne du singulier de l’imparfait et du passé simple sont homophones; pour ne pas les confondre, changez de personne !

Tous les matins, je me levais tôt. Tous les matins, tu te levais tôt. (imparfait)

Ce jour-là, je me levai tôt. Ce jour-là, tu te levas tôt. (passé simple)

Attention ! Les 1re et 2e personnes du pluriel ne sont guère employées. On ne les rencontre que dans les récits.

Astuce ! Le verbe aller a les mêmes terminaisons que les verbes du 1er groupe.

Exercices

1- Quelle forme verbale complète cette phrase ?

Nous … vraiment surpris par ta nouvelle coiffure en forme de banane.

A) fûtes – B) eûtes – C) eûmes – D) fûmes

2- Quel est le seul verbe conjugué au passé simple ?

A) tu te fâchais – B) elle s’étirait – C) ils s’écroulèrent – D) vous vous éveillez

3- À quel temps de l’indicatif es verbes en gras sont-ils conjugués ?

Avec son air câlin, ce chaton apitoya Jessy qui l’adopta aussitôt.

A) imparfait / imparfait – B) passé simple / passé simple

C) imparfait / passé simple – D) passé simple / imparfait

4- Quelles formes verbales complètent cette phrase ?

Dès son arrêt, tu t’… dans l’autobus car tu … en retard.

A) engouffrai / étais – B) engouffras / étais

C) engouffre / étais – D) engouffra / était

5- La forme verbale en gras est-elle correcte ?

Au bord de la falaise, pris de vertige, je reculai.

A) oui – B) non

6- Quel est l’infinitif du verbe en gras ?

Tu retiras le linge de la machine.

A) retenir – B) retendre – C) retirer

7- Quelles formes verbales complètent cette phrase ?

Tous les spectateurs en … pour leur argent : le concert … de qualité.

A) aurons / fûmes – B) avaient / fus

C) eurent / fut – D) avait / fut

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) D – 2) C* – 3) B – 4) B – 5) A – 6) C – 7) C
* Les deux premiers verbes sont à l’imparfait et le dernier au présent de l’indicatif.

NDLR: Exceptionnellement, la leçon de français fera relâche la semaine prochaine et vous reviendra le 17 avril.

La Leçon de français (36)

LE FUTUR SIMPLE DE L’INDICATIF : VERBES DU 3E GROUPE EN « -dre » ET « -re »

Règles

Au futur simple, les verbes du 3e groupe terminés par « -dre » ou « -re » perdent le « e » du radical avant les terminaisons, qui sont les mêmes pour tous les verbes.

ATTENDRE : j’attendrai, tu attendras, elle attendra, nous attendrons, vous attendrez, ils attendront.

ÉCRIRE : J’écrirai, tu écriras, il écrira, nous écrirons, vous écrirez, elles écriront.

APPARAÎTRE : j’apparaîtrai, tu apparaîtras, elle apparaîtra, nous apparaîtrons, vous apparaîtrez, ils apparaîtront.

Seul le verbe « faire » subit une modification de son radical.

Je ferai la sieste, Tu feras la sieste, Elle fera la sieste, Nous ferons la sieste, Vous ferez la sieste, Ils feront la sieste.

Attention ! Comme il existe des terminaisons homophones, il faut toujours chercher le sujet du verbe.

Tu prendras le temps, / Elle prendra le temps.

Nous suivrons la piste. / Ils suivront la piste.

Exercices

1- Quel pronom personnel complète cette phrase ?

… apparaîtront vêtus de combinaisons bleu fluo.

A) Nous – B) Elles – C) Ils – D) vous

2- Quelle forme n’est pas conjuguée au futur simple ?

A) j’apprenais – B) elle apprendra – C) tu apprendras – D) nous apprendrons

3- Quelle forme verbale complète cette phrase ?

Mon cousin Farid … à la faculté des sciences pour devenir laborantin.

