Les cinq doigts de la main

Un riche banquier juif va marier son fils.

– Simon mon fils, nous nous envolons demain pour Tel-Aviv pour célébrer tes noces de mariage. Je réalise soudainement que je ne t’ai pas tellement parlé de la vie. Dès demain, tu seras avec ta femme, il faut au moins que tu saches certaines choses. Tiens par exemple, connais-tu les doigts de la main ?

– Bien sûr papa, il y a le pouce, l’index, le majeur…

– Non non pas ça Simon… Je t’explique : il y a le doigt du voyage, de la direction, de la jouissance, du mariage et enfin, celui de la distinction.

– Ah bon… je ne savais pas papa.

– Le doigt du voyage c’est le pouce. Il te permet de faire de l’auto-stop.

– Le doigt de la direction c’est l’index. C’est celui que tu tends pour montrer quelque chose.

– Le doigt du mariage c’est l’annulaire. C’est celui où tu mettras ton alliance.

– Le doigt de la distinction c’est l’auriculaire. Il faut le lever quand on boit son café.

– Bien compris p’a… mais tu as oublié le doigt de la jouissance.

– Ah Simon… je gardais le meilleur pour la fin. Le doigt de la jouissance c’est le majeur, le plus long le plus beau pour la jouissance mon fils. Tu mouilles ton doigt dans ta bouche et tu comptes les billets !

Bonne journée !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :