Les Québécois – Fêtons tous ensemble notre distinction

Nous sommes des francophones d’Amérique animés de joie de vivre. Dans notre ADN se maillent des brins d’accueil chaleureux, de territoire spectaculaire et de culture créative.

GENS D’ICI

Notre passé est très jeune. Quatre siècles et des poussières dans le grand livre de l’histoire, c’est un très petit chapitre.

Quoi qu’il en soit, notre devise est Je me souviens. On se souvient de nos origines, de nos conquêtes et de nos défaites. Ce passé nous a forgé et il anime notre mode de vie et notre culture. Mais on n’est pas figé dans le temps pour autant. Au contraire, on évolue en s’inspirant de nos traditions et on se réinvente avec les gens venus de partout.

NOTRE CULTURE

Le français est notre langue d’usage. Il est coloré, vivant et relié à notre histoire où patois régionaux, vieux français et québécismes se font la cour. Notre double héritage catholique et protestant est omniprésent. Il s’illustre dans notre riche patrimoine architectural.

LIEUX D’HISTOIRE ET DE CRÉATION

Les lieux et bâtiments historiques livrent les clés de notre passé. Notre culture se met en scène lors de spectacles portés par le talent de nos créateurs et créatrices, quel que soit l’art qui les anime, de la musique au cinéma, en passant par la danse, le cirque et l’improvisation. Le soir venu, il n’est pas étonnant de voir villes et villages s’illuminer par des projections et des parcours nocturnes. Nos nuits, on les aime animées et lumineuses !

Notre culture s’affiche aussi par des expositions internationales. Certaines créées ici font le tour du monde, d’autres permettent de mieux comprendre notre société. Elle s’expose aussi dans les galeries d’art, ateliers d’artiste et installations artistiques qui témoignent de cette créativité colorée.

LES PREMIÈRES NATIONS

Depuis notre arrivée ici, nous cohabitons avec les Premiers Peuples. Onze nations autochtones habitent le Québec du nord au sud. Elles sont installées dans une cinquantaine de villages et partagent leurs cultures et traditions depuis des siècles.

FAIRE LA FÊTE

On célèbre les Premières Nations au solstice d’été le 21 juin, la fête nationale du Québec le 24 juin, et la fête du Canada le 1er juillet.

NOTRE ESPRIT CRÉATIF

Grâce à son histoire et à sa culture, le Québec s’est forgé une personnalité forte, empreinte de simplicité. Nous accordons une place importante aux plaisirs de la table et adorons faire la fête. Manger et festoyer ? On répond toujours présent.

Le Québec est un creuset où se fondent des expressions artistiques issues de nos origines européennes et de notre vie nord-américaine. Bref, la vitalité de notre culture s’exprime par les arts visuels, la musique, le cinéma, les arts du cirque et de la scène.

NOTRE TERRITOIRE

Le Québec s’approprie 1 667 926 km2 du continent nord-américain. C’est plus du quart de la superficie du Canada. Trois fois la France. Quand on dit que c’est grand, c’est très grand ! Notre territoire s’étend de l’Ontario à l’ouest au Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve-et-Labrador à l’est, et de la frontière des États-Unis au sud jusqu’à l’Arctique au nord.

TERRE DE CONTRASTES

Le Québec se décline en une incroyable diversité de paysages. Il sait se faire spectaculaire. Parfois montagneux, insulaire ou maritime, il se métamorphose au rythme des saisons. Chatoyant l’été, de glace l’hiver, il est tendre au printemps et flamboyant à l’automne.

On est gâté, on a deux chaînes de montagnes. Peu importe le côté du Saint-Laurent qu’on choisit, il y a des montagnes. Les jeunes et fringantes Laurentides au nord du fleuve et, au sud, les douces et rondes Appalaches. Et entre les deux ? Une magnifique plaine fluviale. On peut parcourir des étendues de forêts, de taïga et de toundra ou nager, voguer et pêcher dans plus d’un million de lacs et des milliers de rivières. On sait, on est tellement chanceux !

LE SAINT-LAURENT

Le Saint-Laurent est l’un des plus grands fleuves de la planète. On en est très fier. Près de huit millions de Québécois l’ont investi comme lieu de résidence. Le fleuve est tantôt urbain, tantôt sauvage. Il baigne 11 des 22 régions touristiques du Québec et peut être large comme la mer. Le fleuve fait partie de nous.

NOTRE HISTOIRE

Au tout début, il y a les Premiers Peuples. Riches d’une histoire de plusieurs millénaires, ils ont accueilli l’envoyé de François 1er, un certain Jacques Cartier. L’explorateur aborde les rives de Gaspé en 1534. Il prend possession du territoire au nom du roi français. C’est le début de la Nouvelle-France. Curieux, il fera trois voyages.

LA COLONIE

En 1608, Samuel de Champlain accoste sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, là où le fleuve se rétrécit. Un endroit que les Premières Nations appellent kebec. Il décide d’ériger la première bourgade de cette aventure française en Amérique : Québec.

Au début des années 1630, Capitanal, grand chef innu et allié des Français, demande à Champlain de construire un fort à l’embouchure de la rivière Saint-Maurice. En 1634, on y envoie le sieur de Laviolette. Ainsi naît Trois-Rivières.

Puis, en 1642, débarque Paul de Chomedey de Maisonneuve, qui fonde une mission d’évangélisation baptisée Ville-Marie et qui qui deviendra, à la fin du 18e siècle, Montréal.

D’UNE COURONNE À L’AUTRE

Au cours de la guerre de Sept Ans, l’armée britannique commandée par Wolfe attaque Québec. Sur les plaines d’Abraham, Montcalm et l’armée française encaissent la défaite le 13 septembre 1759. C’est la fin de la Nouvelle-France et la défaite de la France.

La cession de l’immense territoire aux Britanniques entraîne une migration de colons anglais, irlandais et écossais. En 1791, l’Acte constitutionnel du Canada établit deux provinces : le Haut et le Bas-Canada (le Québec actuel), qui est majoritairement francophone.

En 1867, la signature de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique consacre la fédération des quatre provinces du Canada : l’Ontario, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et le Québec.

VERS LA MODERNITÉ

Difficile de résumer un siècle et demi en dix lignes. Disons que jusqu’au début du 20e siècle, notre vie économique était liée à l’agriculture et à l’exploitation des ressources naturelles. Et puis, tout comme partout sur la planète, les années 1960 amènent un goût d’émancipation et c’est le début de la « Révolution tranquille ».

Dix ans plus tard, les débats sur la prépondérance du français se cristallisent. En 1976, le Parti Québécois, dirigé par René Lévesque, est porté au pouvoir et fait du français la langue officielle du Québec.

À deux reprises (1980 et 1995), les Québécois rejetteront le projet de souveraineté-association avec le gouvernement fédéral voté par référendum.

Au 21e siècle, le Québec est un acteur économique important où innovation et technologie se marient avec notre culture et notre créativité. Pas de doute, au sein du Canada, le Québec forme une société distincte.

BONNE FËTE NATIONALE !

Source : https://www.bonjourquebec.com/fr-ca/decouvrir/les-quebecois

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :