Trump, Trudeau, profils semblables

On a beau trouver idiot Donald Trump aux États-Unis, Selphie Trudeau affiche un profil semblable. En feuilletant mon journal ce matin, je tombe sur une affirmation qui titre « Le pot n’est pas bon pour la santé, rappelle Justin Trudeau ». Si ce n’est pas nous rire en pleine face, je ne sais pas ce que c’est ?

Et il en rajoute; « La raison pour laquelle on fait la légalisation, c’est parce que, actuellement, dans l’ancien système, les enfants ont trop facilement accès au cannabis », et il est LE PREMIER MINISTRE DU CANADA. Finalement, pour occuper ce poste, il ne faut pas avoir un trop fort quotient intellectuel. Et il nous prend systématiquement pour des imbéciles.

Et le plus sérieusement du monde, il affirme; « On n’est pas en train de contrôler le cannabis parce qu’on pense que c’est bon pour la santé. Au contraire, on est en train de contrôler le cannabis parce qu’on sait que ce n’est pas bon pour nos enfants. C’est un produit qui n’est pas recommandable ». Depuis quand, a-t-il une conscience? Il faut être assez hypocrite pour parler de cette façon quand on sait très bien que la légalisation rapporte très gros… aux riches amis libéraux notoires. Avec des actions boursières qui engendrent des profits de plus de 3 000% en trois ans, on comprend toute la magouille.

Trudeau, Trump, c’est la même cochonnerie, à des degrés différents certes, mais les profils sont les mêmes. Quoi penser de ces abuseurs de systèmes si ce n’est qu’il se fassent montrer la porte à coups de pieds au postérieur à la première occasion électorale… si le peuple n’est pas trop « gelé. »

La leçon de français (14)

NE PAS CONFONDRE : près – prêt – prêts

Règles

près ; préposition ou adverbe de lieu : La voiture se gare près du trottoir. Je porte des lunettes pour voir de près.

– La préposition peut être remplacée par une autre : La voiture se gare à côté du trottoir.

– L’adverbe de lieu peut être remplacé par un autre : Je porte des lunettes pour voir de loin.

prêt(s) : adjectif qui s’accorde avec le nom qu’il accompagne. Le repas est prêt. La viande est prête. Les desserts sont prêts. Les brochettes sont prêtes.

– L’adjectif « prêt » est généralement suivi de la préposition « à » (ou « au » ou « pour ») : Le train est prêt à partir. Le parachutiste est prêt au grand saut. Les joueurs sont prêts pour le coup d’envoi.

– La préposition « près » est souvent suivie d’une autre préposition (« de », « du », « d’ ») : Tu te tiens près de moi.

Attention ! Il existe un autre homophone, le nom « prêt » (action de prêter). Il est généralement précédé d’un déterminant : Le banquier accorde un prêt à la famille Sarda.

Exercices

1- Par quel mot peut-on remplacer le mot en gras ?

L’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry se trouve loin du centre-ville.

A) prêts – B) prêt – C) près – D) prêt

2- Quel mot complète la phrase ?

Le camion roulait si … du bord qu’il écrasa le parterre de fleurs.

A) prêt – B) près – C) prêts – D) prêtes

3- Complétez la phrase suivante.

L’oncle de Thomas vient d’ouvrir une boutique de …-à-porter.

A) prêt – B) près – C) prête

4- Par quel mot peut-on remplacer le mot en gras ?

Lors de la conférence de Pékin, le président russe est disposé à faire des concessions.

A) près – B) prêt – C) prêts – D) prêtes

5- Quelle suite de mots complète la phrase ?

Nicolas est … à photographier les biches lorsqu’elles passeront … de l’étang.

A) prêts / prêt – B) prêt / près – C) près / prêt – D) prêt / prêts

6- Quels mots complètent la phrase ?

Les volleyeurs se tiennent … du filet, … à renvoyer le ballon.

A) prêt / près – B) prêts / prêts – C) près / près – D) près / prêts

7- Complétez la phrase comme il convient.

Si tu places tes mains … de la boule de cristal, le devin … te prédire l’avenir.

A) prêt / peu – B) prêts / peut – C) près / peut – D) prêt / peux

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) C – 2) B – 3) A – 4) B – 5) B – 6) D – 7) C