La vaccination, la meilleure protection!

Vaccination4Diabète et infections à pneumocoque ne font pas bon ménage!

C’est aujourd’hui la journée mondiale du diabète, cette maladie insidieuse dont plusieurs de ses victimes ne savent même pas qu’ils en sont atteints. Alors j’ai déniché cet article de Santé et Services sociaux Québec, publié dans la dernière édition de la revue plein soleil de Diabète-Québec et que je veux partager avec vous sur le danger des infections à pneumocoque pour les diabétiques.

Le pneumocoque est une bactérie qui peut affecter sérieusement votre santé. En effet, pour les personnes diabétiques, le risque d’attraper une infection grave à pneumocoque serait une fois et demie plus élevée que pour les autres, pouvant être jusqu’à quatre fois supérieur pour les personnes diabétiques âgées de moins de 40 ans. Chaque année, des dizaines de milliers de Québécoise et de Québécois souffrent d’une infection à pneumocoque malgré le fait qu’un vaccin peut la prévenir.

Cette bactérie s’attrape le plus souvent par contact avec les gouttelettes respiratoires (expulsées dans l’air par la toux ou les éternuements, par exemple) d’une personne infectée. Les infections à pneumocoque ne doivent pas être prises à la légère car elles peuvent entraîner des complications nécessitant plusieurs jours de repos à l’hôpital ou à la maison. Le bactérie peut causer une infection des poumons, des méninges (les membranes qui enveloppent le cerveau) ou du sang. Certaines de ces infections laissent des séquelles permanentes, telles que la surdité ou des dommages au cerveau, et peuvent même provoquer la mort dans certains cas. La plupart des cas concernent les très jeunes enfants (âgés de moins de 5 ans) u les personnes âgées (âgées de 65 ans ou plus).

La vaccination demeure le meilleur moyen de vous protéger! Si vous n’avez jamais été vacciné contre les infections à pneumocoque, les possibilités de le faire sont nombreuses. Que ce soit au cours d’une visite chez votre médecin ou à l’occasion de la vaccination contre la grippe à l’automne, vous pouvez demander de recevoir le vaccin contre le pneumocoque. Chez l’adulte, une seule dose de ce vaccin au cours de la vie est habituellement suffisante pour être protégé.

Au Québec, le vaccin est offert gratuitement aux bébés, aux personnes ayant une maladie chronique, comme le diabète, ainsi qu’à toutes les personnes âgées de 65 ans ou plus.

Informez-vous auprès du CLSC de votre centre de santé et de services sociaux, de votre médecin, de votre pharmacien ou, encore, visitez le site internet à l’adresse suivante; http://www.msss.gouv.qc.ca/pneumocoque.