Un milliardaire et un millionnaire sans le sou

Il y a de ces articles de journaux qui ont l’art de venir me chercher. Des virtuoses de la plume qui parodient souvent des idioties qui finissent par nous faire sourire. Et bien plus quand il veut faire « bien paraître « des indépendants de fortune qui ont besoin de notre fric, nous les CONtribuables et payeurs de taxes qui paient beaucoup plus qu’ils ne reçoivent. Et justement, un de ces virtuoses préférés est Richard Martineau. Bien sûr, nos opinions peuvent diverger mais je dirais qu’à 90 % du temps, je suis du même avis.

Toujours est-il que dans son édition du 27 octobre du Journal de Montréal, il rédigeait une agréable parodie sarcastique de Guy Laliberté (Cirque du Soleil) avec une petite parenthèse pour Alexandre Taillefer (un ex-dragon célèbre), un multimilliardaire et un multimillionnaire qui osent quémander, sans gêne, des sous à l’état pour toutes sortes de bouffonneries. Pour nous prendre pour des valises, il n’y a qu’un petit pas. Quoi qu’il en soit, c’est le texte que je veux partager avec vous aujourd’hui, sourire en coin bien évidemment.

S’IL VOUS PLAÎT, DONNEZ À GUY LALIBERTÉ Richard Martineau

Ainsi, Guy Laliberté voudrait que l’État l’aide dans sa nouvelle aventure entrepreneuriale.

Oui, oui, Le Guy Laliberté, celui qui a vendu le Cirque du Soleil pour plus d’un milliard de dollars. Qui a projeté de construire une résidence luxueuse de 20 millions sur une île privée en Polynésie. Qui a dépensé 35 millions pour aller dans l’espace. Et qui a essayé de faire passer son trip lunaire pour un voyage d’affaires.

LA MISÈRE NOIRE

L’appel à l’aide que Guy Laliberté a lancé cette semaine m’a profondément ému. C’est pourquoi je lance aujourd’hui une campagne de sociofinancement destinée à lui venir en aide. #AidezUnMultimilliardaire.

Vous avez de la menue monnaie qui traîne dans vos poches? Un p’tit deux ou un vieux cinq ? Eh bien, envoyez-le à monsieur Laliberté, il en a grand besoin.

Et si jamais vous trouvez une pièce de dix sous en passant l’aspirateur sous votre sofa, soyez généreux et envoyez-la à Alexandre Taillefer, lui aussi a besoin de l’aide de l’État pour réaliser ses rêves et maintenir à flot ses diverses entreprises.

Rien de plus triste que de voir un milliardaire et un millionnaire obligés de passer le chapeau ou de cogner à la porte des gouvernements pour boucler leurs fins de mois. Moi, ça me bouleverse.

Qu’est-ce que vous voulez, j’ai un grand cœur. Je ne peux rester insensible devant le spectacle de la misère.

2009 : L’ODYSSÉE DE L’ESPACE

J’imagine monsieur Laliberté broyer du noir dans l’une de ses nombreuses maisons, et ça me choque. Lui qui est allé réciter un poème sur l’eau dans l’espace ! Neil Armstrong a-t-il récité un poème quand il est allé dans l’espace ? Non !

Il n’a pensé qu’à planter le drapeau des États-Unis au fond d’un cratère et à retourner chez lui. Pourtant, on vient de faire un film sur son « exploit » !

Et pendant ce temps, monsieur Laliberté doit s’abaisser à quêter – oui, à quêter ! – pour concrétiser ses projets. Moi je vous le dis : le monde est injuste !

Quand le gouvernement fédéral a annoncé qu’il allait légaliser le pot pour lutter contre le crime organisé et protéger les jeunes Canadiens, Guy Laliberté est-il resté les bras croisés ? Non !

Il a répondu à l’appel de Justin Trudeau ! Il a mis la main à la pâte ! Et il a tout de suite investi six millions de dollars DE SON ARGENT dans une compagnie de cannabis ontarienne ! Parlez-moi d’un homme impliqué !

SVP, SOYEZ GÉNÉREUX

Si davantage de citoyens canadiens avaient investi leurs économies dans le pot, comme l’a fait monsieur Laliberté, la Société québécoise du cannabis ne serait pas en rupture de stock et les Québécois ne seraient pas obligés de sniffer de la colle ou de boire du parfum pour passer à travers leur week-end.

C’est ça, l’entraide, les amis !

C’est ça, l’action citoyenne !

Et que fait-on pour remercier le fondateur du Cirque du Soleil ? R-I-E-N. On le regarde froidement quémander l’aide de l’État !

Si, comme moi, vous êtes dégoûtés de l’attitude du gouvernement, envoyez votre argent à #AidezUnMultimilliardaire. Je ferai parvenir vos dons à monsieur Laliberté, moyennant un petit pourcentage…