Walmart; intraitable envers ses employés dévoués, qui n’ont rien demandé

Après ce que vient de faire Walmart envers ses employés déficients intellectuels, il faut dénoncer haut et fort l’odieux de ces mises à pieds inhumaines; un géant qui s’attaque aux plus démunis de notre société, comment croire les belles paroles humanitaires qu’il diffuse partout aux heures de grandes écoutes. Walmart, à Toronto, doit absolument revenir sur cette décision impopulaire. Lise Ravary en a fait l’objet de son article d’hier dans les pages du Journal de Montréal que je m’empresse de partager avec vous.

PÉTER LES PLOMBS POUR WALMART

Je ne savais pas que Walmart participait à un programme d’insertion sociale pour personnes atteintes de déficience intellectuelle jusqu’à ce que je me trouve devant un caissier, oui un caissier, trisomique dans un Walmart hors de Montréal l’an dernier.

J’étais tellement impressionnée et émue de voir ce grand gaillard souriant travailler fièrement que j’en ai eu les larmes aux yeux. « Voilà bien une raison pour magasiner cher Walmart plus souvent », me suis-je dit, bien que je n’aie jamais boycotté ces magasins au service de la classe moyenne économiquement sous la moyenne.

Difficile à croire dans les beaux quartiers, mais il y a des gens qui doivent gratter leurs fonds de tiroir pour acheter du papier de toilette, des bobettes ou des savonnettes. Les Walmart, Hart, Tigre Géant et autres leur permettent de vivre décemment.

DE BEAUX SANS-CŒUR

Quand j’ai appris jeudi que Walmart avait mis fin au programme d’embauche pour ces personnes ayant une déficience intellectuelle ou atteintes d’un trouble du spectre de l’autisme (TSA), mon sang n’a fait qu’un tour. J’imaginais mon caissier en train de se faire dire de prendre ses cliques et ses claques avant de retourner chez lui. « C’est terminé, merci, bonsoir, »

Les larmes me sont remontées aux yeux. La madame – moi – n’était pas contente du tout. Surtout que cela s’est fait de manière sauvage et inconsidérée après une décision prise à Toronto. Depuis, Walmart a beau s’excuser, l’entreprise n’a pas encore expliqué pourquoi elle s’est retirée de ce programme conjoint avec le gouvernement en place depuis 20 ans.

Charles Lafortune a pété les plombs, avec raison. Le docteur Barrette a livré le fond de sa pensée au sujet des excuses et des promesses de Walmart de « trouver de nouveaux arrangements » : « Je ne vous crois pas. » Personne ne les croit.

On sait qu’il est plus difficile au Québec de se trouver un emploi quand on s’appelle Mohammed ou Mamadou. C’est encore plus difficile quand on souffre d’une déficience intellectuelle ou d’un TSA. Même quand ces personnes sont aptes à faire le travail qu’on attend d’eux, les entreprises craignent qu’elles fassent fuir la clientèle.

On ne parle pas d’embaucher des non-voyants pour conduire des autobus!

OUVERTS À LA DIFFÉRENCE?

Notre société bien pensante aime se croire ouverte à la diversité. Sauf que certaines différences sont un peu trop différentes pour plusieurs. La discrimination que subira une personne transgenre dans sa vie n’est d’aucune commune mesure avec l’exclusion qui frappe les personnes handicapées intellectuellement et physiquement.

Sur la liste des candidats à ne pas embaucher, ils arrivent la plupart du temps bons derniers. Leur louer un appartement? Voyons, ils vont mettre le feu. Dans la rue, de jeunes crétins les tourmentent. Et quand leurs parents décèdent, ils se retrouvent souvent seuls face à la vie. À vivoter sur l’aide sociale.

Tous ne peuvent pas travailler, mais chacun devrait pouvoir démontrer ce qu’il peut faire et en tirer un revenu décent, et surtout, une fierté de participer au grand tout de la vie, comme tout le monde.

Employeurs du Québec, y compris l’État, il ne tient qu’à vous de prendre la relève de Walmart.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s