Remaniement historique de 9 règles de golf

Dans moins de deux mois, une autre saison de golf prendra son élan. Grâce à mon voisin floridien Alain Filion, j’ai appris que depuis le 1er janvier dernier, 9 règles de golf ont été remaniées. Pour vous mettre dans l’ambiance de la venue prochaine du printemps et la pratique de votre sport préféré, je vous propose cet article de John Gordon.

La fébrilité s’empare déjà de vous ? Alors d’ici vos premiers coups de bâton… bonne lecture.

LES NEUF MODIFICATIONS AUX RÈGLES QUI AFFECTERONT LE PLUS LES GOLFEURS RÉCRÉATIFS John Gordon

Comme vous en avez sans doute eu vent, un remaniement historique des règles de golf est entré en vigueur le 1er janvier.

Afin de mieux comprendre en quoi cela affecte les golfeurs récréatifs comme moi, j’ai invité Adam Helmer, directeur des règles, des compétitions et du statut d’amateur de Golf Canada, à jouer neuf trous ensemble à mon club local.

Bien que le tout soit fictif, puisqu’il fait moins -8 dans le centre de l’Ontario et que le Club de golf de Midland est enneigé au moment où j’écris ceci, les nouvelles règles ne le sont aucunement !

L’intention et, à mon avis, elle fut bien réalisée, est de rendre ces règles plus compréhensibles et plus pertinentes pour tous ceux qui aiment le sport. Avec une nouvelle édition des joueurs format poche et une appli pour téléphone intelligent, il est vous est facile de jouer selon les règles. Visitez http://www.golfcanada.ca/règles

Trou n° 1 (Normale 4, 395 verges, pente descendante)

Fidèle à moi-même, je bousille mon coup de départ et me retrouve dans le boisé à gauche de l’allée. Même si, comme toujours, je suis certain bien sûr de retrouver le projectile, Helmer me rappelle que je n’ai maintenant que trois minutes, et non cinq comme le prévoyait l’ancienne règle, pour le localiser. Néanmoins, avec l’optimisme injustifié qui a toujours défini mon jeu, je refuse de frapper un coup provisoire et nous voici marchant dans la brousse. Mais, pas de chance après les trois minutes prescrites. Je me prépare à entamer la marche de la honte et retourne au tertre de départ pour accepter la pénalité de coup et distance.

Attends, me dit Helmer, il existe maintenant une alternative. Ton club a décidé d’instituer une règle locale qui te permet de laisser tomber une balle dans l’allée la plus proche et d’inscrire deux coups de pénalité afin d’éviter d’avoir à rebrousser chemin vers le départ. Balle perdue. Gain de temps. Le quatuor derrière nous applaudit le nouveau règlement. Vous devez une bière à Helmer. Moi aussi.

Trou n° 2 (Normale 3, 178 verges, bordée d’eau devant et à gauche du vert)

Indécis quant au choix du bâton (après tout, je ne suis membre ici que depuis 30 ans), j’atterris à court et ma balle revient vers l’obstacle, mais elle n’est pas tout à fait perdue et peut-être même jouable. Oups, dit Helmer, ce n’est plus considéré comme un « obstacle », mais maintenant comme une « zone à pénalité », avant de souligner que je peux maintenant ancrer mon bâton, effectuer des élans de pratique en touchant le sol et que je peux retirer cette satanée cocotte de pin et tout autre détritus sis à proximité de la balle.

Trou n ° 3 (Normale 4 en amont, 290 verges, bien ceinturée de fosses de sable)

Au lieu de prendre mon fer 5 et de frapper un coup facile au marqueur de 100 verges, j’essaie d’impressionner Helmer et je canonne mon départ dans l’une des quatre fosses protégeant ce vert dit atteignable (en théorie). Ma balle est au ras du rebord de la fosse et, préoccupé par mon jeu de sable comme ci comme ça, je demande à Helmer quelles sont mes options.

Avec un coup de pénalité, je peux laisser tomber la balle à l’intérieur de la fosse de sable ou, en vertu des nouvelles règles, laisser tomber la balle ou une balle à l’extérieur de la fosse de sable, en prenant deux coups de pénalité. De plus, en vertu des nouvelles règles, on peut enlever des détritus (feuilles, pierres…) et toucher le sable (à condition de ne pas éprouver l’état du sable). Il est toujours interdit de toucher le sable avec un bâton juste devant ou derrière la balle, ou en effectuant un élan d’entraînement, ou en effectuant l’élan arrière pour votre coup.

Trou n° 4 (Normale 4, crochet de 389 verges à droite)

L’un des coups de départ les plus difficiles du parcours, il mène vers un vert en forme de rein qui s’incline fortement de l’arrière vers l’avant et de gauche à droite. De manière inhabituelle, je frappe un coup de départ parfait, puis une approche avec un fer moyen qui se retrouve à l’arrière gauche du vert.

