Sortir de l’enfer

On le constate au travers des revendications contre la loi 21 au Québec, la doctrine des intégristes musulmans qui, comme la gangrène, s’installe partout, provoque, impose et veut dominer. Ici, au Québec et dans le reste du Canada, ils ne cessent de tout contester et de vouloir imposer leur religion.

Mais une musulmane a décidé de se sortir de cet enfer.

Voici son histoire, révélée par Denise Bombardier, dans un article paru dans le Journal de Montréal de samedi dernier.


UNE HÉROÏNE MUSULMANE CANADIENNE

C’est aujourd’hui une militante laïque. Elle a grandi à Vancouver à la fin des années 1970 dans une famille d’intégristes musulmans originaire d’Égypte. Dans un livre publié en anglais (Dévoilée. Comment les libéraux occidentaux renforcent l’islam radical), la jeune femme raconte sa vie.

Dans le magazine français Le Point, elle dénonce la justice et les services sociaux canadiens qui l’ont laissée tomber lorsqu’à 12 ans, sur le conseil d’un professeur, elle tente d’alerter les autorités à Vancouver.

C’est une enfant battue dont le beau-père n’hésite pas à lui brûler le corps. Lorsqu’elle raconte son histoire au juge à qui elle montre ses brûlures et qu’elle lui dit qu’elle refuse le voile, on lui répond que ce sont des pratiques culturelles dans sa communauté et que les autorités canadiennes ne souhaitent pas intervenir.

Yasmine Mohammed assure au journaliste du Point qui l’interroge que cette situation dans un Canada multiculturel n’a pas changé. Elle insiste cependant pour déclarer que la situation au Québec est différente et que les institutions québécoises protègent les jeunes musulmanes contre les diktats de la charia. En effet, quelques cas ont été publicisés dans nos médias.

ÉCOLES PUBLIQUES

Yasmine Mohammed s’insurge contre les écoles religieuses musulmanes. Mais, affirme-t-elle, même en fréquentant l’école publique comme à Vancouver, certaines jeunes musulmanes ont des problèmes. Celles qui décident d’enlever leur voile se trouvent parfois devant des professeurs qui sont réticents et qui mettent les jeunes filles en garde contre la réaction de leurs parents pour qui elles font preuve d’irrespect.

Lorsqu’on entend pareil témoignage, l’on comprend mieux les tenants et aboutissants de notre loi 21 interdisant le port des signes religieux aux figures d’autorité, dont les enseignants. Pour les militantes musulmanes prolaïcité au Québec, dont Nadia El-Mabrouk est une voix aussi courageuse que remarquable, c’est un argument important en faveur de cette laïcité. Pour de jeunes musulmanes sous l’emprise familiale quant à la charia, l’école publique devrait être une voie vers une liberté désirée.

Son père, un Palestinien, a abandonné la famille quand Yasmine était très jeune. Elle avait neuf ans quand sa mère a rejoint une mosquée de Vancouver et s’est remariée. La famille, autrefois laïque, se place sous la férule de l’islam fondamentaliste. En 1994, Yasmine est mariés de force à Essam Marzouk, au Canada, un proche d’Osama Bin Ladin, qui sera arrêté en 1998 en Azerbaïdjan avant d’être extradé vers l’Égypte. On ignore s’il s’y trouve toujours en prison.

PASSIONARIA

Cette passionaria milite dans le mouvement No Hijab Day (journée sans hijab) pour dénoncer la journée mondiale en faveur du hijab où les femmes occidentales sont appelées à porter le voile en solidarité avec les musulmanes.

C’est peu dire que Yasmine Mohammed est en porte à faux avec les féministes occidentales en faveur du voile, comme on en trouve au sein de Québec solidaire et parmi les groupes de femmes woke. Yasmine se considère trahie partout au Canada par ces féministes, les mêmes qui ne cessent d’accuser le Québec de racisme systémique et d’islamophobie.

Yasmine Mohammed, dont la vie est un combat perpétuel pour l’égalité et le droit des femmes à s’émanciper, commande admiration et respect pour manifester tant de courage. le courage de risquer sa vie.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :