Êtes-vous en mode «Noël»?

Noel14Avec le froid qui s’amène au nord et le temps plus frais qu’on observe ici en cette fin de semaine, on pourrait être en droit de se poser la question. Depuis hier, la station FM locale 95,3 The River, diffuse en continu tout le répertoire de Noël et ce, jusqu’au grand jour du 25 décembre. Je dois avouer qu’un 9 novembre, ça sonnait un peu précoce à travers la pluie qui tombait. Il me semble que l’ambiance ne cadrait pas du tout. Malgré tout, nous fredonnions Louise et moi, ces airs qu’on connaît par cœur depuis des lunes. Il ne manquait que des petits cristaux finalement… et qui heureusement ne sont pas venus.

Nous en sommes à terminer notre troisième semaine au pays des pick-up sous un ciel gris qui laisse tomber ses larmes depuis la fin de l’après-midi de samedi. Je dis le pays des pick-up parce qu’ici, la camionnette règne en roi et maître dans une proportion de deux pour un. Cette évaluation n’est pas statistique mais c’est l’impression que ça me donne. Les stationnements sont dessinés en fonction de cette réalité. Contrairement au Québec où on marque trois espaces alors qu’il en faudrait deux, ils ont compris ça ici et la crainte d’écorcher les portières ou de se contorsionner pour entrer et sortir du véhicule n’existe pas.

Vendredi soir, je suis allé faire un tour à la salle de billard du complexe pour y découvrir de nouveaux visages francophones. Il y avait foule et c’est aussi l’occasion pour d’autres, de se regrouper et de jouer aux cartes. Ces activités du vendredi soir sont toujours courues et appréciées. Trois tables de billard sont disponibles et les deux communautés fraternisent amicalement dans une ambiance décontractée. Pour le bingo, Louise, avec ses yeux en signe de piastre, continue sur sa lancée de l’hiver dernier, avec des petits gains, et semble partie pour la gloire. Comme le dit l’adage; – Petit poisson deviendra grand…

Par ailleurs, les chiens sont traités aux petits oignons à Pioneer Village. De vrais pachas, qui se baladent en voiturettes de golf ou dans des paniers de vélos. Jadis, le maître faisait sa petite promenade de santé avec son toutou en laisse, ramassant au passage le petit cadeau dans un sac, et retournant à la maison avec la satisfaction du devoir accompli. Maintenant, les scénarios se raffinent et la balade motorisée a la côte. C’est relaxant pour les deux et c’est plus «in». Heureusement, ce n’est pas généralisé et quelques irréductibles préconisent encore la bonne vieille méthode où le cabot comme le maître, bénéficient d’une minimum de bienfait physique.

Dans les prochaines semaines, on profitera de l’expertise de l’ami Benoît, homme aux mille talents, pour refaire le revêtement du plancher du Florida room, en céramique. Terminé le tapis! C’était un projet depuis l’achat de la maison de parc et nous sommes prêts pour cette rénovation qui, jumelée à un peu de peinture des bordures de toit et des supports de l’abri d’auto, mettra fin aux projets de rénovations planifiés.

Dès demain, le beau temps s’installe à nouveau et j’en profiterai pour conseiller nos amis explorateurs Lucie et Robert, qui découvrent le sud-ouest de la Floride pour une dernière semaine. Avec leur moto, ils s’en donnent à cœur joie pour sillonner les belles routes qui longent la côte. Ils ont déjà patrouillé Sanibel, Captiva Island ainsi que Cape Coral et ils se promettent bien de faire un saut à Siesta Key dont on leur a vanté l’invitante plage de sable fin. Définitivement, ça bouge au pays des gougounes.