A) s’inscrira – B) s’inscrivais – C) s’inscriras – D) s’inscrirai

4- Quels verbes complètent cette phrase ?

Tu … l’indifférence, mais tu … un petit pincement au cœur.

A) feindra / ressentira – B) feindras / ressentiras

C) feindrai / ressentirai – D) feindrait / ressentirait

5- Quelles terminaisons complètent les verbes en gras de cette phrase ?

Lorsque je conn… la stratégie du jeu d’échecs, je ten… des pièges.

A) aîtras / dras – B) aîtra / dra – C) aîtrai / drai

6- Quelles formes verbales complètent cette phrase ?

Comme nous n’… pas faim, nous nous … d’un plat de quinoas.

A) avions / satisferont – B) auront / satisferons

C) avons / satisferons – D) aurons / satisferont

7- Quelle forme verbale complète cette phrase?

Nous … deux euros dans le distributeur.

A) introduiront – B) introduirons – C) introduirez – D) introduiraient

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) C* – 2) A – 3) A – 4) B – 5) C – 6) C** – 7) B
* Le verbe est à la 3e personne du pluriel, mais l’adjectif « vêtus » (masculin pluriel) impose le pronom « ils ».
** La forme particulière du radical du verbe « se satisfaire » au futur simple.

On ne fait aucun effort

L’article d’hier de Gilles Proulx, dans les pages d’opinions du Journal de Montréal, résume très bien mon opinion sur les anglicismes qu’on retrouve un peu partout au Québec, depuis un bon moment. Récemment, j’ai pu voir des photos de Montréal avant la révolution tranquille et tout l’affichage était en anglais. Lorsque le gouvernement de René Lévesque a fait adopter la loi 101, on a vu le même paysage se transformer; le français prenait sa place prédominante.

Charcutée de partout, notre belle langue ne cesse de concéder, de s’effacer dans l’indifférence la plus totale. Dès que vous parlez anglais, le français perd de son importance. C’est ce que j’appelle le suicide linguistique, comme Gilles Proulx titrait justement son papier. L’assimilation à petites doses, sans faire de mal, tant nous sommes endormis. On voit apparaître, les weeks et fest, sans limite. Ça fait in.

Depuis une semaine, j’ai déjà noté deux compagnies qui utilisent des anglicismes sur leurs produits. Ils se cachent derrière des marques de commerce pour s’y appliquer. Je vous parle de la marque Crest avec ses dentifrices Gum3D White et Complete, son rince-bouche 3D White Scope ainsi que ses bandelettes 3D White Whitestrips.

Que dire également de la publicité des restaurant A&W avec ses Chef-d’œuf avec saucisse beyond meat, ses burgers avec saucisse beyond meat, sans oublier ses teen et buddy burgers. Ce ne sont que deux maigres exemples qu’on peut multiplier à l’infini, tant la pratique se répand. Aucun respect du français ! Pourtant, ils francisent leurs emballages… mais pas les marques de commerce. Je pourrais continuer… mais je vous soumets l’article de Gilles Proulx, aussi criant de vérité.

SUICIDE LINGUISTIQUE Gilles Proulx

Bravo à ma collègue Sophie Durocher qui a décrié Destination Beauce qui lançait un événement appelé L’Érable Week ! L’organisme a aussitôt retrouvé ses esprits et l’a rebaptisé Semaine de l’Érable. Il reste, hélas, l’imbuvable Poutine Week et le ridicule Gib Fest, le nouveau nom anglais du Festival de la gibelotte de Sorel !

Saviez-vous qu’hier, c’était le « Francophone Day » ? Et que mars est le « Francophone Month » ? Je blague, mais sachez pourtant qu’à un sommet de la francophonie à Lyon (dont le slogan est Only Lyon), les délégués étaient accueillis par une affiche géante disant Welcome !

