Ça bouge, ça fête et ça danse

2014-11-15 010Ce titre pourrait résumer la semaine qui vient de se terminer à Pioneer Village. Dans quelques jours, le19, nous aurons déjà un mois de complété au pays des gougounes. Je sais que l’hiver a enfilé son manteau blanc au Québec mais ici, la dernière semaine, le soleil faisait monter le mercure autour des 30°C. J’en ai profité pour poursuivre mon circuit de vélo d’une trentaine de minutes quotidiennement et je dois avouer bien humblement que j’y prends goût.

Dans le complexe, ça bouge! D’autres snowbirds sont arrivés et les sites s’animent allègrement. Les visages maintenant devenus familiers, provoquent des accolades aux premiers contacts. On prend plaisir à se revoir parce que les années se suivent et ne se ressemblent pas. Certains sont contraints de sauter un hiver pour cause de maladie, d’autres deux, mais on savoure toujours les retrouvailles. Les activités aussi prennent leur envol; pétanque, galets, vélos, sports de raquettes ainsi que la piscine sont populaires dans ce coin de paradis.

Nos amis Lucie et Robert en était à leur dernière semaine avec nous et, au moment d’écrire ces lignes, ils sont à quelques heures de mettre le cap sur leurs quartiers d’hiver à Homestead, au sud de Miami. Mais cette semaine a été fertile en événements. Lundi, nous leur avons fait visiter Fishermen’s Village, près d’ici, à Punta Gorda. Un immense quai de boutiques qui débouche sur un restaurant, genre pub, où nous avons cassé la croûte. C’est un endroit charmant pour les férus de magasinage, que nous aimons fréquenter au moins une fois par hiver.

Mardi, c’était au tour de l’ami Ben, de vieillir d’une année. Et oui, 56 ans le «vieux»! Connaissant son faible pour les mets chinois, c’est au Asia Buffet de Cape Coral, que sa conjointe Linda avait manigancé un souper entre amis. Un secret de Polichinelle parce qu’il était déjà au courant. Mais bon, on s’est bourré la face au point de sortir rond comme un œuf. Le lendemain, c’était au tour de Lucie de souffler ses chandelles (je ne vous dis pas combien, parce que les dames n’aiment pas ça) mais Louise, son conjoint Robert et moi, avons célébré l’événement au restaurant italien Carrabba’s, toujours à Cape Coral, qu’ils découvraient. Si vous aimez la cuisine italienne et que vous passez dans le coin, je vous le recommande fortement. C’est notre coup de cœur depuis cinq ans.

Jeudi en soirée, débutait le Ice Cream Social Bingo. Un événement mensuel qui en était à son premier rendez-vous de la saison. Un bingo avec jeu de cartes traditionnel qui se joue par groupe de 4 personnes. Mais la particularité et la popularité de cette aventure c’est ce qui la précède; pour deux dollars, les joueurs ont droit de déguster de la succulente crème glacée de différentes saveurs, dans leurs propres bols. Il y en a pour tous les goûts, sans compter les sorbets et la crème glacée sans sucre pour diabétiques. Un happening que je vous dis et croyez-moi, c’est salle comble.

Finalement samedi, toute la population s’était donnée rendez-vous à la salle communautaire pour le Welcome Back Dinner. Un repas communautaire qui souligne les retrouvailles et donne le coup d’envoi à toute une série de soupers à prix modique suivi de la danse, qui tiennent l’affiche jusqu’à la fin mars. Sitôt les premières notes de l’orchestre jouées, c’est le branle-bas de combat vers la piste de danse. La meute qui s’émoustille jusqu’à 22 heures. Si vous pensez un seul moment que les snowbirds sont des gens tranquilles, détrompez-vous! De vrais adolescents que rien n’arrêtent. Et je vous fais une petite confidence…; certains chaussent de vrais souliers conçus spécialement pour la danse. Non les amis, ce n’est pas d’la p’tite bière! Oh que non! Et pour l’occasion, le duo Skye animait la portion musicale avec des succès des belles années ’60 et ’70. Ça démarre sur les chapeaux de roues.