Ai-je mentionné que la position du drapeau est à droite ? Alors que me prépare à effectuer le coup roulé, je demande à Helmer de s’occuper du drapeau. « Tu es sûr ? », demande-t-il. Car, en vertu des nouvelles règles, tu peux maintenant laisser le drapeau à l’intérieur du trou. J’accepte ses conseils avec gratitude. Et si mon coup roulé avait été dirigé près du trou, je suis sûr qu’il aurait touché la perche et pénétré l’orifice.

Trou n° 5 (Normale 4, 419 verges en amont)

Un essaim de fosses de sable à droite me fait toujours trébucher vers la gauche où, bien sûr, ma balle se retrouve immanquablement enfouie dans l’herbe haute. Pendant que nous cherchons, je marche sur ma balle et la déplace. Aucune pénalité selon les nouvelles règles ! Il suffit de le remplacer à son emplacement d’origine ou d’estimer cet endroit, s’il est inconnu.

Trou n° 6 (Normale 4, crochet de 344 verges)

Enfin sur un vert en coups réglementaires, mais seulement pour découvrir que quelqu’un a traîné ses chaussures sur ma ligne de roulé, ce qui rendra mon coup plus comme un jeu de devinettes. Mais, comme Helmer me le fait remarquer, les nouvelles règles me permettent d’aplanir le dégât ainsi que tout autre dommage au vert causé par l’homme. Ce que je fais avant de rater le roulé, de toute façon.

Trou n° 7 (Normale 3, 195 verges)

Mon coup de départ virevolte vers les arbres, à la gauche du vert. Mon coup de récupération imaginaire, soit de frapper un fer quatre sur les talons à quelques pouces du sol, atteint de plein fouet le seul arbre situé dans mon champ de vision et rebondit à la hâte directement sur mon sac. Selon Helmer, il n’y a aucune pénalité en vertu des nouvelles règles, même si la balle m’avait frappé (aïe !).

Trou n° 8 (Normale 4, 401 verges)

Mon coup d’approche atterrit sur le sentier pour les voiturettes, à droite du vert. Je prends un allégement approprié et m’apprête à laisser tomber la balle de la hauteur des épaules, comme stipulé dans les anciennes règles. Attends, dit Helmer. La nouvelle règle stipule que tu dois laisser tomber la balle à hauteur du genou. Ce que je fais. Et puis j’effectue une double frappe par erreur. Aucune pénalité selon les nouvelles règles !

Trou n° 9 (Normale 4, 402 verges en amont)

Alors que nous terminons notre ronde, je me dirige vers Helmer pour lui serrer la pince et déplace accidentellement mon marqueur de balle sur le vert. Pas de problème, grâce aux nouvelles règles. Il suffit de le replacer et de continuer. Nous avons parcouru nos neuf trous en moins de deux heures, en grande partie grâce à notre engagement à disputer une ronde de golf « prêt à jouer », une pratique encouragée par les nouvelles règles.

Pour en savoir plus sur les nouvelles règles du golf, visitez www.golfcanada.ca/règles. Vous impressionnerez vos partenaires de jeu tout en évitant les coups superflus !

4 réflexions au sujet de « Remaniement historique de 9 règles de golf »

      • En effet des gros mots, cela m’a mis en Crisse. Je suis aller voir les règles dans http://www.golfcanada.ca/règles. Tout d’abord j’ai cru que c’était un gag, mais cela semble vrai. Ouais amollir les règles du jeu. Peut-être pour accélérer le jeu à cause des branleux qui cherchent leur balles et d’autres dans le bois. Que les marshall fassent leur job… Ah non c’est vrai cela pourrait faire fuir la clientèle. Peut-être une manière déguisée d’accélérer le jeu. Il vont peut-être réduire le 8 minutes entre chaque foursome à 6 minutes, afin de remplir le terrain au max pour faire des $. Pour ma part, ce que je constate depuis quelques années, c’est que les Mulligan sont à l’avant plan pour plusieurs; les balles dans le bois sont poussés du pied dans l’allée sans pénalité. La balle derrière un arbre pas de problèmes ces mollasses la tasse et non pas dans l’herbe haute mais dans l’allée. Sur les verts c’est devenu régulier pour beaucoup de joueurs de ne pas terminer sa balle. Au début ce que l’on voyait il ramassait à 6 pouces du trou, c’est rendu à 1 pied des fois 2 pieds, sans pénalité. Et cela arrive à la fin du 18 avec des scores de 80. Certains font cela à tous les trous. 6 pouces du trou çà se manque. 1 Mulligan à chaque trou plus 1 ramassage sur le vert cela fait 36 de plus à additionner au 80 ce qui fait 116.
        Certains me disent laisse les donc faire, c’est leur game; mais çà me chatouille
        Gilles

  1. Merci Gilles… Tu étais dû pour un bon sermon à la sauce « Pitbull ». Là je te reconnais. Merci de ton commentaire et ne te gênes pas pour récidiver allègrement. Salutations à Bobinette.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s