Dans ce journal, pour ce jour de la Francophonie, l’historien Gilles Laporte signait un texte optimiste au sujet de notre langue. Il rappelait que la croissance démographique de l’Afrique pourrait propulser le français comme langue la plus parlée du monde, devant le mandarin et l’anglais, vers 2050. Voilà un portrait totalement ignoré par nos dadais « franglicisants ».

GOLDEN MILE

Je me réjouissais récemment d’apprendre que les food trucks ne viendront plus américaniser nos rues lorsque j’ai aperçu une publicité de la radio francophone de Montréal qui disait en grosses lettres : « Life is a highway ! » (du titre de la chanson de Tom Cochrane) en se targuant d’être la station préférée des camionneurs.

Je suis allé manger un morceau à la boutique/café Abe & Mary’s sur la rue de la Montagne, dans le Golden Mile. On m’y a dit : Hi-Bonjour ! Un menu en anglais m’attendait sur la table. Le personnel jacassait en anglais. Évidemment, la musique était anglo-américaine (comme partout ailleurs). La télévision diffusait CNN. Le seul mot français visible était sur la pancarte « Sortie » au-dessus de la porte.

DÉCLARATION

Notre ministre responsable de la loi 101 et de l’affichage, Nathalie Roy, se rend-elle compte que Montréal est de retour dans les années 1960 ?

Qui arrêtera notre suicide linguistique ? N’est-il pas temps que l’actuel gouvernement dénonce les quelque-chose-week ou quelque-chose-fest ? Même les libéraux ont eu le bon sens de dire non au Bonjour-Hi.

La leçon de français (35)

LE PRÉSENT DE L’INDICATIF : VERBES DU 3E GROUPE EN « -OIR » ET « -OIRE »

Règles

Au présent de l’indicatif, les verbes du 3e groupe terminés par « -oir » et « -oire » subissent des modifications de leur radical.

POUVOIR / VOULOIR : je peux / veux, tu peux / veux, elle peut / veut, nous pouvons / voulons, vous pouvez / voulez, elles peuvent / veulent.

VALOIR : je vaux, tu vaux, elle vaut, nous valons, vous valez, ils valent.

SAVOIR : je sais, tu sais, il sait, nous savons, vous savez, elles savent.

VOIR : je vois, tu vois, il voit, nous voyons, vous voyez, elles voient.

DEVOIR : je dois, tu dois, elle doit, nous devons, vous devez, ils doivent.

RECEVOIR : je reçois, tu reçois, il reçoit, nous recevons, vous recevez, elles reçoivent.

CROIRE : je crois, tu crois, il croit, nous croyons, vous croyez, elles croient.

ASSEOIR : j’assois / assieds, tu assois / assieds, elle assoit / assied, nous assoyons / asseyons, vous assoyez / asseyez, ils assoient / asseyent.

Attention ! Pour le verbe asseoir, les deux formes sont acceptées, même si la seconde appartient à un langage plus soutenu.

Exercices

1- Quel est l’infinitif du verbe en gras ?

Il ne faut que quelques minutes pour recharger cette batterie de téléphone

A) faire – B) falloir – C) faillir

2- Quelle forme verbale complète cette phrase ?

Les curieux … les trimarans de la course du Rhum s’éloigner dans la brume.

A) voient – B) voit – C) voyent – D) voies

3- Avec quel groupe sujet peut-on compléter la phrase ?

… reçoit régulièrement les messages de Juliette.

A) Chacun des élèves – B) Tous les élèves – C) Florian et toi

4- Quelle forme verbale complète cette phrase ?

Nous ne … pas un repas équilibré sans consommer au moins deux légumes.

A) conçoivent – B) concevons – C) concevrez – D) conçoit

5- Quelle est la 2e personne du pluriel, la forme du verbe « entrevoir » au présent de l’indicatif ?

A) vous entrevirent – B) vous envoyiez – C) vous entreverrez – D) vous entrevoyez

6- Complétez la phrase comme il convient.

Le tigre … lentement, mais … bondir aussi vite que l’éclair.

