Le « Power trip » de Trump

Il n’a rien à son épreuve et il est en train de bouleverser l’économie mondiale au point de surtaxer ses propres alliés. Incompréhensible à l’extrême, il gouverne selon son humeur et ce qu’il a bouffé au dernier dîner.

Heureusement que notre premier ministre Justin Trudeau s’est enlevé les doigts dans le nez pour sortir son artillerie de taxes lui aussi. Il était temps! Ce qui me chicotte cependant, c’est que son application débutera le 1er juillet.

Pourquoi pas maintenant? Serait-ce pour nous faire oublier momentanément la date reportée de la légalisation du cannabis? C’est une autre histoire.

Quoi qu’il en soit, j’ai dévoré avec satisfaction l’article de Denise Bombardier dans l’édition du Journal de Montréal d’hier, et je m’empresse de le partager avec vous.

TRUMP L’IGNORANT

Le président des États-Unis Donald Trump vient de dépasser les bornes.

Avec une ignorance à la hauteur de son narcissisme, il se croit personnellement au-dessus de toutes les règles et des accords internationaux. Il prouve aussi son incapacité à comprendre les politiques commerciales internationales.

Pire. Il fait avant tout fi de ses alliés. En frappant le pays de tarifs douaniers de 25% sur les exportations d’acier et de 10% sur celles de l’aluminium, il crache – le mot n’est pas trop fort – sur le Canada, un pays sans envergure à ses yeux, ne serait-ce que parce que ses citoyens n’aiment pas les armes à feu et croient que la paix est préférable à la guerre.

Il doit aussi cautionner les opinions de son nouveau conseiller, l’ex-maire de Ney York Rudy Giuliani, qui m’a confié un soir dans un dîner que le Canada avait le système de santé le plus pourri et le plus communiste de la planète.

REPRÉSAILLES

Justin Trudeau est enfin sorti de sa léthargie jovialiste et a retrouvé le boxeur en lui en imposant des mesures de représailles du même acabit. Il surtaxera l’acier et l’aluminium en provenance des États-Unis.

Donald Trump s’attaque aussi à son autre allié commercial, le Mexique. Ce pays dont il a déjà dit qu’il était habité par des bandits et des violeurs. L’on comprend que Donald Trump fera tout en son pouvoir pour faire exploser l’ALENA par la même occasion.

Il affronte aussi ses alliés européens, la France et l’Allemagne avant tout. La chancelière allemande Angela Merkel, qu’il méprise autant qu’elle le déteste, rejette également ses taxes. Il fallait la voir, l’air dégoûté, lorsqu’elle a fait sa déclaration cette semaine.

Quant à son « ami », le président français Emmanuel Macron, il a prévenu Trump de l’illégalité de sa décision et l’a informé que l’Union européenne userait d’une manière ferme et proportionnée à cette politique commerciale guerrière.

FRONT COMMUN

Toute une ambiance s’annonce au Sommet du G7 à La Malbaie. Il y a fort à parier que les chefs d’États et de gouvernements feront front commun contre celui qui ne respecte ni l’histoire, ni les amitiés diplomatiques, ni les accords qui le lient à ses alliés.

Justin Trudeau a réussi à mater Donald Trump, et de fait même à habiter enfin sa fonction, oubliant les apparences et les selfies. Il donnera le ton en tant qu’hôte de ce sommet déjà entaché par toutes les craintes qu’il suscite à cause des débordements prévisibles des manifestants, compte tenu des sommets antérieurs.

L’économie mondiale a un nouvel ennemi affirmé et brutal en la personne de Donald Trump. De plus, après sa rupture avec ses alliés, nous savons qu’il veut imposer sa loi à la Chine. Donald Trump est un puits sans fond d’irresponsabilité. Il carbure aux préjugés, n’écoute que sa clientèle électorale et se flatte de sa longue expérience de faire des deals.

La solidarité politique, le respect des adversaires sont des insignifiances pour le roi qui se rêve président à vie des États-Unis.

Une réflexion au sujet de « Le « Power trip » de Trump »

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s