Vive le pot!

Dans sept mois, la SEULE promesse que Justin « Selphie » Trudeau aura tenu depuis le début de son règne, sera l’entrée en vigueur de la légalisation du cannabis, ou le «pot» si vous préférez. Une folie qui va faire sauter les plombs des jeunes aux cerveaux fragiles. La population aura beau multiplier les démarches pour qu’il en soit autrement, en retardant son application, ce que Justin veut… Dieu le veut. Ce sera fait tout croche mais en bout de ligne Il en subira les conséquences. Pour Québec, c’est toujours cette maxime à la mode qu’il appliquera : « Compliquer ce qui est simple! »

C’est dans cet esprit que je veux partager avec vous l’excellent article de Richard Martineau publié hier dans les pages du Journal de Montréal.

Je vous salue, mari

On légalise le pot ou on ne le légalise pas?

Faudrait choisir. Tant qu’à y aller, allons-y jusqu’au bout. Au fond, Léon. Ça pine, Aline. Mais non. Au Québec, on a décidé d’avancer, les deux pieds sur le frein.

Résultat : si l’idée était de couper l’herbe sous le pied du crime organisé, oubliez ça. Ce n’est pas les quinze succursales de la Société québécoise du cannabis qui vont faire peur aux pushers. Le 1er juillet 2018, ils vont continuer leur petite business comme si de rien n’était.

ENGRAISSER LE SYSTÈME

Pourtant, ce n’était pas compliqué. La SAQ a déjà un réseau bien établi aux quatre coins de la province. On avait juste à ouvrir un comptoir de pot dans chacune des succursales, et le tour était joué. Mais non : on ne voulait pas «mélanger » le pot et le vin. C’est quoi le problème? Euh… pourquoi?

On vend bien de la bière et de la bouffe pour bébés dans les épiceries. Du lait et du vin. C’est quoi le problème? La ministre Charlebois n’a jamais organisé un party dans sa vie?

Des gens boivent du vin. D’autres vont sur le balcon pour fumer un joint. Puis on se retrouve tous autour de la table certains ivres, d’autres gelés comme une balle. Je ne vois pas où est le problème… Mais non. Il fallait créer un réseau parallèle juste pour la vente de pot. Louer des locaux. Les éclairer. Les chauffer. Les décorer. Embaucher du personnel syndiqué. Former les employés. Et créer une belle superstructure, qui va « chapeauter » ce nouveau réseau.

C’est le Québec dans toute sa splendeur. Plus de bureau, plus de locaux, plus de fonctionnaires, plus de superviseurs, plus de cases dans l’organigramme. Plus, plus, plus. Au lieu d’utiliser le réseau existant. Comme si le système avait des munchies.

PAS DE COFFEE SHOPS?

Pourquoi ne pas avoir fait comme Amsterdam? Là-bas, tu peux fumer chez toi. Tu peux fumer dans des coffee shops. Mais tu ne peux pas fumer dans la rue. Ici, on va interdire les coffee shops (des endroits pourtant hyper sécuritaires). On va y aller mollo sur la vente (quinze points de vente seulement sur l’ensemble du territoire québécois les deux, trois premières années). Mais on va permettre aux gens de fumer leurs spliffs dans la rue! Alors qu’on n’a même pas le droit de boire de l’alcool sur la voie publique. Bonjour la cohérence.

D’un côté (la vente), on avance les deux pieds sur le frein. De l’autre (la consommation), on adopte une loi qui va plus loin que n’importe quelle autre loi en Amérique! C’est à n’y rien comprendre. C’est à se demander ce que les personnes qui ont concocté ce projet de loi ont inhalé…

LE TIJUANA DU NORD

En Ontario, c’est 19 ans pour fumer du pot. Au Québec, ça sera 18 ans. Vous imaginez la cohue à Gatineau, vous? Cette région va devenir le Tijuana du pot. Tu traverses le pont, paf! Tu as le droit de te geler la bine. On devrait ériger une statue en hommage à Cheech et Chong devant chaque pont qui traverse la rivière des Outaouais…

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s