A) se meus / peux – B) se meut / peut – C) se mouvrai / pourrai – D) se meuves / puisse

7- Pour les verbes du 3e groupe, au présent de l’indicatif, une seule affirmation est exacte : laquelle ?

A) La terminaison de la 2e personne du singulier est toujours « -s ».

B) La terminaison de la 3e personne du singulier est toujours « -t ».

C) La terminaison de la 3e personne du pluriel est toujours « -ent ».

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) B – 2) A* – 3) A** – 4) B – 5) D – 6) B*** – 7) C
* On entend malheureusement trop souvent le barbarisme « voyent ».
** Le verbe doit avoir un sujet singulier.
*** Bien identifier le premier verbe : « mouvoir » (se mettre en mouvement).

La leçon de français (34)

LE PRÉSENT DE L’INDICATIF : VERBES DU 3E GROUPE EN « -IR »

Règles

Au présent de l’indicatif, certains verbes du 3e groupe terminés par « -ir » subissent des modifications de leur radical.

DORMIR : je dors, tu dors, il dort, nous dormons, vous dormez, elles dorment.

TENIR : je tiens, tu tiens, elle tient, nous tenons, vous tenez, ils tiennent.

VENIR : je viens, tu viens, il vient, nous venons, vous venez, elles viennent.

COURIR : je cours, tu cours, il court, nous courons, vous courez, elles courent.

MOURIR : je meurs, tu meurs, elle meurt, nous mourons, vous mourez, ils meurent.

ACQUÉRIR : j’acquiers, tu acquiers, il acquiert, nous acquérons, vous acquérez, ils acquièrent.

Attention ! Bien que du 3e groupe, les verbes ouvrir, offrir, souffrir, cueillir, et assaillir ont les mêmes terminaisons que les verbes du 1er groupe au présent de l’indicatif.

J’ouvre, tu offres, elle souffre, nous cueillons, vous ouvrez, ils assaillent.

Exercices

1- Quelle terminaison complète le verbe en gras ?

Les concurrents du Grand Raid de La Réunion par… 165 kilomètres à travers l’île.

A) cours – B) courrent – C) courent

2- Quelle forme verbale complète cette phrase ?

Je … absolument être allée au bowling samedi dernier.

A) dément – B) démentent – C) démens

3- À quelle personne le verbe en gras est-il conjugué ?

Pour pénétrer dans ce laboratoire, le technicien revêt une tenue spéciale.

A) 1ère personne du singulier – B) 2e personne du pluriel

C) 3e personne du singulier – D) 3e personne du pluriel

4- Quel est l’infinitif du verbe en gras ?

À la suite d’une utilisation régulière, tu acquiers une excellente maîtrise de ce logiciel.

A) acquiescer – B) acquitter – C) acquérir

5- Quel verbe complète cette phrase ?

Près de l’arrivée, le coureur … une violente douleur au côté gauche.

A) ressent – B) ressens – C) ressentis – D) ressentiras

6- Quelles formes verbales complètent cette phrase ?

En hiver j’… un peu la fenêtre, mais je … sous une couette bien chaude

A) ouvres / dort – B) ouvre / dors – C) ouvre / dort

7- Quelles formes verbales complètent cette phrase ?

Les archéologues … au cœur de la pyramide et … un superbe sarcophage.

A) parviennent / découvrent – B) parvient / découvrent

C) parviens / découvrent – D) parviennent / découvre

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) C* – 2) C** – 3) C – 4) C*** – 5) A**** – 6) B – 7) A*****
* Le verbe « courir » ne double le « r » qu’au futur simple.
** Les verbes en « -tir », comme « démentir », perdent le « t » du radical aux deux personnes du singulier du présent de l’indicatif.
*** Les deux autres verbes sont du 1er groupe (terminaison « es » à la 2e personne du singulier).
**** Ici également, pour un verbe du 3e groupe, la terminaison de la 3e personne du singulier est « t ».
***** Les deux verbes doivent être conjugués à la 3e personne du pluriel.